En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×

Harrison Ford

Suivre le flux rss
Flux RSS
Harrison Ford

Harrison Ford, le 20 janvier 2007 / Crédits : Abacapress.com

Dernières actualités de Harrison Ford

Biographie de Harrison Ford

Né(e) le : 13/07/1942 - Chicago, Illinois (Etats-Unis)Acteur

Lancé grâce à la trilogie des "Star Wars", Harrison Ford est devenu à partir des années 80 l'un des visages les plus connus du cinéma hollywoodien, en incarnant notamment Indiana Jones. Plus rare à l'écran depuis les années 2000, il a mis sa célébrité au service de la défense des forêts tropicales.

Sans George Lucas, Harrison Ford aurait été charpentier. Et sa carrière d'acteur serait morte dans l'oeuf. Car avant la série des Indiana Jones, avant des films mondialement connus comme Blade Runner ou Le Fugitif, ses débuts ont été laborieux. Elève moyen au lycée, étudiant trop souvent absent et intéressé surtout par ses cours d'art dramatique, c'est sans grand atout, sans diplôme, mais soutenu néanmoins par ses parents, qui ont l'un comme l'autre connu la vie d'acteur de radio, que le jeune Harrison Ford part tenter sa chance à Hollywood en 1964. Il est alors tout fraîchement marié avec Mary Marquardt, une comédienne rencontrée durant ses études. Mais les premiers temps dans la Mecque du cinéma sont plutôt difficiles pour le jeune couple et Harrison Ford ne décroche que de petits rôles.

Il apparaît tout d'abord à la télévision, payé 150 dollars par semaine par la Columbia Pictures. Puis, en 1966, après une longue série de castings sans résultat, il joue enfin dans un film : Un truand (Dead Heat on a Merry-Go-Round), de Bernard Girard. Son nom n'apparaît même pas au générique... L'année suivante, il joue dans Luv, de Clive Donner, puis dans La Poursuite des tuniques bleues (A Time for Killing) de Phil Karlson. Devenu père entretemps, il peine de plus en plus à subvenir aux besoins de sa famille, malgré de petits rôles dans des séries comme Le Virginien ou L'Homme de fer. A tel point que, pour gagner sa vie, il se fait charpentier. Ce qui marquera, paradoxalement, le tournant d'une carrière d'acteur jusqu'alors restée confidentielle.

American Graffiti, film culte

Car Harrison Ford, acteur de seconde zone, charpentier par nécessité, trouve ses premiers chantiers dans des studios d'enregistrement et chez le directeur de casting d'Universal, Fred Roos. Lequel lui présente un jeune réalisateur inconnu mais au grand avenir : George Lucas. C'est lui qui donne véritablement sa chance à Harrison Ford, alors âgé d'une trentaine d'années, en lui proposant, en 1972, le rôle de Bob Falfa dans un film devenu culte, American Graffiti. Puis, surtout, en lui demandant d'incarner le forban galactique Han Solo dans le premier volet de la série Star Wars en 1976. Entretemps, toujours grâce à son activité de charpentier, Harrison Ford a aussi fait la rencontre de Francis Ford Coppola, qui lui a proposé un rôle dans Conversation secrète -il le fera aussi jouer dans Apocalypse Now en 1979. Voilà donc sa carrière définitivement mise sur orbite.

Le succès planétaire de Star Wars (et de ses suites, L'Empire contre-attaque et Le Retour du Jedi) permet enfin à Harrison Ford de vivre confortablement de son métier. Le voilà bientôt dans la peau d'Indiana Jones, ethnologue anticonformiste et baroudeur, sous la direction de Steven Spielberg, dans Les Aventuriers de l'arche perdue, début d'une autre série à succès. Il incarne aussi le détective Rick Deckard dans un film de science-fiction de Ridley Scott, Blade Runner, inspiré d'un roman de Philip K. Dick.

Rôles singuliers

Il s'oriente bientôt vers des rôles plus singuliers avec des films comme Witness, de Peter Weir, ou Frantic, de Roman Polanski, étoffe son jeu d'acteur avec A propos d'Henry et Présumé innocent, avant d'incarner l'analyste de la CIA Jack Ryan, le héros de Tom Clancy, dans Jeux de guerre et Danger immédiat. Entretemps, il tourne Le Fugitif, adaptation sur grand écran de la série de même nom, où il joue le rôle du docteur Richard Kimble, dont la femme a été tuée et qui se retrouve accusé du meurtre. Il campera même le personnage du président des Etats-Unis dans Air Force One.

Les années 2000 le voient plus rarement à l'écran. Il sélectionne davantage ses apparitions et refuse de jouer dans des films comme Traffic ou En pleine tempête. Il s'essaie aux rôles à contre-emploi comme dans K-19 : Le Piège des profondeurs, ou dans Apparences, de Robert Zemeckis, où il campe l'un des rares "méchants" de sa filmographie. A l'instar d'autres vedettes du show-business comme le chanteur Sting, il profite de sa célébrité pour défendre la cause de la défense de l'environnement, et s'engage contre la destruction des forêts tropicales.

Plus d'actualités de Harrison Ford

Nous suivre :
DiCaprio devient "messager de la paix pour le climat"

DiCaprio devient "messager de la paix pour le climat"

logAudience