En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×

Thierry Mariani

Suivre le flux rss
Flux RSS
Thierry Mariani en 2007

Thierry Mariani en 2007 / Crédits : abacapress

Biographie de Thierry Mariani

Né(e) le : 08/08/1958 - OrangeEx-Ministre des Transports

Ex-ministre des Transports auprès de la ministre de l'Ecologie, Nathalie Kosciusko-Morizet, sous le gouvernement Fillon.

Né à Orange le 8 août 1958, Thierry Mariani, après des études au petit séminaire d'Avignon, un passage à l'école militaire d'Aix-en-Provence et un diplôme de droit international, adhère au RPR et se lance dans la politique. Il devient maire de Valréas (Vaucluse) en 1989 et occupe ce poste jusqu'en mars 2005. En 1993, Thierry Mariani est élu député de la 4e circonscription du Vaucluse.
 
En septembre 2007, après avoir proposé trois amendements au projet de loi sur l'immigration, notamment le recours aux tests ADN dans le cadre du regroupement familial, il est désigné rapporteur UMP du texte pour l'Assemblée nationale.  Son amendement, autorisant les tests ADN dans certains cas de regroupement familial, a relancé le débat sur la politique d'immigration. L'amendement "ADN" avait été adopté avant de se perdre dans les méandres des textes d'application et d'être enterré deux ans plus tard par Nicolas Sarkozy.

 Sur son profil droitier, Thierry Mariani convient qu'il a toujours été "présent sur des sujets comme l'immigration et la sécurité" à l'Assemblée. "Après, on me colle l'image qu'on veut", ajoute-t-il lors de la campagne des régionales de 2010, glissant : "Je laisse le concours de caramels durs ou mous à mes adversaires". Lorsqu'on l'interroge sur ses qualités, ce fils d'artisans italiens du bâtiment, répond : "Tenace, optimiste, et j'essaie d'aller jusqu'au bout des choses, même quand, des fois, on vous annonce que c'est très dur".

En novembre 2010, Thierry Mariani fait son entrée au gouvernement en tant que secrétaire d'Etat aux Transports, un terrain sur lequel on l'a peu entendu. Quelques jours après le  remaniement de mars 2010, où il ne figurait pas, Thierry Mariani avait laissé exploser sa colère en boycottant une réunion à l'Elysée. "Quand on est pris pour un con, il faut savoir terminer les choses", avait-il lâché. Thierry Mariani avait également fait parler de lui en 2002 à l'occasion d'une équipée en Irak, aux côtés des députés Didier Julia et Eric Diard, qui avait fait couler beaucoup d'encre.

En juin 2011, il garde les Transports, mais est elevé au rang de ministre auprès de la ministre de l'Ecologie, Nathalie Kosciusko-Morizet. Il est obligé de quitter ses fonctions après la défaite de Nicolas Sarkozy à la présidentielle de mai 2012.

Plus d'actualités de Thierry Mariani

Nous suivre :
Crash du MH17 : une bagarre éclate au Parlement ukrainien

Crash du MH17 : une bagarre éclate au Parlement ukrainien

logAudience