En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×

Bernard Squarcini

Suivre le flux rss
Flux RSS
Bernard Squarcini, ancien chef de la Direction centrale du renseignement interieur (DCRI).

Bernard Squarcini, ancien chef de la Direction centrale du renseignement interieur (DCRI). / Crédits : B.Langlois

Dernières actualités de Bernard Squarcini

Biographie de Bernard Squarcini

Né(e) le : 12/12/1955Directeur des services actifs de la police nationale, Directeur central du renseignement intérieur

Bernard Squarcini est né en 1955 à Rabat au Maroc. Titulaire d'une maîtrise de droit, diplômé de l'Institut de criminologie, Bernard Squarcini est nommé commissaire de police en 1979, promu commissaire principal en 1987, puis commissaire divisionnaire en 1992. Il devient général de la police nationale trois ans plus tard, puis en 1999, inspecteur général des services actifs de la police nationale.
 
En 1981, Bernard Squarcini devient chef du service des RG (Renseignements généraux) de Brest. Il devient, en 1983, adjoint au directeur départemental des Renseignements généraux de Corse. De 1988 à 1989 il est directeur départemental des Renseignements généraux des Pyrénées-Atlantiques, avant d'être nommé chef de la division « enquête et recherches » à la direction centrale des renseignements généraux. Parallèlement à sa fonction d'adjoint au directeur de la direction centrale des Renseignements généraux (DCRG), poste qu'il obtient en juillet 1994, Bernard Squarcini est nommé sous-directeur de la recherche au service central des RG.
 
Finalement, il est nommé le 2 juillet 2008 directeur des services actifs de la police nationale et directeur central du renseignement intérieur. De ce fait, il devient le premier « patron » de la nouvelle Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI) née de la fusion de la direction de la surveillance du territoire (DST) et des Renseignements généraux (RG).

Plus d'actualités de Bernard Squarcini

Nous suivre :
A la Fashion Week, il y avait aussi des mannequins de moins d'1m30

A la Fashion Week, il y avait aussi des mannequins de moins d'1m30

logAudience