Ensemble c'est trop


le 15 octobre 2009 à 14h14 , mis à jour le 15 octobre 2009 à 14h14.
Temps de lecture
0min

Partager le film

Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.
Ensemble c'est trop

Note de la rédaction

Genre : 
Comédie

Nationalité : 
France

Année de production : 
2009

Sortie : 
17/02/2010

Durée : 
1h36min

Réalisateur : 
Léa Fazer

Acteurs : 
Nathalie Baye, Pierre Arditi, Jocelyn Quivrin, Aïssa Maïga, Jacques Weber, Eric Cantona, Laurent Lafitte

Distributeur : 
StudioCanal

C'est au cours d'une réunion de famille que Marie-France se rend compte que son mari la trompe. Catastrophée, elle se réfugie chez son fils Sébastien, avec sa belle-fille et leurs deux enfants, occupant leur chambre pour une durée indéterminée. Alors que chacun essaie de réconforter Marie-France et d'arranger la situation, Sébastien apprend de son père qu'il va avoir un petit frère, puisque sa nouvelle compagne, ancienne camarade de lycée du fils, est enceinte...

Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

Vidéos & Bandes-annonces

  • Ensemble c'est trop - Bande annoncepicto
    Vidéo en cours

    Ensemble c'est trop - Bande annonce

  • Ensemble, c'est trop - Extrait 1picto
    Vidéo en cours

    Ensemble, c'est trop - Extrait 1

  • Ensemble, c'est trop - Extrait 2picto
    Vidéo en cours

    Ensemble, c'est trop - Extrait 2

  • Ensemble, c'est trop - Extrait 3picto
    Vidéo en cours

    Ensemble, c'est trop - Extrait 3

  • Ensemble, c'est trop - Extrait 4picto
    Vidéo en cours

    Ensemble, c'est trop - Extrait 4

  • Ensemble c'est trop - Interview Nathalie Bayepicto
    Vidéo en cours

    Ensemble c'est trop - Interview Nathalie Baye

  • Ensemble c'est trop - Interview de Aïssa Maïgapicto
    Vidéo en cours

    Ensemble c'est trop - Interview de Aïssa Maïga

La critique : une comédie construite, drôle et qui ressemble plutôt bien à la vie

A priori, Ensemble, c'est trop peut faire redouter le cliché familial versé à la louche, avec son quota de gags étiquetés « après-midi ciné avec les enfants », la référence du titre à Anna Gavalda assumant la tendance populaire. Le film de Léa Fazer rentre plutôt bien dans cette catégorie mais la réalisatrice de Notre Univers impitoyable assure la mécanique et même plus ; si bien qu'on apprécie cette comédie, certes, sans aucune prétention révolutionnaire, mais avec une tension et un charme tenus à travers le film, assurant l'attention et du plaisir pour le spectateur.
 
Film d'acteurs
C'est le grand atout du film, une bande d'acteurs talentueux, pas tous de la même façon, ils n'ont pas la même expérience, mais rassemblés par leur engagement dans leur rôle. C'est bien connu, jouer la comédie n'est pas plus facile que de se lancer dans un drame. Il s'agit ici de prendre très au sérieux des personnages aux soucis quotidiens versant dans l'absurdité comique, dans le ridicule. Pierre Arditi/Henri, toujours amoureux de sa femme, est pris du démon de midi au point de mettre enceinte sa jeune maîtresse et de redécouvrir, les yeux brillants, les joies de la paternité. Nathalie Baye/Marie-France s'installe avec sa dépression dans la famille de son fils sans trop lui demander son avis et lui donne des leçons sur sa façon de prendre la vie avec légèreté dès qu'elle reprend un peu du poil de la bête. Le fils de son côté, interprété par Jocelyn Quivrin dans sa dernière apparition sur grand écran, évite les ulcères, tandis qu'il dort dans le salon et tente de convaincre ses supérieurs qu'il a l'âme d'un leader. Ce sont des situations de comédie mais avec une base très réaliste, des acteurs dans leurs rôles et une caméra qui se fait oublier. Une crédibilité qui permet de mettre de côté les réserves et de rentrer dans cette histoire.

 

 

Ensemble c'est trop

 
Dans la nuance
Ensemble, c'est trop ne semble pas uniquement chercher à faire rire. Le scénario est à la fois composé de répliques gags qui n'évitent pas le lourdingue et agrémentent l'essentiel de la bande-annonce (façon « Papa, c'est quoi la sodomie ? », etc.) et de situations de l'ordre du quotidien légèrement disjonctées. Le film n'est jamais dans la surenchère mais plutôt dans l'enchaînement logique d'évènements, un trajet bien pesé de conséquences en conséquence qui construit un contexte de fatigue générale provoquant le rire. Le point de départ de Léa Fazer n'est pas simplement une situation comique, c'est aussi l'observation sociologique d'un fossé générationnel. Ce qui intéresse la réalisatrice, c'est de voir les parents aisés prendre place chez leurs enfants, trentenaires des années 2000, de classe moyenne mais légèrement entassés dans le 3 pièces parisien, dont le quotidien ne connaît pas les largesses d'antan. Une situation un peu plus complexe que ce que sous-entend gentiment le titre, pour notre plaisir.
 
Ensemble, c'est trop ne mérite pas de tomber dans le cliché « petite comédie familiale avec musique sympa et un peu de vitamines dans le verre des acteurs pour qu'ils soient en forme ». Léa Fazer a rassemblé des acteurs qui donnent du crédit à cette histoire familiale, dans un mélange de rire et de malaise véritable qui rend l'ensemble touchant, avec une impression générale de spontanéité. Malgré les inévitables lourdeurs et les gags un peu faciles, le film est surtout une comédie construite, drôle et qui ressemble plutôt bien à la vie.

 

 

Lucie PEDROLA

Commenter cet article

  • messeps : Je ne comprends pas pourquoi vous mettez seulement deux étoiles avec une critique plutôt bonne dans l'ensemble et qui laisse entendre que ce film est un peu au-dessus de la moyenne.

    Le 04/02/2010 à 11h22
      Nous suivre :
      WAT

      logAudience