En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×

Christiane Taubira

Suivre le flux rss
Flux RSS
Christiane Taubira

Christiane Taubira / Crédits : MYTF1News

Biographie de Christiane Taubira

Né(e) le : 02/02/1952

Apparentée divers gauche, la députée de Guyane depuis 1993, a apporté son soutien à François Hollande durant la campagne. À 60 ans, elle devient la nouvelle ministre de Justice.

Christine Taubira au gouvernement c'était  l'une des volontés de Nicolas Sarkozy en 2007. Un symbole d'ouverture voulu qui aura quelque peu capoté.  Malgré son refus la députée de Guyane sera tout de même chargée par l'ex-président d'une mission sur les accords de partenariats économiques entre l'Union européennes et les pays ACP (Afrique, Caraïbes et Pacifique). Son rapport remis est mal reçu par l'Elysée et sera enterré.

A gauche, elle est souvent considérée comme un électron libre, peu encline à respecter la discipline des partis. Une forte personnalité qui lui provient sûrement de son enfance difficile dans une modeste famille guyanaise. En 1993, pour son premier mandat de député, elle est alors non inscrite puisque unique représentante de son parti, Walwari ("éventail" en amérindien). Elle vote alors la confiance à Edouard Balladur avant de rejoindre Bernard Tapie et le PRG l'année suivante aux européennes.

Ex-prétendante à l'Eysée, elle obtient 2,23% des voix

Au début de 2007, c'est contrainte et forcée par ce même PRG, qui refuse de l'investir, qu'elle doit renoncer à être candidate à la présidentielle. En guise de consolation, elle est nommée "déléguée à l'expression républicaine" de l'équipe Royal. Il s'agit en fait du retour du boomerang de 2002. Prétendante à l'Elysée, elle obtient 2,32% des voix.


Pour beaucoup, sa candidature, a contribué à l'éparpillement des voix à gauche,  et est l'une des raisons de l'échec de Lionel Jospin. Evidemment, elle ne partage pas ce point de vue. Christine Taubira restera également dans l'Histoire de la République française comme l'auteur de la loi du 10 mai 2001 sur l'esclavage et la traite négrière, reconnus comme crimes contre l'humanité.


En 2010, elle avait apporté son soutien à Arnaud Montebourg en vue de la primaire socialiste avant de le donner à François Hollande, comme l'ensemble de la gauche. Pressentie comme potentielle garde des Sceaux,  elle est en effet ministre de la Justice. 
 
 
 
 
 
 

Plus d'actualités de Christiane Taubira

Nous suivre :
Mais pourquoi Kad Merad a-t-il disparu en pleine interview sur LCI ?

Mais pourquoi Kad Merad a-t-il disparu en pleine interview sur LCI ?

logAudience