En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×

Mia Farrow

Suivre le flux rss
Flux RSS
Mia Farrow

Mia Farrow, le 10 décembre 2007, à Washington / Crédits : Abacapress.com

Biographie de Mia Farrow

Né(e) le : 09/02/1945 - Los AngelesActrice

Mia farrow est une actrice américaine, révélée par Roman Polanski, égérie de Woody Allen et, surtout, infatigable avocate de la cause des enfants, du Soudan au Tchad en passant par l'Asie.

L'histoire de Mia Farrow à Hollywood commence par un sacrifice. Celui de son mariage avec Franck Sinatra. Mia Farrow, de son vrai nom Maria de Lourdes Villiers-Farrow, s'était unie au chanteur en 1966 mais celui-ci refusa quelques mois plus tard que la jeune femme, déjà à l'affiche de quelques films, tourne avec Roman Polanski ce qui fera d'elle une actrice reconnue : Rosemary's baby (1968).

Mia Farrow est une femme déterminée qui se bat sur tous les fronts. Dès sa plus jeune enfance, la petite Maria, née d'un père cinéaste australien et d'une mère actrice - la célèbre Jane des films de Tarzan -, doit affronter la maladie : une poliomyélite. Elle en gardera une volonté d'acier et un souci constant pour sa santé et son apparence physique. Ancienne mannequin, elle ne se cachera jamais de recourir à la chirurgie esthétique.
 
L'égérie de Woody Allen
 
Durant les années 1980, Woody Allen en fait son égérie à l'écran comme à la ville, et lui octroie les plus grands rôles, notamment dans Hannah et ses soeurs et Alice. Le réalisateur la quitte en 1992 pour épouser sa fille adoptive Soon-Yi. Les amours de Mia Farrow furent souvent chaotiques ce qui ne l'empêcha pas de former autour d'elle une tribu de quinze enfants dont onze adoptés.

Elle adopte ses trois premiers enfants, dont Soon-Yi, dans les années 70. Après quelques mois de méditation en Inde avec les Beatles, Mia Farrow avait épousé en 1970 le chef d'orchestre allemand André Previn. C'est aussi durant cette décennie qu'elle tournera Gatsby le Magnifique (1974) de Jack Clayton. Un succès.

Au total, Mia Farrow peut se targuer d'avoir participé à une soixantaine de films ou séries télévisées. En 2009 et 2010, alors âgé de 65 ans, elle incarne des grand-mères dans Arthur et la vengeance de Maltazard et Arthur et la guerre des deux mondes de Luc Besson.
 
Une grève de la faim
 
2010 est aussi l'année où l'actrice est amenée à témoigner dans le procès de Charles Taylor. Devant le Tribunal spécial pour la Sierra Leone, l'actrice n'hésite pas à charger le chef de guerre, égratignant au passage l'image de la mannequin Naomi Campbell dans l'histoire des "diamants du sang".
 
Elle est, sur le sujet, sans concession, elle qui combat depuis longtemps pour les droits de l'homme et, en particulier, les droits des enfants en Asie et en Afrique. Ambassadrice de bonne volonté du Fonds des Nations unies pour l'enfance (Unicef), elle est très impliquée dans le conflit soudanais, s'est rendue à de nombreuses reprises au Darfour et propose même, en 2007, d'être emprisonnée en échange de la libération d'opposants. Elle fait une grève de la faim de trois semaines en avril-mai 2009 après l'expulsion du Soudan de treize travailleurs humanitaires.
 
Mia Farrow dénonce les liens entre la Chine et le Soudan et s'oppose avec force à la tenue des Jeux olympiques à Pékin en 2008. Devant son lobbying, Steven Spielberg renonce à son rôle de conseiller artistique du gouvernement chinois. Mia Farrow s'est aussi engagée pour aider les survivants du génocide rwandais et a plaidé pour les enfants palestiniens, à Gaza, en octobre 2009. En mars 2010, on la retrouve au Tchad pour une campagne contre la poliomyélite et la malnutrition.

Plus d'actualités de Mia Farrow

Nous suivre :
Paradise Lost : un making of exclusif du film sur Pablo Escobar

Paradise Lost : un making of exclusif du film sur Pablo Escobar

logAudience