En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×

Diane Kruger

Suivre le flux rss
Flux RSS
inglourious_basterds_42

inglourious_basterds_42 /

Biographie de Diane Kruger

Né(e) le : 15/07/1976

Diane Kruger, la plus française des actrices allemandes, illumine par sa beauté les plateaux de tournage depuis le début des années 2000...

Diane Kruger, de son vrai nom Diane Heidkrüger, naît en Allemagne le 15 juillet 1976. Elle se consacre d'abord à la danse et rêve de devenir danseuse étoile. Mais à l'âge de 18 ans, une blessure en décide autrement. Elle entre ensuite dans l'agence Elite et défile à Paris pour les plus grands couturiers. Mais cette vie l'ennuie assez vite et elle décide de devenir comédienne. Elle commence une carrière internationale dans un film demeuré inédit, The Piano player, avec Christophe Lambert et Dennis Hopper. Elle joue ensuite dans Mon Idole de Guillaume Canet en 2002 puis est employée par Klapisch dans son polar Ni pour, ni contre (bien au contraire).

La belle allemande est bientôt demandée pour des films à gros budget. Elle tourne ainsi dans Michel Vaillant et surtout en 2004 dans Troie de Wolfgang Petersen. Kruger connaîtra encore davantage de succès en partageant la quête de Nicolas Cage dans Benjamin Gates et le trésor des templiers. Un an après, on la retrouve dans Joyeux Noël de Christian Carion.

 

Diane Kruger - Trombinoscope

 

On la découvre ensuite dans des films plus modestes mais potentiellement plus porteurs pour faire valoir ses talents d'actrice. C'est ainsi qu'elle partage les derniers jours de Beethoven dans L'élève de Beethoven ou qu'elle se retrouve dans le quotien troublé de l'Apartheid en Afrique du Sud dans Goodbye Bafana. En 2006, retour aux grosses productions avec Les brigades du tigre, adaptation plutôt sympathique de la célèbre série française, et avec Benjamin Gates et le livre des secrets. Elle campe ensuite avec brio une mère de famille emprisonnée à tort dans l'excellent Pour elle de Fred Cavayé puis fait partie du casting en or massif d'Inglorious Basterds de Quentin Tarantino. En 2010, elle retourne à un cinéma plus intimiste avec Pieds nus sur les limaces, un film d'auteur présenté à la Quinzaine des réalisateurs à Cannes. L'année suivante, elle partage l'affiche avec Liam Neeson dans le thriller Sans identité puis se retrouve dans le nanardesque Forces spéciales. En 2012, elle incarne Marie-Antoinette dans Les adieux à la reine, réalisé par Benoît Jacquot.

Plus d'actualités de Diane Kruger

Nous suivre :
Voici à quoi pourraient ressembler les Champs-Elysées en 2025

Voici à quoi pourraient ressembler les Champs-Elysées en 2025

logAudience