En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×

Laurence Parisot

Suivre le flux rss
Flux RSS
Laurence Parisot, présidente du Medef

Laurence Parisot, présidente du Medef / Crédits : LCI.fr

Biographie de Laurence Parisot

Né(e) le : 31/08/1959 - Luxeuil-Les-Bains (France)Présidente du Medef (Mouvement des entrepreneurs de France)

L'actuelle présidente du Medef, seule candidate à sa propre succession, a sans surprise été réélue jeudi à la tête du mouvement patronal pour un second et dernier mandat de trois ans.

Derrière ses grands yeux bleus, Laurence Parisot, présidente du Medef depuis le 5 juillet 2005, dissimule difficilement son caractère d'acier, voire autoritaire, selon certains.  Première femme à avoir pris la tête du patronat français, elle a su imposer son style, affirmer son autorité. Une femme dans un monde d'hommes, une communicante, dans un milieu où les tractations se font en coulisses. C'est une petite révolution.

Lorsqu'elle prend la succession d'Ernest-Antoine Seillière en 2005 après avoir éliminé notamment Guillaume Sarkozy, Laurence Parisot prend la défense des petites entreprises et des sociétés de services, ce qui n'était pas dans la culture traditionnelle du Medef, tenu par les barons de l'industrie. Elle a l'ambition de dépoussiérer l'institution et de l'ouvrir davantage sur la société, mais aussi, de placer sa présidence sous le signe de la lutte contre le chômage et mettre "l'entreprise au cœur dela société française" pour en faire "le moteur de l'ascension sociale ".

Laurence Parisot se définit comme libérale, "je suis libérale et j'assume totalement, affirme-t-elle au Monde en mai 2010. Je le suis philosophiquement, socialement, économiquement ". La crise économique ne lui facilitera pas la tâche. Pour apaiser les esprits elle déclarera qu'elle voulait prouver que " libéral ne veut pas dire antisocial".

"Être en phase avec la société"

Fin 2007, lorsqu'éclate l'affaire des retraits suspects des caisses de l'Union des industries et métiers de la métallurgie (UIMM), elle s'érige en fondatrice du "patronat du XXIe siècle" et se fait le chantre de la transparence financière. La présidente du Medef va aussi combattre fermement les rémunérations patronales trop élevées." Il faut donner l'exemple, être en phase avec la société."

Si son bilan est positif, les critiques sont acerbes et un certain nombre de chefs d'entreprises, de dirigeants politiques, jugent les préoccupations "sociétales" du mouvement trop éloignées de celles des entreprises.  Si  elle n'a jamais dérogé au credo libéral du Medef, réclamant toujours moins d'impôts et de contraintes réglementaires pour les entreprises, Laurence Parisot a tout de même signé un nombre record d'accords sociaux, de la formation professionnelle à l'assurance-chômage, en passant par la représentativité.

Une héritière ambitieuse

Née le 31 août 1959 à Luxeuil-les Bains en Haute-Saône, Laurence Parisot baigne dans le milieu de l'industrie. Son grand-père Jacques a créé l'entreprise de meubles en bois Parisot, reprise par son père et ses oncles. Enfant, elle rêve de devenir journaliste, est passionnée par la sphère publique.

Elle quitte le berceau familial pour Paris, entre à Sciences Po et obtient une maîtrise de droit public en 1982 ainsi qu'une maîtrise de Droit Public. Elle devient à 26 ans, directrice générale de l'institut de sondage Louis Harris, puis à 30 ans PDG de l'IFOP, qu'elle rachète en 1990 avec l'aide de son père.

En 2002, à la mort de ce dernier, elle reprend la présidence d'Optimum, société familiale fabriquant des portes coulissantes. Elle hérite aussi de sa Maserati, ce qui ne lui déplaît pas, car elle aime la vitesse. Plus jeune, elle ne ratait aucun Grand Prix de Formule 1. Aujourd'hui elle  se grise en faisant du ski nautique et du kite-surf dans les mers du Sud, ou lorsqu'elle est en vacances dans sa maison de Saint-Barthélemy. Cette célibataire sans enfants, a une autre passion, l'art surréaliste.

Plus d'actualités de Laurence Parisot

Nous suivre :
Chine : le sauvetage de l'équipage d'un bateau renversé dans un typhon

Chine : le sauvetage de l'équipage d'un bateau renversé dans un typhon

A lire aussi

logAudience