En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×

Christine Lagarde

Suivre le flux rss
Flux RSS
Christine Lagarde

Christine Lagarde, Ministre de l'économie et des finances et de l'industrie, le 4 novembre 2010 / Crédits : ABACAPRESS.COM

Biographie de Christine Lagarde

Né(e) le : 01/01/1956 - ParisDirectrice générale du fonds monétaire international

Christine Lagarde, directrice générale du Fonds monétaire international.

Née le 1er janvier 1956 à Paris, Christine Lagarde a été nommée le 28 juin 2011 directrice générale du fonds monétaire international (FMI). Après des études à Sciences Po et à la Holton Arms School de Bethesda, dans le Maryland, cette ancienne championne de natation synchronisée s'installe à Chicago et rejoint les rangs de Baker and Mc Kenzie, prestigieux cabinet d'avocats d'affaires. Elle en prend la tête quelques années plus tard.
 
Appelée au gouvernement en juin 2005 par Dominique de Villepin, Christine Lagarde  décide de mettre ses compétences au service de la France. Son poste de ministre déléguée au Commerce extérieur lui permet de déployer tous ses talents de négociatrice, en s'impliquant dans les pourparlers de l'Organisation Mondiale du Commerce et en s'efforçant de promouvoir les exportations françaises.

Première femme ministre de l'Economie
 
Brièvement ministre de l'Agriculture et de la Pêche dans le premier gouvernement Fillon, elle devient, à l'occasion du remaniement de juin 2007, la première femme ministre de l'Économie en France et même d'un pays du G7. Sa nomination est unanimement saluée par la presse internationale. La ministre est élue en 2009 30e femme la plus puissante du monde par le magazine Forbes. Elle est reconduite dans ses fonctions dans les équipes Fillon 3 et 4.

Lors de la préparation du remaniement de l'automne 2010, Christine Lagarde reconnaît elle-même ne pas se sentir prête pour la tâche de Premier ministre, alors que son nom circule.  Annoncée un temps au Quai d'Orsay, elle conserve finalement les clés de Bercy. Le choix de la stabilité alors même que la France prend la présidence du G20.  

Après l'inculpation de Dominique Strauss-Kahn pour tentative de viol, sa candidature s'est rapidement imposée comme une évidence parmi les Européens pour lui succéder à la tête du Fonds monétaire international. Elle se présente officiellement au poste le 25 mai 2011.  Elle n'a pas été gênée par l'enquête pour "abus d'autorité" demandée contre elle par le procureur général de la Cour de cassation dans l'affaire Bernard Tapie. Nommée directrice générale du FMI, elle quitte donc le gouvernement français le 28 juin 2011. Elle prend ses fonctions au Fonds le 5 juillet.

Plus d'actualités de Christine Lagarde

Nous suivre :
Australie : des surfeurs de l'extrême défient les rochers

Australie : des surfeurs de l'extrême défient les rochers

logAudience