En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×

Fleur Pellerin

Suivre le flux rss
Flux RSS
Fleur Pellerin

Fleur Pellerin / Crédits : AFP

Biographie de Fleur Pellerin

Né(e) le : 29/08/1973Ministre déléguée auprès du ministre du Redressement productif en charge des PME, de l'Innovation et de l'Economie numérique

Fleur Pellerin est depuis août 2014 ministre de la Culture et de la Communication.

Née à Séoul, membre du Club XXIe siècle (1), engagée politiquement, parcours scolaire brillant, Fleur Pellerin incarne un nouveau visage de la France multiculturelle. Chargée du pôle Société et économie numériques dans l'équipe de campagne de François Hollande, elle est également membre du comité diversité de France Télévisions.  Ajoutez à cela ses qualités de bosseuse passée par l'Essec, l'ENA et le Conseil d'Etat et vous obtenez une ministrable de premier choix...

Prédisposition vérifiée en mai 2012 : quelques jours après l'élection du socialiste François Hollande à la présidence de la République, Fleur Pellerin est nommée, à 38 ans, ministre déléguée auprès du ministre du Redressement productif en charge des PME, de l'Innovation et de l'Economie numérique. Elle est nommée secrétaire d'Etat au commerce extérieur, à la promotion du tourisme et aux Français de l'étranger en avril 2014. Cinq mois plus tard, elle devient ministre de la Culture et de la communication.

Pas de labels

Pur produit de l'école républicaine, symbole de la génération féminine montante, cette conseillère référendaire à la Cour des comptes est l'une des rares membres  du gouvernement Ayrault à être issue de la société civile et non de l'appareil du Parti socialiste.

Adoptée à l'âge de six mois par un entrepreneur, elle passe ses trois premières années dans un HLM de Montreuil, avant d'habiter Versailles. Son parcours scolaire est brillant: bac franco-allemand à 16 ans, entrée à l'Essec à 17 ans, Sciences Po puis l'Ena. Celle qui ne se "perçoit pas comme asiatique" se défend de représenter les labels "femme", "jeune", "diversité"...  mais reconnaît que "cocher" toutes ces cases donne plus de "chances de faire partie de l'équipe" gouvernementale.

Du piano et du karaoké

Fleur Pellerin prend sa carte au PS en 2006, pour la primaire interne qui désignera Ségolène Royal candidate à la présidentielle. Elle a déjà travaillé dans l'équipe de campagne de Lionel Jospin en 2002, remet cela en 2007 donc et finalement en 2012 pour le candidat Hollande, en tant que responsable de l'économie numérique.

Peu connue du public en France, elle déjà une star en Asie avant d'hériter d'un maroquin : au QG de campagne, elle est assaillies de demandes d'interview des chaînes asiatiques. Sur son passeport, est encore inscrit son prénom initial, Jong-Sook, qui ne veut pas dire "femme parfaite" comme elle l'a longtemps cru mais "claire, transparente".

A ses heures perdues, Fleur Pellerin aime peindre, cuisiner, jouer du piano et chanter sur des karaoké. Elle est mariée à Laurent Olléon, conseiller d'Etat, qui fut chargé, il y a vingt ans, par François Hollande d'une mission sur l'attractivité économique en Corrèze. Elle a une fille Bérénice, âgée de 8 ans, issue d'un premier mariage.

(1) ce cercle réunit l'élite des minorités visibles et promeut la diversité

Plus d'actualités de Fleur Pellerin

Nous suivre :
Voici à quoi pourraient ressembler les Champs-Elysées en 2025

Voici à quoi pourraient ressembler les Champs-Elysées en 2025

logAudience