En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×

Stéphane Delajoux

Suivre le flux rss
Flux RSS
Le docteur Stéphane Delajoux

Le docteur Stéphane Delajoux / Crédits : TF1/LCI

Le Dr Stéphane Delajoux, qui a opéré Johnny Hallyday à Paris le 26 novembre d'une hernie discale, est un neurochirurgien bien connu des stars mais aussi des services judiciaires.

Les stars le connaissent bien. Stéphane Delajoux, qui a opéré Johnny Hallyday à Paris le 26 novembre d'une hernie discale, a notamment opéré l'actrice Marie Trintignant en juillet 2003 à Vilnius, quelques jours avant son décès, et la chanteuse Charlotte Gainsbourg, en septembre 2007, pour résorber un amas de sang consécutif à une hémorragie cérébrale provoquée par un traumatisme crânien. 
 
Le Dr Delajoux, 42 ans, se définit sur son site comme spécialiste du "traitement chirurgical des tumeurs au cerveau, du mal de dos et de la hernie discale". La presse people attribue à son frère Julien une liaison avec la fille du chanteur, Laura Smet, et il fut lui-même le compagnon d'Isabelle Adjani.

Faux et escroquerie

Mais le Dr Stéphane Delajoux, n'est pas non plus inconnu des services judiciaires. Une recherche réalisée par l'AFP a permis de retrouver trace de deux condamnations pénales par le tribunal correctionnel de Paris. La première remonte au 19 mars 2002. Le praticien a alors été condamné à trois ans avec sursis et 40.000 euros d'amende pour "faux" et "escroquerie". Selon une source proche du dossier, il a alors été condamné pour une escroquerie aux assurances. Victime d'un accident de ski alors qu'il faisait du hors piste sans être assuré pour cela, il aurait alors simulé un faux accident à Paris et utilisé de faux témoins, afin de se faire indemniser à hauteur d'1,5 million d'euros. Mais la supercherie a été découverte. A la suite de cette décision, le Dr Delajoux avait été suspendu durant trois ans, dont 30 mois avec sursis.

Malheureusement, observe aujourd'hui l'avocat du Conseil de l'Ordre des médecins, Me Olivier Metzner, il n'a jamais "respecté" cette suspension, ce qui lui vaut d'être toujours en délicatesse avec ses pairs. Selon une source proche du dossier, le Conseil de l'Ordre l'aurait également blâmé à plusieurs reprises pour faute médicale ou encore dépassement d'honoraires.

Le 15 octobre 2003, c'est pour "fraude fiscale" que l'éminent médecin avait écopé de trois mois de prison avec sursis, toujours devant le tribunal correctionnel de Paris. Il n'a pas fait appel.

"Exercice illégal de la médecine"


A la 1ère chambre civile du TGI de Paris, son nom est aussi bien connu. Il figure en effet sur de nombreux dossiers en responsabilité médicale. Ainsi, selon trois jugements consultés par l'AFP, il a été condamné une première fois le 8 novembre 2004 à payer plus de 300.000 euros à une ancienne patiente, aujourd'hui "souffrante et gravement diminuée sur le plan physique", après avoir été opérée pour une sciatique par le Dr Delajoux en 1998.
 
En janvier 2006, il a ensuite été condamné à payer quelque 40.000 euros de dommages et intérêts pour "une faute dans le suivi post-opératoire", à l'encontre d'une femme de 57 ans opérée d'une hernie discale en 1999. En septembre 2006, c'est pour "une intervention chirurgicale non appropriée" réalisée en 2000 sur une femme de 41 ans souffrant de lombalgie qu'il a été condamné à payer environ 50.000 euros. Vérification faite auprès de la cour d'appel, il n'a pas contesté ces jugements, devenus définitifs.
 
Par ailleurs, il a été assigné en 2005 par une autre patiente opérée en 1997 pour une sciatique. La demanderesse estime que le médecin s'est alors rendu responsable d'une "négligence". Le TGI a nommé un expert qui devra déterminer la part de responsabilité de Stéphane Delajoux. Enfin, selon une source proche du dossier, il est visé depuis 2006 par une information judiciaire pour "exercice illégal de la médecine", ouverte à Paris à la suite de deux plaintes déposées par le Conseil de l'Ordre des médecins et la Caisse primaire d'assurance-maladie.

 

Plus d'actualités de Stéphane Delajoux

Nous suivre :
Crash du vol AH5017 : les images du radar et des débris de l'avion

Crash du vol AH5017 : les images du radar et des débris de l'avion

logAudience