En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×

Patrick Devedjian

Suivre le flux rss
Flux RSS
TF1-LCI, Patrick Devedjian

Patrick Devedjian / Crédits : LCI

Biographie de Patrick Devedjian

Né(e) le : 26/08/1944 - FontainebleauHomme politique français

Ministre auprès du Premier ministre chargé de la mise en oeuvre du plan de relance

Fils d'une mère née à Boulogne-sur-Mer et d'un ingénieur arménien, né en Turquie, immigré en France à la suite du génocide, Patrick Devedjian décroche une maîtrise de droit à la faculté de droit d'Assas, puis entre à l'Institut d'études politiques de Paris. Avocat au barreau de Paris depuis 1970, il a notamment défendu Jacques Chirac et Charles Pasqua.

En 1969, il co-fonde la revue libérale Contrepoint sous l'inspiration et le patronage de Raymond Aron. Il adhère et milite au mouvement gaulliste dès 1971, puis participe activement à la fondation du RPR en 1976. Il est élu en octobre 1983 maire d'Antony à la tête d'une liste d'union RPR-UDF-Action locale. Il sera réélu en 1989, 1995 et 2001 en conduisant une liste d'union de droite modérée.

Ecarté du gouvernement Fillon

En 1986, il est élu député des Hauts-de-Seine. Il conserve sa députation jusqu'en 2002 où, conformément à la demande du président de la République, il renonce aux mandats de maire d'Antony et de député des Hauts-de-Seine pour occuper le poste de ministre délégué aux Libertés locales, chargé de la décentralisation auprès du ministre de l'Intérieur, Nicolas Sarkozy.

Lorsque Nicolas Sarkozy est nommé à l'Économie et aux Finances, Patrick Devedjian devient ministre délégué à l'Industrie jusqu'en mai 2005, date à laquelle il n'est pas repris dans le gouvernement Villepin.

En 2007, après l'élection de Nicolas Sarkozy à la présidence de la République, Patrick Devedjian brigue le ministère de la Justice mais c'est finalement Rachida Dati qui l'obtient. Il ne fait même pas partie du premier gouvernement de François Fillon. En septembre 2007, il est nommé Secrétaire général de l'UMP et partage la direction de l'UMP avec Jean-Pierre Raffarin, premier vice-président.

Mais le 5 décembre 2008, alors que la crise financière frappe de plein fouet l'Hexagone, il est nommé ministre auprès du Premier ministre chargé de la mise en œuvre du plan de relance. Il quitte alors ses fonctions à la tête de l'UMP.

Plus d'actualités de Patrick Devedjian

Nous suivre :
A la Fashion Week, il y avait aussi des mannequins de moins d'1m30

A la Fashion Week, il y avait aussi des mannequins de moins d'1m30

logAudience