En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×

Des hommes sans loi


le 27 décembre 2011 à 10h48 , mis à jour le 23 août 2012 à 16h04.
Temps de lecture
0min

Partager le film

Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.
Des hommes sans loi

Note de la rédaction

Genre : 
Western

Nationalité : 
Etats-Unis

Année de production : 
2011

Sortie : 
12/09/2012

Durée : 
1h55min

Réalisateur : 
John Hillcoat

Acteurs : 
Tom Hardy, Gary Oldman, Guy Pearce, Shia LaBeouf, Shia Labeouf, Jessica Chastain, Mia Wasikowska, Jason Clarke

Distributeur : 
Metropolitan Filmexport

1931. Au coeur de l'Amérique en pleine prohibition, dans le comté de Franklin en Virginie, état célèbre pour sa production d'alcool de contrebande, les trois frères Bondurant sont des trafiquants notoires : Jack, le plus jeune, ambitieux et impulsif, veut transformer la petite affaire familiale en trafic d'envergure. Il rêve de beaux costumes, d'armes, et espère impressionner la sublime Bertha... Howard, le cadet, est le bagarreur de la famille. Loyal, son bon sens se dissout régulièrement dans l'alcool qu'il ne sait pas refuser... Forrest, l'aîné, fait figure de chef et reste déterminé à protéger sa famille des nouvelles règles qu'impose un nouveau monde économique. Lorsque Maggie débarque fuyant Chicago, il la prend aussi sous sa protection. Seuls contre une police corrompue, une justice arbitraire et des gangsters rivaux, les trois frères écrivent leur légende : une lutte pour rester sur leur propre chemin, au cours de la première grande ruée vers l'or du crime.

Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

Vidéos & Bandes-annonces

  • Des hommes sans loi - Bande annoncepicto
    Vidéo en cours

    Des hommes sans loi - Bande annonce

  • Des Hommes sans loi - Extrait 1picto
    Vidéo en cours

    Des Hommes sans loi - Extrait 1

  • Des Hommes sans loi - Extrait 1 VOSTpicto
    Vidéo en cours

    Des Hommes sans loi - Extrait 1 VOST

  • Des Hommes sans loi - Making of exclusif "Une histoire vraie"picto
    Vidéo en cours

    Des Hommes sans loi - Making of exclusif "Une histoire vraie"

La critique : Les USA sont nés dans la violence, le cinéma de John Hillcoat également.

Après son adaptation bouleversante, bien que trop paralysée par le respect absolu de l’œuvre littéraire, de La Route de Cormac McCarthy, John Hillcoat renoue en quelque sorte avec le western pour Des Hommes sans loi. Sur un scénario du fidèle Nick Cave, adapté du roman Pour quelques gouttes d’alcool de Matt Bondurant, il signe une chronique familiale dans la grande tradition du cinéma américain. Et si le film n’a pas vraiment sa place en compétition à Cannes, il n’en reste pas moins impressionnant dans sa maîtrise des codes du/des genres, mariant western, film de gangster et grande fresque crépusculaire. Dans son approche des comportements humains, entre romance et violence, en dressant le portrait d’une génération qui s’éteint, c’est l’histoire des Etats-Unis qui s’écrit à nouveau.

 

Des hommes sans loi évite soigneusement tout lyrisme inopportun, et bâtit sa flamboyance sur une application rigoureuse d’une mécanique bien huilée. La limite du film est son classicisme. C’est également sa plus belle qualité. En apparence il raconte une histoire bien connue, celle d’une Amérique qui ne peut plus vivre avec ses brutes et en crée des nouvelles, plus sournoises et cruelles, celle de la prise de pouvoir des gangsters, celle construite dans le sang et l’alcool. Avec ses figures archétypales et symboliques de trois frères dont la force se puise dans les liens du sang et la légende, John Hillcoat tisse un canevas riche entre la romance, la grande histoire témoin d’un pays en pleine révolution, et les portraits d’hommes ancrés dans la légende, presque mystiques dans leur traitement. Des Hommes sans loi est un classique en puissance, dopé par ses excès de violence graphique et ses acteurs incroyables, avec en tête Tom Hardy et un surprenant Shia LaBeouf.

 

Nicolas GILLI

 Des hommes sans loi (Lawless) de John Hillcoat

Commenter cet article

      Nous suivre :
      WAT

      logAudience