En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×

Daniel Cohn-Bendit

Suivre le flux rss
Flux RSS
Daniel Cohn-Bendit Europe Ecologie

Image d'archives / Crédits : ABACA

Biographie de Daniel Cohn-Bendit

Né(e) le : 04/04/1945 - Montauban (Tarn et Garonne)Homme politique allemand

S'il continue d'incarner l'esprit de mai 68, Daniel Cohn-Bendit, maintenant co-président du groupe Verts au Parlement européen a toujours su jongler avec les paradoxes.

"Oubliez  Mai 68!",  martèle pour seul mot d'ordre  celui qu'on appelait alors  Dany le Rouge. "C'est fini ! C'était extraordinaire ! On a pris notre pied, ça a changé notre vie, on a changé la vie... mais on ne va pas éternellement revenir à cela !", confie Daniel Cohn-Bendit à l'AFP lors du quarantième anniversaire des évènements de mai

"Nous étions une génération prométhéenne. Nous disions le monde nous appartient, nous sommes à même de gérer notre vie et le monde autrement. Aujourd'hui le monde fait peur, c'est une société qui est angoissée, ou on a un autre type de souffrance. 68 part à la conquête des libertés, de l'autonomie. Aujourd'hui, on veut partir à la conquête d'une sécurité". Dans son dernier livre Forget68, Daniel Cohn-Bendit rappelle qu'il faut vraiment l'oublier "cette révolution que nous avons tant aimée".
 
L'icône du mouvement de Mai 68

Daniel Cohn-Bendit est né le 4 avril 1945 à Montauban (Tarn-et-Garonne), de parents juifs allemands réfugiés en France. Son père Erich, avocat issu de la bourgeoisie berlinoise fuit en 1933 le Reich allemand, rencontre à Paris sa mère Herta d'une famille plus modeste de Poznan. Elle  milite dans une organisation sioniste, avant de s'occuper à la Libération de maisons pour orphelins dont les familles ont disparu dans les camps de concentration.

Daniel Cohn-Bendit passe son enfance en France. A l'âge de 13 ans, sa mère l'emmène en Allemagne auprès de son père mourant. Il aura une adolescence heureuse près de Francfort dans un internat mixte antiautoritaire. Apatride, il prend la nationalité allemande pour éviter le service militaire. Il est orphelin à l'âge de 16 ans, obtient son bac en 1965 et décide de revenir en France où vit son frère Gaby, de 9 ans son aîné, pour étudier la sociologie à Nanterre, avec une bourse de l'Etat allemand.

Le "rouquin magnifique" culotté et impertinent, devient l'un des leaders de la révolte étudiante à l'occasion du mouvement du 22 mars qui protestait contre la non-mixité de la résidence universitaire de Nanterre. Barricades, pavés, slogans chocs  "nous sommes tous des juifs allemands", la "chienlit" de mai que l'on sait. Le 21 mai Daniel Cohn-Bendit est expulsé du pays par De Gaulle. Cette interdiction de séjour en France ne sera levée que dix ans plus tard à l'appel de plusieurs intellectuels français. Mais l'image symbole qui restera désormais gravée dans les mémoires sera ce cliché d'un adolescent anarchiste affrontant en souriant un CRS casqué.
 
Un vert libéral-libertaire

Installé à Francfort, Dany le Rouge deviendra par la suite un acteur engagé du mouvement alternatif, et sera successivement squatteur, éducateur dans une crèche autogérée, libraire, journaliste. Marié à une allemande, il a un fils, Bela. En 1984, il adhère au parti écologiste allemand Die Grünen, se lie à Joschka Fisher qui le pousse à s'engager en politique. En 1989, il est élu adjoint au maire de Francfort.

En 1999, ce sera l'occasion de réaliser ce retour en France qu'il souhaite: il sera tête de liste des Verts français aux élections européennes (9,72% l'un de leur meilleur score). Cette année-là, il se revendiquera libéral-libertaire. En 2004, il est élu député européen pour les verts allemands.
 
Juin 2009, le grand retour

Bon pourvoyeur de voix, c'est autour de Daniel Cohn-Bendit lui-même candidat pour les Verts en Ile-de-France, que le 20 octobre 2008, le  Rassemblement Europe-Ecologie est lancé, avec Eva Joly, José Bové, Cécile Duflot et Antoine Waechter. Objectif, la création d'un « nouvel espace politique, ouvert et indépendant », la présentation d'un «  green deal », réponse globale à l'urgence de la situation.

Dans sa circonscription, Daniel Cohn-Bendit réalisent plus de 20 %, ce qui place sa liste en seconde position, derrière l'UMP mais largement devant le Parti socialiste. Au niveau national, Europe Ecologie recueille 16,28 %des voix, soit le meilleur score jamais réalisé par une liste écologiste lors d'élections européennes. Europe Ecologie se positionne en troisième place sur l'échiquier politique français, talonnant le Parti socialiste.

Plus d'actualités de Daniel Cohn-Bendit

Nous suivre :
A Most Violent Year : la bande-annonce du film avec Jessica Chastain et Oscar Isaac

A Most Violent Year : la bande-annonce du film avec Jessica Chastain et Oscar Isaac

logAudience