En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×

Michelle Obama

Suivre le flux rss
Flux RSS
Michelle Obama

Toujours une robe, le 25 août 2008, à Denver, avec ses filles Sasha et Malia. / Crédits : Abacapress.com

Biographie de Michelle Obama

Né(e) le : 17/01/1964 - Chicago (Etats-Unis)Future première dame des Etats-Unis

Michelle Obama est l'épouse de Barack Obama, président des Etats-Unis. Elle a été la première "First-Lady" noire à s'installer à la Maison-Blanche. Devenue championne de la lutte contre l'obésité, elle est un atout majeur pour son président de mari.

Sans l'accord de Michelle Obama, Barack Obama ne se serait jamais lancé dans la course à la présidence.  Elle s'est assurée des chances de victoire de son mari et a posé deux conditions : que leur vie de famille soit protégée au maximum et que Barack arrête de fumer. 

Puis, malgré son manque affiché de passion pour la politique, elle est rapidement devenue l'une des stars de la campagne, enchaînant meetings, interviews et séances photos avec ses deux filles. Son style direct et terre-à-terre, son élégance, son image de femme indépendante attachée aux valeurs familiales, son humour parfois sarcastique ont contribué à humaniser son "grand homme".

Réticente, il y a quatre ans, à s'installer à la Maison Blanche -elle pensait rester chez elle à Chicago jusqu'à la fin de l'année scolaire-, Michelle Obama a depuis progressivement, et avec de plus en plus d'enthousiasme et de succès, embrassé la fonction jamais définie de Première Dame (First Lady) du pays, jusqu'à devenir un des principaux atouts de Barack Obama au cours de la campagne acharnée menée par son mari face à Mitt Romney. Réclamée dans le circuit électoral, Michelle n'a pas fait moins de 95 déplacements au cours des cinq derniers mois. Elle y évoquait son mari qui a besoin de "quatre ans de plus", des valeurs ou des difficultés de la vie quotidienne. Sa cote de popularité dépasse d'ailleurs de 13 points celle de Barack Obama, avec 69% d'opinions favorables, selon un sondage Washington Post-ABC réalisé du 4 au 7 octobre. Elle est "la femme la plus populaire du pays, une icône de la mode et une enthousiaste de la nutrition. La plus vive critique lancée contre elle est d'être parfois qualifiée de nounou nationale", estimait Howard Kurtz, de Newsweek, après le discours de Mme Obama devant la convention démocrate.

"Singularité statistique"
 
La première "First-Lady" afro-américaine se décrit comme une "singularité statistique.  Une fille noire élevée dans un quartier pauvre de Chicago...  Je ne suis absolument pas censée être là". Michelle Obama, dont la famille descend d'esclaves  de Caroline du Sud,  a en effet grandi dans un milieu modeste : père employé municipal et militant démocrate, mère au foyer veillant à la réussite scolaire de ses deux enfants. 

En 1981, Michelle est admise à l'Université de Princeton, moins au titre de la "discrimination positive" pense-t-elle, que parce que son frère Craig, étudiant boursier, y est devenu la star de l'équipe de basket.  Elle-même refuse de faire du sport de haut niveau, malgré sa carrure athlétique : "c'est la seule chose qu'on propose aux Noirs, à notre minorité, le sport". Sa thèse de sociologie, sur la division raciale de la société américaine, porte la marque d'un certain pessimisme teinté d'amertume sur l'avenir de la communauté noire.  Elle écrit qu'elle ne s'est jamais sentie aussi noire que dans ces universités d'élite, ce qui lui vaut une réputation de revancharde. Puis Michelle intègre la prestigieuse faculté de droit de Harvard, comme son futur mari.

Un stagiaire nommé Barack
 
De retour à Chicago, elle rejoint un cabinet d'avocats d'affaires comme chargée de dossiers sur la propriété intellectuelle et les droits d'auteurs.  C'est là, au cours de l'été 1989, qu'on lui demande de s'occuper de la formation du nouveau stagiaire, un certain Barack Obama. Ils sont les deux seuls Afro-Américains du cabinet.  Ils se marient en octobre 1992.  Deux filles naissent de leur union : Malia Ann en 1998 et Natasha en 2001.
 
Michelle Obama quitte le secteur privé pour devenir assistante du maire noir de Chicago : elle occupe différentes fonctions dans l'administration de la ville.  En 2006, elle est vice-présidente chargée des relations extérieures des hôpitaux universitaires de Chicago. Son salaire est plus élevé que celui de son sénateur de mari. Mais Michelle choisit de travailler à temps partiel, pour mieux s'occuper de ses filles.

Ni potiche, ni carriériste, elle attendra que sa mère Marian, retraitée, vienne la seconder, pour s'engager pleinement dans la campagne Obama. Celle que Barack définit comme son "roc" reste évasive sur ses activités de First Lady et affirme : "Mon premier job, en toute honnêteté, sera de continuer à être maman-en-chef  !".

Programme contre l'obésité

Le 20 janvier 2009, elle occupe officiellement la place de Première dame des Etats Unis. Elle devient très rapidement un modèle de réussite pour les femmes afro-américaines et son influence grandit de jours en jours. Comparée à Jacqueline Kennedy ou encore à Barbara Bush, Michelle Obama sait imposer sa propre personnalité et son style.

Dès ses premiers mois dans la peau d'une "First Lady", elle apporte un grand soutien aux familles de militaires et sait imposer en douceur ses idées et son point de vue auprès de son mari. Petit à petit, elle s'engage dans d'autres grands combats à l'image de l'aide apportée aux femmes qui doivent conjuguer travail à plein temps et vie de famille.

Son combat le plus important reste la lutte contre l'obésité infantile et adolescente avec la création du mouvement "Let's Move". Elle fait ainsi la promotion de la nourriture "organiqu" et fait planter un potager biologique dans les jardins de la Maison Blanche. Michelle Obama a gagné sa place dans le palmarès des "First Lady" américaines.

En 2012, elle est une nouvelle fois très présente aux côtés de son mari, dont l'équipe de campagne l'utilise beaucoup dans l'optique de sa réélection face à Mitt Romney.
 

Dominique LOEILLET
 

Plus d'actualités de Michelle Obama

Nous suivre :
A la découverte du Grand Trianon

A la découverte du Grand Trianon

logAudience