En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
DOSSIER : Le gouvernement Valls

Benoît Hamon

Suivre le flux rss
Flux RSS
Benoit Hamon en 2011/Image d'archives

Benoit Hamon en 2011/Image d'archives /

Biographie de Benoît Hamon

Né(e) le : 26/06/1967

Après avoir été ministre délégué chargé de l'Economie sociale et solidaire, dans le gouvernement Ayrault, Benoît Hamon est nommé ministre de l'Education nationale en avril 2014. Il a quitté son poste cinq mois plus tard.

14 ans, c'est le temps qu'il aura fallu au grand public pour mettre un nom sur le visage de Benoit Hamon. De son entrée en politique en 1991, en tant qu'assistant parlementaire, à son opposition au traité de Lisbonne en 2005, l'actuel porte-parole (depuis novembre 2008) du Parti socialiste aura finalement gravi les échelons sans se faire remarquer, ni occuper de fonction de député, de sénateur ou de maire. En 2010, il est élu conseiller régional d'Ile-de-France, après un mandat de député européen de 2004 à 2009.

Depuis son nom, sa voix et ses tweets en disent un peu plus aux Français, qui ont eu l'occasion de le voir sur les plateaux de télévisions ou de l'entendre à la radio. À 45 ans, ce licencié d'histoire est dans une moindre mesure l'un des nouveaux visages du Parti socialiste.
 
Législatives ou ministère des Sports
 
Ancien proche d'Arnaud Montebourg et Vincent Peillon, il fait partie de ceux que l'on désigne de la "gauche de la gauche" et a crée avec eux un courant au sein du PS, nommé  Nouveau Parti socialiste. Mais le trio se divise au moment des primaires de 2007.

Après l'élection de François Hollande, il a prévenu qu'il ne renouvellerait pas son mandat de porte-parole du PS. "Je vais le rester dans les jours qui viennent, il va y avoir un congrès. Au congrès, je ne rempilerai pas, je ne le souhaite pas, ça fait quatre ans dans l'opposition à Nicolas Sarkozy, c'est un travail que j'ai adoré faire, mais il est temps aussi de passer la main." Ce Breton de naissance se concentre désormais sur les législatives dans les Yvelines et serait même pressenti comme potentiel ministre des Sports.

Mais il est finalement nommé ministre délégué auprès du ministre de l'Economie et des Finances au début du quinquennat de François Hollande puis ministre de l'Education nationale en avril 2014. Cinq mois plus tard, il annonce qu'il refuse de participer au nouveau gouvernement Valls après la démission de celui-ci.

Plus d'actualités de Benoît Hamon

Remaniement : Montebourg, Hamon et Filippetti quittent le gouvernement, les explications de Montebourg sur TF1

Politique -

Après la fronde de son ministre de l'Economie ce week-end, Manuel Valls a présenté ce lundi matin la démission de son gouvernement. Il reçoit depuis les différents ministres afin de composer sa nouvelle équipe, qui sera dévoilée demain. Arnaud Montebourg a indiqué qu'il n'en ferait pas partie et affirmé au JT de TF1 : "je vais chercher un travail".

Nous suivre :
Ils découvrent un trésor dans le mur de leur maison

Ils découvrent un trésor dans le mur de leur maison

logAudience