En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Almodovar, Moretti et Da Vinci... au menu des sorties


le 17 mai 2006 à 00h01
Temps de lecture
4min
TF1/LCI Penelope Cruz Pedro Almodovar Volver Cannes

Penelope Cruz dans le film "Volver" / Crédits : DR

A lire aussi
News Ciné-Séries La semaine cinéma est atypique, marquée par le Festival de Cannes, avec ses sorties étalées sur la semaine. Trois films vont faire parler d'eux : l'incontournable "Da Vinci Code", "Volver" d'Almodovar et "Le Caïman" de Nanni Moretti.

Les fans de cinéma vont être sollicités tout au long de la semaine. Le calendrier des sorties est calqué sur la présentation de certains films en compétition ou pas au Festivcal de Cannes qui ouvre ses portes mercredi soir. C'est ainsi que Da Vinci Code sort ce mercredi alors qu'il fait l'ouverture de la manifestation dans la soirée. Vendredi, Pedro Almodovar sera sur la Croisette et sur les écrans avec "Volver". Enfin, le public pourra voir le dernier Nanni Moretti, "Le Caïman" lundi en même temps que les festivaliers. Signalons que ces deux films sont déjà sortis avec succès dans leur pays d'origine et que celui de Ron Howard ne sera visible dans la plupart des pays qu'à compter de vendredi.

- Da Vinci Code de Ron Howard (Etats-Unis/2h32) avec Tom Hanks, Jean Reno, Audrey Tautou, Ian McKellen, Alfred Molina
Robert Langdon (Tom Hanks), éminent spécialiste de l'étude des symboles, professeur à Harvard, est appelé d'urgence au Louvre, où le conservateur du musée (Jean-Pierre Marielle) a été assassiné. Avec l'aide de la cryptologue Sophie Neveu (Audrey Tautou), petite-fille du conservateur défunt, Langdon mène l'enquête et ne tarde pas à découvrir des signes dissimulés dans les oeuvres de Léonard de Vinci. Tous les indices convergent vers une organisation religieuse aussi mystérieuse que puissante, prête à tout pour protéger un secret capable de détruire un dogme deux fois millénaire. De Paris à Londres, puis en Ecosse, Langdon et Sophie tentent tout pour déchiffrer le code et dévoiler un mystère remettant en cause les fondements mêmes de la religion catholique : Jésus aurait eu une compagne, Marie-Madeleine, avec qui il aurait eu un enfant dont serait issue la lignée des rois mérovingiens. Attendu comme le messie, le film promet d'être l'un des succès de ce printemps.

- Volver de Pedro Almodovar (Espagne-2h01) avec Penelope Cruz, Carmen Maura, Lola Duenas, Blanca Portillo
Madrid et les quartiers effervescents de la classe ouvrière, où les immigrés des différentes provinces espagnoles partagent leurs rêves, leur vie et leur fortune avec une multitude d'ethnies étrangères. Au sein de cette trame sociale, trois générations de femmes survivent au vent, au feu, et même à la mort, grâce à leur bonté, à leur audace et à une vitalité sans limites. Après "La Mauvaise éducation" qui ne filmait principalement que des personnages masculins, Almodovar revient avec des portraits de femmes qui ont fait sa renommée. (Sortie vendredi 19 mai)


- Le caïman (Il caimano) de Nanni Moretti (Italie-1h47) avec Silvio Orlando, Jasmine Trinca, Margherita Buy, Michele Placido
Producteur en faillite professionnelle et sentimentale, Bruno Bonomo (Silvio Orlando), ayant beaucoup lutté contre la "dictature" du cinéma d'auteur avec ses films de série Z, n'arrive pas à financer une nouvelle superproduction fauchée, "Le Retour de Christophe Colomb". Empêtré dans ses dettes, ses faiblesses, son mariage en fin de course, ses enfants sans repères, Bruno perd pied. Son chemin va croiser celui d'une jeune réalisatrice (Jasmine Trinca) qui lui apporte un scénario, "Le Caïman". Il s'aperçoit bientôt qu'il s'agit d'une biographie de Berlusconi. Il doit monter l'affaire, trouver l'acteur principal tout en essayant de recoller les morceaux de son couple. Commence alors à naître en lui un nouvel élan vital : celui de l'affirmation de sa dignité. Comme par enchantement, ce faiseur de navets va se battre avec pour seules armes les convictions d'une cinéaste débutante et ses ultimes biens matériels. Un film qui perd un peu de sa saveur en sortant après la défaite de Berlusconi aux dernières élections. (Sortie lundi 22 mai)

Et aussi mercredi :
- L'éclaireur de Djibril Glissant (France-1h25) avec Grégoire Colin, Romane Bohringer, Jackie Berroyer
- Duelist de Lee Myung-Se (Corée-1h50) avec Ha Jiwon, Gang Dongwon, Ahn Sungki, Song Youngchang
- Beur, blanc, rouge de Mahmoud Zemmouri (France/Algérie-1h28) avec Yasmine Belmadi, Karim Belkhadra, Julien Courbey

Commenter cet article

      Nous suivre :
      La vidéo que Gilles Bouleau n’aurait jamais voulu revoir

      La vidéo que Gilles Bouleau n’aurait jamais voulu revoir

      logAudience