DOSSIER : Le gouvernement Valls

Brice Hortefeux

Suivre le flux rss
Flux RSS
Brice Hortefeux (UMP)
TF1-LCI

Biographie de Brice Hortefeux

Né(e) le : 11/05/1958 - Neuilly-sur-SeineHomme politique français, ex ministre (Immigration, Intérieur)

Fidèle parmi les fidèles, l'ami de Nicolas Sarkozy a été plusieurs fois ministre, notamment de l'Immigration et de l'Intérieur. Il quitte le gouvernement en février 2011.

Il est le fidèle parmi les fidèles, l'ami de Nicolas Sarkozy. Né en mai 1958 de parents auvergnats, Brice Hortefeux suit des études de droit puis rejoint l'Institut d'Études Politiques de Paris avant de faire ses premières armes en politique avec le futur maire de Neuilly-sur-Seine : les deux compères tiennent ensemble la permanence du RPR. Depuis, Brice Hortefeux a souvent été l'homme de l'ombre, le porte-flingues de celui qui deviendra chef d'Etat quelques années plus tard.

À partir de 2002, Brice Hortefeux est membre du bureau politique de l'UMP ainsi que conseiller de Nicolas Sarkozy. Du 2 juin 2005 au 15 mai 2007, il est ministre délégué aux Collectivités territoriales dans le gouvernement de Dominique de Villepin. Il a notamment la mission de mettre en place l'acte II de la décentralisation et la réalisation d'une réforme importante du statut de la fonction publique territoriale.

Immigration maîtrisée

La victoire de Nicolas Sarkozy à la présidentielle de 2007 lui permet de devenir ministre de l'Immigration, de l'Intégration, de l'Identité Nationale et du Co-Développement au sein du nouveau gouvernement de François Fillon.

Il est le promoteur de la loi de maîtrise de l'immigration adoptée le 23 octobre 2007, qui complète en grande partie les lois Sarkozy de 2003 et 2006. Cette loi limite en particulier le regroupement familial. Il fixe aux forces de l'ordre des objectifs chiffrés en matière d'expulsions et de reconduites à la frontière : 25 000 en 2007, 26 000 en 2008 et 28 000 en 2010. Un objectif final déjà atteint en 2008 avec plus de 29 900 expulsions.

L'Intérieur tant convoité 

Le 15 janvier 2009, à l'occasion d'un nouveau mini-remaniement du gouvernement Fillon, il devient ministre du Travail, des Relations sociales, de la Famille, de la Solidarité et de la Ville. Six mois plus tard, il est nommé au ministère qu'il convoitait depuis toujours, celui de l'Intérieur. Durant l'été 2010, Brice Hortefeux met en oeuvre la politique de sécurité du gouvernement avec notamment les très contestées mesures sur les Roms. 

Un temps donné partant du gouvernement avant le remaniement de novembre 2010, Brice Hortefeux finit par conserver son poste et se voit ré-attribuer la responsabilité de l'Immigration, Eric Besson étant appelé à d'autres fonctions. Mais en février 2011, lors d'un remaniement du gouvernement de François Fillon dû à la démission contrainte de Michèle Alliot-Marie, Brice Hortefeux est remplacé par Claude Guéant à la Place Beauvau. Il ne fait alors guère de doute que l'ami fidèle aura un rôle de premier plan dans la campagne de Nicolas Sarkozy pour la présidentielle de 2012.

Plus d'actualités de Brice Hortefeux

Nous suivre :

Naufrage en Corée. "Sortez-la de cette eau glaciale !"

logAudience