En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×

Lance Armstrong

Suivre le flux rss
Flux RSS
lance armstrong

lance armstrong / Crédits : TF1/LCI

Biographie de Lance Armstrong

Né(e) le : 18/09/1971 - Plano (Etats-Unis)Cycliste professionnel

Lance Armstrong, qui a perdu son ultime bras-de-fer avec l'Agence américaine antidopage (Usada), ce qui lui vaut d'être déchu de ses sept Tours de France, a longtemps eu l'image d'un sportif hors normes capable de surmonter un cancer, avant d'être au coeur de nombreuses accusations de dopage. Volontaire, perfectionniste, exigeant. L'UCI (l'Union cycliste internationale), dans le sillage de l'Usada, lui a retiré le 22 octobre 2012 ses sept victoires dans le Tour de France et l'a également suspendu à vie.

Même ses (nombreux) détracteurs ont reconnu à l'Américain ces qualités - jusqu'à l'excès - qui ont façonné un personnage unique. Le cancer qu'il a vaincu en 1997 a marqué une rupture dans sa vie. Champion du monde en 1993 à Oslo avant la maladie, il s'est transformé. Après la lourde thérapie pour soigner la maladie qui a donné lieu à des métastases (poumon, taches au cerveau), le Texan est devenu un autre homme, se consacrant uniquement au Tour de France, sur les conseils du Belge Johan Bruyneel devenu son directeur sportif.                                                                                 
 
Pour atteindre son objectif, il s'entoure d'une équipe qui lui est toute dévouée. Aucun de ses adversaires ne peut rivaliser en intelligence, en détermination, en professionnalisme. Cette stratégie lui permettra de remporter sept victoires consécutives (1999-2005). Cette domination sans partage alimentera des soupçons de dopage. Le 23 août 2005 pourtant, première alerte sérieuse sur le front du dopage le quotidien sportif français L'Equipe publie une enquête révélant qui six échantillons d'urine d'Armstrong prélevés lors du Tour 1999 contenaient de l'EPO (érythropoïetine). Lance Armstrong va toujours le nier.
 
Un héros américain
 
D'abord, la maladie, puis les victoires, l'homme est devenu un héros américain. Enfant révolté, battu par son père adoptif, Terry Armstrong, Lance s'impose par le sport. La natation, puis le triathlon, lui permettent dès l'age de 15 ans d'assouvir sa soif de victoires et d'argent. Sélectionné en équipe nationale, il s'orientera vers le cyclisme. L'Amérique raffole de son incroyable histoire. Les sponsors s'arrachent son image. Il devient l'un des sportifs américains les mieux payés. Il joue même son propre rôle dans un film à Hollywood en 2006, Toi, moi... et Dupree d'Anthony et Joe Russo. Dans sa vie privée, après sa séparation d'avec son épouse Kristin, mère de ses trois premiers enfants, il aborde un autre monde, plus proche du spectacle, partageant trois ans la vie de la chanteuse de rock Sheryl Crow. Il aura ensuite deux autres enfants avec sa nouvelle compagne Anna Hansen.  
 
En 2009, bravant encore une fois les accusations de dopage, Armstrong effectue même un retour à la compétition qui attire les foules. Il termine 3e du Tour 2009, remporté par son équipier dans l'équipe Astana Alberto Contador, puis 23e en 2010. Avec ce médiatique come-back, les accusations ressurgissent. La plus retentissante est celle de Floyd Landis, vainqueur du Tour 2006 déchu après un contrôle positif à la testostérone et ancien équipier dans la formation US Postal entre 2001 et 2004, qui affirme avoir vu Armstrong se doper "de multiples fois". Ses déclarations répétées ont abouti à une enquête fédérale, dirigée par l'agent Jeff Novitzky, qui avait mené à bien l'affaire Balco, du nom d'un laboratoire de la région de San Francisco à l'origine d'un vaste scandale de dopage dans les années 2000. Plusieurs témoins sont entendus devant un grand jury réuni à huis clos à Los Angeles, mais l'enquête est abandonnée en février dernier.
 
Quatre mois plus tard, l'Usada annonce cependant l'ouverture d'une procédure contre le coureur, qu'elle accuse de s'être dopé tout au long de la période 1999-2005. Armstrong nie à nouveau et tente un recours devant le tribunal fédéral d'Austin, au Texas. Après son rejet, le coureur, aujourd'hui âgé de 40 ans, annonce qu'il "tourne la page" et renonce à batailler avec l'Usada, dont il dénonce la procédure à charge. Dans la foulée l'agence antidopage annonce l'annulation de tous ses résultats depuis le 1er août 1998 et sa radiation à vie du cyclisme professionnel. Armstrong, qui avait repris le triathlon, ces derniers mois, compte désormais continuer à "servir les gens et les familles affectés par le cancer" avec sa fondation Livestrong contre le cancer. L'UCI (l'Union cycliste internationale) l'a également radié à vie et l'a déchu de ses sept victoires du Tour de France.

Plus d'actualités de Lance Armstrong

Nous suivre :
Un koala est ramené à la vie... grâce à du bouche-à-bouche

Un koala est ramené à la vie... grâce à du bouche-à-bouche

logAudience