En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×

Medec 2006

Edité par
le 03 mars 2006 à 10h14
Temps de lecture
5min
Medec 2006
À lire aussi
PartenariatsMEDEC : le Congrès de la Médecine Générale ouvrira ses portes du mardi 14 mars au vendredi 17 mars 2006, de 9h30 à 19h00, au Palais des Congrès, Porte Maillot à Paris (accès réservé aux médecins et professionnels de santé)

Parce que l'exercice de la médecine change, que les attentes des médecins et des patients évoluent, que des thèmes majeurs d'actualité interpellent les professionnels de santé... le MEDEC 2006 se renouvelle.

Rendez-vous exceptionnel entre médecins généralistes et acteurs de la santé, le MEDEC confirme, année après année, sa position de premier congrès français de médecine générale.

Pour sa 34ème édition, le MEDEC met en relation :

• 25 000 visiteurs dont 18 000 médecins

• 800 conférenciers et intervenants

• 250 entreprises de santé

• Des sociétés savantes

• Des leaders d'opinion reconnus

• Des représentants institutionnels et gouvernementaux

• Des associations de patients

• 400 journalistes de la presse professionnelle et grand public.



 

MEDEC 2006

Un espace de formation et de dialogue

Lieu privilégié de rencontres, le MEDEC 2006 souhaite plus que jamais apporter des réponses adaptées à la pratique quotidienne de la médecine dans ses différents aspects.

Placée sous le signe de l'ouverture et de l'évolution, la 34ème édition a choisi de donner davantage la parole aux médecins, aux professionnels de santé et à leurs partenaires en privilégiant les échanges, le partage d'expérience, les débats et l'interactivité.

Le thème de la conférence inaugurale illustre parfaitement cette volonté de réflexion commune. Organisée par les Ordres des Chirurgiens-Dentistes, des Médecins, des Pharmaciens et des Sages-Femmes, elle posera la question de notre politique de santé. Se décide-t-elle à Paris ou à Bruxelles ? A un moment où l'Union européenne intervient de plus en plus dans le domaine de la santé, les différents intervenants tenteront de répondre de façon concrète pour donner aux médecins les moyens de mieux comprendre l'environnement socioprofessionnel dans lequel ils évoluent.


La Formation médicale continue

Parce que la médecine générale est enfin reconnue comme une spécialité à part entière, la Formation Médicale Continue se professionnalise et l'évaluation des pratiques professionnelles devient incontournable. Pour répondre à ces exigences accrues, 800 conférenciers et intervenants participeront aux journées de congrès. Dans chaque spécialité ou pathologie, figure parmi les sessions, une session d'actualité présidée par une société savante ou un expert reconnu.

L'entrée et la participation sont gratuites pour les médecins grâce au financement assuré par le parrainage des entreprises du médicament.


Les thèmes majeurs d'actualité 


La grippe aviaire

Le 2 septembre 2005, l'OMS a annoncé un risque important de pandémie grippale et si la DHOS a déjà commencé à informer les médecins sur les risques sanitaires et la conduite à tenir en cas de pandémie, les questions restent nombreuses. Quels sont les risques réels de transmission du virus H5N1 à l'homme ? Comment se préparer à une telle situation ? Les traitements disponibles suffiront-ils à protéger l'ensemble de la population ?

En consacrant la journée d'infectiologie à la grippe aviaire, le MEDEC permettra aux praticiens et aux professionnels de santé de mieux comprendre comment passer de la médecine générale à la médecine de catastrophe. Un angle original pour un sujet brûlant.

Médecins et paramédicaux

Conséquence directe de la réforme de l'assurance-maladie, l'interprofessionnalité entre médecins et professions paramédicales autour d'un même patient est amenée à se développer. Par ailleurs, le vieillissement et l'absence de relève de la population médicale, déjà visible dans certaines spécialités, incitent à trouver des solutions qui respecteront la qualité des soins apportés aux malades.

Comment mieux définir le rôle et les compétences de chacun ? Un sujet important pour savoir " qui fera quoi ? " dans les années à venir.


