En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×

Najat Vallaud-Belkacem

Suivre le flux rss
Flux RSS
Najat Vallaud-Belkacem

Biographie de Najat Vallaud-Belkacem

Né(e) le : 04/10/1977Femme politique

Méconnue du grand public avant la campagne présidentielle de 2012, Najat Vallaud-Belkacem devient ministre des Droits des femmes après l'élection de François Hollande. En août 2014, elle devient ministre de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche.

La campagne l'a révélée comme l'étoile montante des socialistes. D'abord porte-parole de Ségolène Royal en 2007 et durant la primaire, Najat Belkacem-Vallaud occupa le même rôle dans la campagne de François Hollande avec Delphine Batho, Bruno le Roux et Bernard Cazeneuve. Des quatre, elle est certainement celle que l'on a le plus vu et entendu, alors qu'elle est certainement la moins expérimentée. Qualifiée de "tendre" il y a cinq ans, elle a retenu la leçon de cette bataille perdue et s'est montrée plus incisive en 2012. En témoigne son "Sarkozy est un mélange de Berlusconi et de Poutine", qui lui avait valu un léger recadrage par François Hollande.   


En plus d'une campagne remarquée, elle bénéficie d'un atout qu'elle ne souhaite pas mettre en avant : ses origines. Née au Maroc, elle rejoint son père et sa sœur à cinq ans et grandit dans la banlieue d'Amiens. Issue de l'immigration, son parcours familial apparaît désormais  comme un atout  politique, un raccourci qu'elle déteste mais qui compte toujours au moment des nominations. Elle se présente elle-même comme une "illustration presque exemplaire de la méritocratie républicaine et de l'intégration heureuse". Outre ses origines, son talent est reconnu et son ascension fulgurante.

Diplômée de Sciences-Po Paris en 2000, Najat Belkacem-Vallaud s'engage en politique et entre au Parti socialiste à la suite de la défaite de Lionel Jospin à l'élection présidentielle de 2001. Deux ans plus tard, elle intègre l'équipe du maire de Lyon Gérard Collomb et mène notamment des actions pour lutter contre les discriminations, promouvoir les droits des citoyens et l'accès au logement et à l'emploi.

Conseillère municipale en 2004, puis conseillère générale en 2008, elle avouait, il y a peu se focaliser sur la 4ème circonscription du Rhône pour les élections législatives, à moins qu'un ministère ne lui soit attribué. En février, elle déclarait à Lyon Mag "Vous avez des ministres qui sont députés par ailleurs, et qui l'espace de leur présence au ministère laissent leur place à un suppléant". Avant même l'élection de François Hollande, elle avait donc vu juste puisqu'elle est désormais la nouvelle ministre des Droits des femmes et la porte parole du gouvernement. En avril 2014, lors de l'arrivée de Manuel Valls à Matignon, elle recupère les portefeuilles ministériels de la Jeunesse, des Sports et de la Ville.

Cinq mois plus tard, elle devient la première femme ministre de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la recherche, à la place de de Benoît Hamon, à seulement 36 ans. Ses premiers mots à ce poste vont aux enseignants, notamment les siens, ceux qui ont "pu faire de la petite immigrée que j'étais à l'époque, une ministre", déclare-t-elle. 

Plus d'actualités de Najat Vallaud-Belkacem

Pédophilie à l'école : "Nous ne laisserons plus rien passer", déclare Vallaud-Belkacem

Société -

Lors d'une conférence de presse donnée ce vendredi, Najat Vallaud-Belkacem a affirmé que son ministère n'allait "plus rien laisser passer s'agissant de pédophilie". La ministre s'exprimait quelques heures après la remise d'un rapport mettant met en cause l'Éducation nationale dans l'affaire d'un professeur de mathématiques du collège de Villemoisson-sur-Orge pour des faits de pédophilie.

Six adolescents tués dans un accident à Rochefort : ce qu'il s'est passé

Société -

Six adolescents ont perdu la vie ce jeudi matin dans un accident de la route entre un bus scolaire et un camion dans le centre-ville de Rochefort, en Charente-Maritime. Choqués, les chauffeurs ne sont pas encore "audibles", a précisé la procureur de la République venue sur place avec Ségolène Royal et Najat Vallaud-Belkacem. Les premiers éléments indiquent que c'est la ridelle latérale du camion qui serait à l'origine du drame.

Propos radicaux d'un musulman en plateau : la (nouvelle) réaction de Najat Vallaud-Belkacem

Politique -

La ministre de l'Education était l'invitée du Supplément sur Canal+ dimanche. Face à elle, Idriss Sihamedi, président d'une ONG musulmane controversée, a jeté un froid en affirmant qu'il ne serrait pas les mains des femmes et en refusant de condamner franchement Daech. La réaction à chaud mais a minima de la ministre avait été critiquée lundi. Elle revient sur la polémique ce mardi dans Le Parisien.

Harcèlement scolaire : Mélissa Theuriau répond aux profs agacés par son clip

Société -

Plusieurs syndicats de l'éducation demandent au gouvernement de retirer le clip de prévention contre le harcèlement scolaire coproduit par Mélissa Theuriau, considérant qu'il porte atteinte à l'image des enseignants. Sur Europe 1, la principale intéressée a répondu à ses détracteurs. Najat Vallaud-Belkacem estime dans Metronews qu'il n'y a "aucune maladresse" dans la mise en scène de cette vidéo.

Nous suivre :

Saint-Etienne-du-Rouvray : émotion palpable à la cérémonie rendue en hommage au Père Hamel

A lire aussi

logAudience