En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×

Iron Man


le 01 septembre 2009 à 18h51 , mis à jour le 06 octobre 2009 à 00h00.
Temps de lecture
0min

Partager le film

Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.
Iron Man

Note de la rédaction

Genre : 
Action

Nationalité : 
USA

Année de production : 
2007

Sortie : 
30/04/2008

Durée : 
2h05min

Réalisateur : 
Jon Favreau, Jon Favreau

Acteurs : 
Robert Downey Jr, Gwyneth Paltrow, Robert Downey Jr., Terrence Howard, Jeff Bridges, Sayed Badreya, Leslie Bibb, Samuel L. Jackson, Bill Smitrovich, Clark Gregg

Distributeur : 
SND

Le film raconte l'histoire de Tony Stark, un richissime industriel et inventeur de génie qui se retrouve kidnappé et forcé à construire une arme dévastatrice. Utilisant son intelligence et son ingéniosité, Stark se confectionne alors une armure high-tech et arrive à s'évader ! A son retour, Tony Stark décide alors de devenir Iron Man et fait le voeu de protéger le monde... A tout prix !

Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

La critique : Un excellent cru

Tema62 nous livre aujourd'hui son sentiment sur Iron Man de Jon Favreau.


L’armure ne fait pas le héros, c’est l’homme qui est à l’intérieur. On pourrait appliquer l’accroche du film à bon nombre de blockbusters bourrins et indigestes sortis nos écrans ces dernières années. Combien de productions honteuses ne misant que sur leurs effets spéciaux numériques ou leur budget faramineux en dépit de toute volonté artistique pour un divertissement bien torché et honnête avec ses spectateurs ? De toute cette bouillie de pixels, les super-héros ont largement pâti du désir d’argent facile de nos chers producteurs U.S. et ainsi, nous avons pu souffrir devant les massacres faits aux univers de Ghost Rider, des 4 Fantastiques ou encore de Daredevil. Alors on ne pouvait être que méfiant vis-à-vis de cet Iron Man, nouveau représentant de la firme Marvel, qui, avec ses bandes annonces formatées au possible et son réalisateur au passif peu réjouissant sentait bon la grosse catastrophe. Mais Ô surprise, le résultat s’avère ultra-jouissif et bien plus intelligent que la moyenne.

Synopsis : Tony Stark, inventeur de génie, vendeur d'armes et playboy milliardaire, est kidnappé en Afghanistan. Forcé par ses ravisseurs de fabriquer une arme redoutable, il construit en secret une armure high-tech révolutionnaire qu'il utilise pour s'échapper. Comprenant la puissance de cette armure, il décide de l'améliorer et de l'utiliser pour faire régner la justice et protéger les innocents.



Le réalisateur Jon Favreau, à l’instar d’un Sam Raimi ou d’un Guillermo Del Toro étale ici tout l’amour qu’il porte au personnage crée par Stan Lee en 1963. L’essence du comics est présente tout au long des 2H du film. Favreau modernise l’histoire d’Iron Man, en déplaçant par exemple le conflit au Viêt Nam en Afghânistân, se permettant même une réflexion corrosive sur le rôle des Etats-Unis dans tous les conflits armés de la planète. Le début du film est, dans ce sens, assez osé pour une grosse production hollywoodienne faisant arriver Tony Stark dans ce pays en guerre sur Back in Black d’AC/DC et en nous montrant dès les premières secondes du film, un personnage antipathique et dénué de tous scrupules. La vraie nature du personnage est passée outre les codes stériles du genre, ce qui donne au film un côté un brun (juste un brun) subversif. Mais pas de panique, c’est bien un film de comics et la mécanique propre à ces productions s’installe plus tard dans la deuxième heure, moins intéressante et plus balisée.


À propos de personnages, il est impossible de ne pas parler de la performance hallucinante de Robert Downey Jr., complètement imprégné du rôle de ce marchand d’armes repenti, toujours cynique et réapprenant petit à petit les règles du bien et du mal. Tony Stark apparaît dans le film comme il l’est dans la bande dessinée, à quelques nuances près, son alcoolisme étant totalement atténué mais le personnage du vengeur doré, personnage complexe et solitaire, est totalement retranscrit, inscrivant Iron Man dans un réalisme saisissant pour une production Marvel. Autour de lui, les personnages secondaires ont bien du mal à percer, tant Jon Favreau concentre tous ses efforts sur son personnage principal. Gwyneth Paltrow est inexistante, son rôle étant transparent, Jeff Bridges cabotine en vice-président jaloux, voulant être calife à la place du calife et Terence Howard joue les sidekicks.


En ce qui concerne la partie pop-corn du film, c’est à dire les scènes d’action, elles sont globalement bonnes bien que rares, ce qui soulève un défaut de ce film : on voit peu Iron Man dans son costume rouge et jaune. En même temps doit-on blâmer un réalisateur qui préfère parler de la psychologie de son personnage, plutôt que de l’exposer dans des combats numériques laids et indigestes ? Alors oui, Iron Man n’atteint jamais les cimes du génie de Sam Raimi dans la mise en scène, Jon Favreau se révèle plus artisan qu’artiste, mais réussit quand même à créer quelques moments où il iconise son héros (la séquence vue dans la bande annonce où Iron Man explose un tank avec dédain) et lui donne une profondeur et une personnalité derrière l’armure.

Au final, cette première cuvée Marvel 2008 est un excellent cru où l’amour du réalisateur pour son personnage, réalisateur conscient de ses limites techniques et artistiques, aboutit à un œuvre humble, efficace et intéressante, un film prologue à une saga en devenir, où la psychologie écrase l’action et le pur divertissement. Pas au niveau d’un Spider-Man ou d’un Dark Knight qui s’annonce comme référence dans le domaine des comics, Iron Man, malgré ses défauts (méchant arrivant trop tardivement, mise en scène sans relief), donne le sentiment à n’importe quelque spectateur de redevenir un enfant de 4 ans qui croît qu’un homme peut voler. Ce n’est pas l’armure qui fait un film, c’est l’âme à l’intérieur.


Exprimez-vous ! Pour que le texte de votre choix paraisse dans la rubrique L'avis du jour, envoyez le par mail à laurent.tity@dvdrama.com en précisant sous quel nom ou surnom vous voulez être publiés. Votre texte peut porter sur le sujet de votre choix en rapport avec le DVD ou le cinéma, que ce soit sur un film, un acteur, un réalisateur ou un évènement de l'actualité, ... Tous à vos claviers !

Toutes les news Iron Man

Commenter cet article

      Nous suivre :
      WAT

      logAudience