Steve Jobs

Suivre le flux rss
Flux RSS
Steve Jobs Apple

Dernières actualités de Steve Jobs

Biographie de Steve Jobs

Né(e) le : 24/02/1955 - San Francisco (Californie, Etats-Unis)  - Date de décès : 05/10/2011 Cofondateur d'Apple

PORTRAIT - Steve Jobs est le fondateur de la société informatique Apple, inventeur du Mac, de l'iPod et de l'iPhone. Il est décédé en octobre 2011.

Steve Jobs, l’emblématique ancien directeur général d'Apple, est mort le 5 octobre 2011. Il avait cofondé la société à la pomme en partie croquée en 1976 et avait dû quitter son siège le 24 août dernier.

La fascination qu'exerce Steve Jobs sur les amateurs de technologie doit beaucoup à son inventivité infatigable et sa foi absolue en son propre génie. Et pour cause, celui qu'on surnomme "le barbu de Cupertino" a révolutionné quatre univers : l'informatique avec Apple, la musique grâce à l'Ipod et Itunes, le cinéma avec le dessin animé Toy Story et dernièrement la téléphonie avec l'Iphone.
 
Après avoir terminé ses études au lycée de Cupertino en Californie, Steve Jobs s'inscrit au Reed College de Portland en 1972 où il ne suit les cours que pendant un semestre et s'initie à la calligraphie. En 1974, il travaille avec son ami Paul Wozniak pour la société Atari comme programmateur de jeux vidéo. Il s'exile un temps en Inde avant de revenir en Californie où il commence à travailler dans le secteur des hautes technologies : il réalise son premier jeu vidéo, Breakout.

Drogué du travail

L'année 1976, l'aventure Apple commence enfin : il fonde avec Paul Wozniak la société devenue aujourd'hui l'un des leaders mondiaux des fabricants d'ordinateurs portables. En 1984, le Macintosh rentre sur le marché. En 1985, le PDG qu'il a lui-même recruté pour diriger Apple le vire car il le juge narcissique, perfectionniste, stressé et tyrannique.
 
Il faut moins d'un an à ce drogué du travail pour se remettre de cet échec : en 1986, il rachète Pixar qui en 1996 produit Toy Story, le premier dessin animé uniquement réalisé en images de synthèse. En 1997, il est rappelé à la tête d'Apple. Il lance en octobre 2001 l'iPod, puis, six ans plus tard, l'iPhone, premier téléphone de la marque à la pomme. Les deux sont des succès commerciaux.

Combat contre le cancer

Longtemps célibataire en vue, Steve Jobs a eu notamment une aventure avec la chanteuse Joan Baez, il a fondé une famille à Palo Alto et s'est marié en 1991. Il a quatre enfants, dont une fille née d'une femme qu'il avait fréquentée avant son mariage.

En 2004,  il réchappe d'un cancer du pancréas. Et repart de plus belle. En 2008, il a été désigné par  le magazine Fortune comme l'homme le plus influent du monde.  Mais au début de l'année qui suit, le directeur général du groupe à la pomme annonce qu'il prend un congé médical jusqu'à la fin juin. Son absence médiatique se prolonge jusqu'au 9 septembre 2009 où sa réapparition est le seul événement d'une conférence de presse jugée bien terne par les spécialistes des nouvelles technologies.

Pourtant, Steve Jobs sera encore associé à de nombreux succès : de nouvelles versions de son téléphone mythique, des refontes de l'iPod et du magasin en ligne iTunes et, bien entendu, la tablette iPad qui, sans être la première lancée sur le marché, aura tôt fait de conquérir la place du produit leader. En août 2011, Apple devient, en termes de capitalisation boursière, la première firme mondiale, devant les géants pétroliers.

Mais le 24 août 2011, Steve Jobs annonce sa démission de son poste de directeur général. Il devient président du conseil d'administration d'Apple et Tim Cook le remplace. Si le groupe a ostensiblement montré qu'il préparait la succession en douceur, les marchés n'en sont pas moins envahis par le doute sur l'avenir de la marque à la pomme. La rumeur dit pourtant que Steve Jobs a imaginé des produits innovants pour les dix années à venir...

Plus d'actualités de Steve Jobs

Nous suivre :

Jugé dépressif, un panda autorisé à regarder son ami à la télé

logAudience