En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×

Liz Taylor

Suivre le flux rss
Flux RSS
Elizabeth Taylor

Elizabeth Taylor, en 1959 / Crédits : ABACAPRESS

Biographie de Elizabeth Taylor

Né(e) le : 27/02/1932 - Hampstead, Royaume-Uni  - Date de décès : 23/03/2011 Actrice

L'actrice aux yeux violets était une des grandes stars d'Hollywood. Deux fois oscarisée, elle restera une inoubliable Cléopâtre. Elizabeth Taylor est morte à l'âge de 79 ans à Los Angeles le 23 mars 2011.

L'actrice anglo-américaine Elizabeth Taylor, l'une des dernières grandes légendes du cinéma, est décédée à l'âge de 79 ans, a annoncé mercredi la chaîne de télévision américaine ABC News. Une information confirmée peu après par son agent. L'illustre actrice est morte à l'hôpital Cedars-Sinaï de Los Angeles entourée de ses quatre enfants. Elle avait été hospitalisée il y a six semaines à la suite d'une insuffisance cardiaque, a précisé son agent.

Une vie tumultueuse au service du cinéma, Elizabeth Taylor était un des monstres sacrés d'Hollywood. Mariée huit fois, son histoire d'amour avec Richard Burton s'inscrit dans la légende. Mais Liz Taylor était aussi une femme de conviction et de combats qui a beaucoup œuvré pour la lutte contre le sida.
 
Elizabeth Taylor est née à Hampstead, dans la banlieue de Londres, de parents américains et originaires d'Arkansas City dans l'Etat du Kansas. A l'aube de la Seconde Guerre mondiale, ses parents décident de retourner vivre aux États-Unis. Ils s'installent à Los Angeles en Californie. La jeune Elizabeth fait la connaissance de la capitale du cinéma et très vite sa mère la présente aux studios d'Hollywood. A l'âge de dix ans, elle débute au cinéma dans le film There's One Born Every Minute. Après une apparition en 1943 dans Fidèle Lassie, elle obtient le premier rôle dans National Velvet aux côtés de Mickey Rooney. Malgré le succès du film, l'enfant-star continue ses études. Elle obtient son diplôme d'études secondaires et suit les cours de l'école dramatique de l'Actors Studio. En 1951 elle tourne Une place au soleil de George Steven avec Montgomery Clift, avec qui elle entretiendra une relation amoureuse platonique jusqu'à la mort de l'acteur. 

De l'Actors Studio à Cléopâtre

Elle renoue avec Hollywood en 1952, dans Le Père de la mariée avec Spencer Tracy. La même année, elle tient le rôle principal dans un film d'aventures médiévales Ivanhoé au  coté de Robert Taylor.    En 1956, elle joue dans Géant, une fresque texane, avec James Dean et Rick Hudson pour partenaires.
 
Mais ce sont deux films tirés de pièces à succès de Tennessee Williams La chatte sur un toit brûlant avec Paul Newman (1956) et Soudain l'été dernier (1957) de Joseph Mankiewicz qui révèlent son talent exceptionnel et sa sensualité explosive. Sa performance d'actrice lui confère un statut de star internationale. Hollywood la consacre meilleure actrice en 1960 pour son rôle dans Vénus au vison. Six ans plus tard, elle décroche une seconde statuette pour son interprétation dans Qui a peur de Virginia Woolf ?, où elle campe Martha une terrifiante mégère face à Richard Burton. Pour ce rôle, Liz prend quinze kilos et se vieillit de vingt ans.
 
En 1963, elle ravive  le mythe antique de Cléopâtre dans le film éponyme.  Elle devient alors l'actrice la mieux payée d'Hollywood, ayant obtenu pour ce rôle un cachet d'un million de dollars. Le duo qu'elle forme avec Richard Burton emporte la ferveur du public. Avec l'acteur elle enchaîne les films et les succès : Hôtel international, Le Chevalier des sables de Vincente Minnelli, La mégère apprivoisée de Franco Zeffirelli, sans oublier Qui a peur de Virginia Woolf ?.   
 
A partir des années 1970, en raison de problèmes de santé, l'actrice se fait plus rare au cinéma. En 1980, elle donne la réplique à Kim Novak dans Le miroir se brisa, une adaptation du roman d'Agatha Christie.
 
Richard Burton, l'homme de sa vie
 
Femme fatale, Liz Taylor aura connu la gloire et le succès auprès des hommes. Il y a en effet de quoi se perdre dans le décompte de ses aventures amoureuses. Elle s'est mariée huit fois. Elle quitte son premier mari, une idylle de jeunesse pour épouser l'acteur Michael Wilding avec qui elle aura deux enfants, avant de connaître le coup de foudre pour Mike Todd, un producteur de cinéma, en 1957.  Il se tue dans un accident d'avion alors qu'elle tourne La chatte sur un toit brûlant. Elle s'attire les foudres de la presse en s'entichant d'Eddie Fisher, meilleur ami de Mike Todd mais surtout époux de l'actrice Debbie Reynolds. Faisant fi des critiques, elle l'épouse en 1959.
 
Elle défraie de nouveau la chronique sur le tournage de Cléopâtre où sa rencontre avec l'acteur britannique Richard Burton se transforme en passion absolue. Mariés tous les deux, leur liaison est un tel scandale que le film manque d'être interrompu. Le couple est harcelé par les paparazzi. Ils vivront une histoire d'amour  destructrice et charnelle qui se terminera en 1976, par un divorce après leur deuxième mariage.   
 
Lorsqu'Elizabeth Taylor n'est pas sous les projecteurs, elle consacre son temps à la collecte de fonds pour la lutte contre le Sida. Elle a par ailleurs aidé au lancement de l'American Foundation for AIDS Research, après la mort de son ami et partenaire de cinéma, Rock Hudson. On estime qu'en 1999, elle a contribué à la collecte de 50 millions de dollars pour financer la recherche contre la maladie. Elle a été honorée de plusieurs récompenses pour ses activités caritatives. Par ailleurs, en 1999, elle a été titrée commandeur de l'Ordre de l'Empire britannique par la reine Élisabeth II. En 2002, alors âgée de 70 ans, elle a été désignée plus belle femme du monde par le quotidien britannique The Sunday Express.

Depuis le début des années 80, elle résidait à Bel Air en Californie où habitait l'un de ses meilleurs amis Michael Jackson. Elle était d'ailleurs la marraine des deux enfants de la pop-star décédée, Paris Jackson et Prince Michael Jackson I. Ces dernières années, Elizabeth Taylor s'était peu à peu retirée de la vie publique après une opération au cerveau en 1997. A 78 ans, elle avait fait de nouveau la une des magazines américains en avril 2010, après que la presse a fait écho d'un neuvième mariage avec son compagnon Jason Winters de presque trente ans son cadet.

Plus d'actualités de Elizabeth Taylor

Nous suivre :
Ces pandas ne veulent vraiment pas prendre leurs médicaments

Ces pandas ne veulent vraiment pas prendre leurs médicaments

logAudience