En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Deauville, capitale du cinéma américain pour 10 jours


le 31 août 2012 à 08h49 , mis à jour le 02 septembre 2012 à 22h17.
Temps de lecture
3min
Deauville en attendant l'ouverture du 38e Festival du cinéma américain

Deauville en attendant l'ouverture du 38e Festival du cinéma américain / Crédits : AFP/CHARLY TRIBALLEAU

À lire aussi
News Ciné-Séries Si les grandes stars se font un peu plus rares au Festival du cinéma américain de Deauville ces dernières années, la qualité des films présentés y est indéniable. Coup d'envoi aujourd'hui de la 38e édition.

C'est un fait, la concurrence est rude pour les festivals de la rentrée. Entre Venise, Toronto ou Deauville, il faut faire des choix qui se portent souvent sur les grosses machines à l'international. Mais Deauville parvient à se rattraper avec une programmation exigeante souvent révélatrice de nouveaux talents venus du cinéma indépendant américain. Pour cette édition 2012, le Festival de Deauville promet beaucoup de découvertes.
 

"Cette année nous avons beaucoup de premiers films, quasi la moitié de la sélection. On retrouve les thématiques du cinéma de notre époque, violence, problèmes de couple, adolescents, corruption, romantisme", a résumé Lionel Chouchan, fondateur et co-délégué général du festival interrogé par l'AFP. Deauville demeure le festival de "tous les cinémas américains", grosses productions ou films d'auteurs, souligne-t-il. L'an passé des grands noms du cinéma comme le président d'honneur d'alors du festival, Francis Ford Coppola, avaient fustigé le cinéma commercial dit de studio d'Hollywood.

 
Quinze longs métrages sont en compétition dont six premiers films. Parmi eux "The We and the I", le nouveau film de Michel Gondry, ("Eternal Sunshine of the Spotless Mind") qui doit sortir le 12 septembre en France. Autre représentant du cinéma de l'absurde et autre cinéaste français, Quentin Dupieux ("Steak", "Rubber") sera en compétition avec "Wrong". L'acteur Eric Judor (du duo d'humoristes Eric et Ramzy) présentera l'univers décalé de ce film lundi à Deauville avant sa sortie en France deux jours plus tard. Huit des longs métrages en compétition ont déjà une date de sortie en France. Ce n'est toutefois pas le cas de "California Solo" de Marshall Lewy avec Robert Carlyle ("Full Monty").

Sandrine Bonnaire, présidente
 

Le jury sera présidé par l'actrice Sandrine Bonnaire, entourée notamment du comédien Sami Bouajila ("Indigènes"), du chorégraphe Philippe Decouflé, de l'actrice Anaïs Demoustier, des réalisateurs Christophe Honoré et Joann Sfar ou de la comédienne Clotilde Courau. Il remettra son prix le samedi 8 septembre, le même jour que la Mostra de Venise. L'an passé le festival avait couronné "Take shelter", le second film d'un jeune cinéaste, Jeff Nichols, déjà primé ailleurs.
 

En parallèle, le festival rendra hommage à Harvey Keitel. L'acteur dont la carrière est intimement liée à celle de Martin Scorsese doit faire son retour sur les planches après deux premiers passages en 1976 et 1999. L'actrice Salma Hayek sera également à l'honneur. Elle viendra présenter le nouveau film d'Oliver Stone "Savages", qui doit sortir le 26 septembre. Hors compétition également la comédienne Rachel Weiz est annoncée pour présenter "The Bourne Legacy (Jason Bourne : l'héritage)" de Tony Hilroy, qui doit sortir le 19 septembre en France.
 

Comme ces deux dernières années, Deauville Saison 3 accueillera une nouvelle fois les séries télévisées pour le week-end de clôture avec la projection d'épisodes de la série "Homeland". L'an passé le festival avait couronné "Take Shelter", le second film d'un jeune cinéaste, Jeff Nichols, déjà primé ailleurs.

Pendant toute la durée du Festival de Deauville, TF1 News vous proposera de suivre les grands moments avec des rencontres, des chroniques de films, des infos grace à notre journaliste spécial sur place. Deauville sur TF1 News c'est en cliquant sur ce lien.

Commenter cet article

      Nous suivre :
      Italie : une exposition photo au fond de la mer

      Italie : une exposition photo au fond de la mer

      logAudience