La médecine de proximité

Parce qu'elle évite l'hospitalisation conventionnelle et en raccourcit la durée, l'hospitalisation à domicile s'inscrit pleinement dans le cadre de la réforme de santé. Entre 2002 et 2004, 4000 places d'HAD ont été ouvertes. Placé entre le médecin hospitalier et le médecin coordonnateur, le généraliste se voit doté d'une responsabilité nouvelle.

Un rôle prépondérant pour lequel le médecin libéral doit se préparer.


Les OGM

Une journée entière sera consacrée au thème de la santé et l'environnement. Elle sera placée sous le haut patronage du Ministre de l'Ecologie et du Développement durable, Nelly Olin.

Les OGM présentent-ils des risques pour la santé ? Que doit répondre le médecin confronté aux questions ou à l'inquiétude des patients? Pour la première fois au MEDEC, un grand débat permettra de confronter les arguments scientifiques des partisans et des opposants des différents types d'OGM et de réfléchir, sans parti-pris, aux relations entre la santé et l'environnement.

Pour que le médecin se fasse lui-même son opinion au-delà de tous les a priori.


L'insertion professionnelle des personnes handicapées

La loi du 12 février 2005 modifie les mesures de la loi de 1975 concernant l'insertion professionnelle des personnes handicapées. Quelles conséquences pratiques ces nouvelles dispositions auront-elles pour les médecins du travail ?

Une vraie question d'actualité, aussi bien pour le secteur public que pour les entreprises privées, au moment où tout le monde parle de solidarité.


 

La nutrition

Lieu de rencontres de la prescription en nutrition, Nutria souhaite redonner ses lettres de noblesse au conseil alimentaire nutritionnel. Sollicités à 82% par des patients sur des questions de nutrition, les médecins apparaissent comme le seul relais crédible d'une information scientifique. Mais est-il bien formé et bien informé ? Nutria constitue une occasion unique d'actualiser et de clarifier ses connaissances pour mieux prescrire.

Par ailleurs, " Le Généraliste " présentera au MEDEC les résultats d'une enquête nationale sur la formation initiale et continue du généraliste et ses attentes en matière de nutrition.


Les associations de patients

Présentes pour la 8ème année consécutive, les associations de patients sont désormais des acteurs essentiels de la santé et de véritables partenaires thérapeutiques du médecin. Comment une association peut-elle aider le praticien dans la prise en charge du malade ? Quel rôle économique peut-elle jouer au regard des dépenses de santé ?

En donnant la parole à des responsables d'association, des médecins, des chercheurs et des représentants de l'Assurance Maladie, le MEDEC souhaite instituer un dialogue riche et fructueux entre les différents partenaires.


La recherche

Depuis cinq ans, INVESTIGA a pour mission, au sein du MEDEC, de promouvoir l'Investigation de Santé et la Recherche Clinique en France.

Dans un contexte international difficile, le MEDEC veut, d'une part, valoriser le rôle du médecin investigateur et, d'autre part, attirer des médecins généralistes vers cette discipline encore peu choisie.

Associations et organismes de recherche présenteront leurs travaux récents et une exposition sera consacrée aux posters des réalisations de l'année.


Les biotechnologies

Chercheurs, industriels et professionnels des biotechnologies se retrouvent chaque année au MEDEC pour rencontrer les médecins et confronter leurs expériences.

Blanches, rouges, vertes ou bleues, les biotechs se développent partout dans le monde. Mais de quoi parle-t-on exactement ? Que se passe-t-il à l'étranger ? La France est-elle un pays suffisamment attractif pour les investisseurs ? Quelles synergies peut-on créer avec les autres secteurs ?

Pour les médecins, Biomédec est l'occasion unique d'obtenir en direct des informations fiables sur les perspectives des biotechnologies et des réponses aux questions qu'ils se posent.


 

Placé sous le signe de l'évolution, modernisé dans l'architecture de ses journées, plus ouvert sur l'environnement économique et social... mais toujours aussi proche des médecins et de leur pratique professionnelle, le MEDEC 2006 se veut plus que jamais incontournable et demeure l'événement de référence de la médecine générale.





 

Pour plus d'informations, rendez-vous sur le site du Medec

logAudience