En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×

Lionel Jospin

Suivre le flux rss
Flux RSS
TF1/LCI : Lionel Jospin

Lionel Jospin / Crédits : TF1/LCI

Biographie de Lionel Jospin

Né(e) le : 10/07/1937 - Meudon (Hauts-de-Seine)Homme politique français, ancien Premier ministre

Cet ancien Premier ministre se définit comme " un dogmatique qui évolue, un austère qui se marre, un protestant athée ". Cet homme carré et secret restera pour beaucoup comme "l'homme du 21 avril 2002".

Lionel Jospin est issu d'une famille protestante et socialiste. En 1994, il épouse en deuxième noce la philosophe Sylviane Agacinski. Il est diplômé de l'Institut d'études politiques de Paris et énarque. Il est père de deux enfant : Eva et Hugo.
 
La carrière de Lionel Jospin est prestigieuse : ministre plénipotentiaire de 1ère classe honoraire, ancien candidat à la présidence de la République (1995 et 2002), ancien ministre de l'Education nationale dans le gouvernement de Michel Rocard (1988/1992), ancien premier ministre (1997/2002), ancien député de Paris (1981/1986), ancien conseiller général (PS) de Haute-Garonne, canton de Cintegabelle (1988/2002), ancien premier secrétaire du PS (1981/1988 et 1995/1997).
 
Lionel Jospin rejoint le Parti Socialiste en 1971 tout en étant membre de l'Organisation communiste internationaliste (OCI), un mouvement trotskiste qu'il quitte progressivement. Il est un des héritiers de François Mitterrand qui l'associe étroitement à toutes les grandes décisions du premier septennat (1981-1988). Son éternelle rivalité avec Laurent Fabius déchire le PS. Il s'éloigne de François Mitterrand au début des années 9. Et en 2000, il proclame à nouveau sa « fidélité mitterrandiste ».
 
Il est candidat à la présidentielle de 1995 face à Jacques Chirac et crée la surprise en arrivant en tête au premier tour. Lionel Jospin fait alliance avec les partis de gauche en créant la gauche plurielle qui remporte les élections législatives en 1997. Il est le Premier ministre de la plus longue cohabitation de la Ve République, gouvernant jusqu'en 2002 à la tête d'une « majorité plurielle » (PS-PCF-Verts-MRC-PRG). Il joue l' « équilibre », son leitmotiv. On parle à l'époque de « méthode Jospin ». Après avoir été décrit dans les années 80 comme un apparatchik, il se montre pragmatique et assume dès 1982 le tournant de la rigueur. Il impose les 35 heures au patronat et privatise plus que la droite.
 
En 2001, son passé trotskiste est révélé par la presse. La reconnaissance des faits le déstabilise. Lionel Jospin a une image de rigueur et d'honnêteté,  au risque de la rigidité. Son entourage lui conseille de changer de look à un an de la présidentielle. Après une campagne en demi-teinte, il est éliminé au premier tour du 21 avril 2002 face à Jean-Marie Le Pen. Après 30 ans de carrière, il annonce : « j'assume pleinement la responsabilité de cet échec et j'en tire les conclusions en me retirant de la vie politique ».
 
Lionel Jospin revient dans le débat trois ans plus tard, s'engage pour le « oui » lors de la campagne pour le référendum sur la Constitution européenne. Lionel Jospin publie en 2005 un livre « Le monde comme je le vois » et renonce en 2007 à briguer l'investiture socialiste. Il publie en 2007 « L'impasse » où il fustige l'ancienne candidate, Ségolène Royal.

Par Sophie Vignon
 

Plus d'actualités de Lionel Jospin

Nous suivre :
Une famille découvre un trésor sur une épave en Floride

Une famille découvre un trésor sur une épave en Floride

logAudience