En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×

Rachida Dati

Suivre le flux rss
Flux RSS
Rachida Dati

Rachida Dati/Image d'archives / Crédits : ABACA

Biographie de Rachida Dati

Né(e) le : 27/11/1965 - Saint-Rémy en Saône-et-Loiregarde des Sceaux, ministre de la Justice

Rachida Dati est maire du VIIe arrondissement de Paris et eurodéputé.

Rachida Dati est née le 27 novembre 1965 à Saint-Rémy en Saône-et-Loire, d'un père marocain maçon et d'une mère algérienne. Pour beaucoup, Rachida Dati est un modèle d'intégration. Toute sa jeunesse est marquée par sa volonté de réussir. Deuxième d'une famille de douze enfants, elle a travaillé dès l'âge de seize ans comme aide-soignante pour financer ses études de droit et de sciences économiques.

Mais si la jeune femme s'applique dans ses études et s'investit corps et âme, elle doit sa réussite en partie aux rencontres qui jalonnent son parcours. A 21 ans, Albin Chalandon, une grande figure du gaullisme, lui met le pied à l'étrier en lui trouvant un stage chez Elf. Simone Veil lui conseille d'entrer à l'Ecole nationale de la magistrature où elle est admise sur titre.

Après une rencontre avec Jean-Luc Lagardère en 1990, elle entre à la direction de l'audit de Matra Communication, puis en 1993 passe un an à Londres, auprès de Jacques Attali à la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD). En 1994, elle est contrôleuse de gestion et secrétaire générale du bureau d'études sur le développement urbain à la Lyonnaise des eaux. En 1995, elle devient conseillère technique à la direction juridique du ministère de l'Éducation nationale.

En 2002, Nicolas Sarkozy, alors Ministre de l'Intérieur, la repère et lui fait intégrer son cabinet en tant que conseiller technique en charge du projet de loi sur la prévention de la délinquance. Les années qui suivent, elle ne le quitte plus. Deux ans plus tard, il lui demande de le suivre au ministère de l'Economie, des Finances et de l'Industrie.

Porte-parole de Nicolas Sarkozy, discrète mais culottée, elle a aussi conseillé le candidat de l'UMP sur les questions de jeunesse et d'immigration. Symbole du rajeunissement et de la féminisation du premier gouvernement Fillon, la maire du 7e arrondissement de Paris (depuis mars 2008) est reconduite sans surprise à son poste de ministre de la Justice dans les gouvernements Fillon 2 et 3. Jusqu'au 23 juin 2009...

Signe d'une disgrâce, Nicolas Sarkozy avait annoncé que Rachida Dati conduirait en deuxième position la liste UMP en Ile-de-France aux élections européennes, et qu'elle quitterait ses fonctions de ministre si elle était élue. Ce qui se produit le 7 juin 2009. La voici loin de Paris, entre Bruxelles et Strasbourg. En 2012, elle se positionne pour être candidate à la mairie de Paris.

Maman d'une petite Zohra, elle a toujours refusé de révéler l'identité du père de son enfant. En octobre 2012, le groupe Barrière confirme que celle-ci aurait assigné en justice Dominique Desseigne, PDG du groupe Lucien Barrière pour une reconnaissance en paternité.

Rachida Dati est membre de l'Institut Montaigne, du club Le Siècle et fondatrice du Club XXIe Siècle.

Plus d'actualités de Rachida Dati

Nous suivre :
Quand un ourson brun erre dans les rayons d'un magasin

Quand un ourson brun erre dans les rayons d'un magasin

logAudience