En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

"Antichrist" : projection houleuse pour film sulfureux

Edité par
le 18 mai 2009 à 10h52
Temps de lecture
3min
Antichrist de Lars Von Trier

Antichrist de Lars Von Trier / Crédits : DR

À lire aussi
News Ciné-Séries Sur place - Le film de Lars von Trier, avec Charlotte Gainsbourg, a suscité des réactions très violentes de la part des journalistes. Explications de Sophie Wittmer, rédactrice-en-chef de dvdrama.

festival de Cannes 2009Dimanche soir ont eu lieu deux projections à la presse d'Antichrist, le film de Lars von Trier, présenté officiellement en compétition officielle ce lundi. Lors de la projection de 19h30, certains journalistes se sont déchaînés, comme l'explique Sophie Wittmer, rédactrice-en-chef de dvdrama.
 
"Au cœur d'Antichrist, il y a un drame : pendant qu'un homme et une femme font l'amour, leur enfant se défenestre. Commence alors tout un travail de deuil. La mère, interprétée par Charlotte Gainsbourg, est aidée par son mari, qui est thérapeute. Mais peu à peu, elle va transformer sa douleur en haine contre son mari, joué par Willem Defoe. Et cette douleur, cette haine, Lars von Trier la traduit symboliquement par l'image. Cela va très loin : la femme brutalise son mari, elle va jusqu'à le castrer.

Ces scènes ont été accompagnées, lors de la première projection à la presse, par des cris, des sifflets, des rires très forts, cruels. Certains journalistes ont quitté la salle. Lors d'une scène où Charlotte Gainsbourg se masturbe, quelqu'un a crié : "Sale pute !". La deuxième projection à la presse a été moins houleuse, même si quelques personnes ont soufflé ou ri bruyamment.

Images insoutenables 

Le film génère des sentiments exacerbés et aussi violents que les images elles-mêmes. Il y a des images insoutenables que, moi, personnellement, je n'ai pas pu regarder. Nous sommes là dans l'horreur mais pas l'horreur d'un film gore, une horreur proche de notre humanité. J'ai compris ce que Lars von Trier a mis à l'écran car j'ai des amis qui ont eu leur enfant défenestré et j'ai retrouvé dans Antichrist certains des sentiments que ce drame a provoqués chez eux. Trois personnes de l'équipe de dvdrama ont vu le film, trois personnes très différentes, et elles en sont toutes ressorties chavirées.

Les réactions violentes des journalistes sont inacceptables : c'est un manque de respect pour le film et son réalisateur et elles gâchent complètement la vision de l'œuvre. La projection publique de ce lundi soir risque de susciter le même type de réactions."

Découvrez les réactions du public :

Commenter cet article

  • Kheops974 : Si on devait jugé les films pour leur violence sans regarder le reste on irait pas loin je donne un exemple "irréversible" est un film dur, violent avec du sexe et même une scène "de viol" de plus de 30 min insoutenable et qui n'a pas d'intérêt artistique pour certain mais qui est le centre de ce film Je l'ai trouvé magnifique, beau, du grand art. Ma conclusion est simple Lars von Triers et un grand qui marque par des films que personne aurai pensé faire ou osé faire, beaucoup de star on décollé grâce à lui, que l'on aime ou pas on as pas le droit d'être horrible en critique et insultant vis à vis des acteurs. Chacun est libre d'aimer ou pas mais je tiens a rappeller que ceux qui ne l'on pas aimer, peut être cela diront qu'un "Saw" est un magnifique thriller, que "Hostel" est un peu saignant ou que "la colline a des yeux" est de la pure fiction, mais ne sont ils pas aussi déroutant et violent......

    Le 08/10/2009 à 13h30
  • Maguy73 : GRAND, TRES GRAND FILM !!!! Travail cinématographique ENORME, BEAU, EMOUVANT, RICHE, une très belle direction d'acteur, une photo exceptionnelle, un chef d'oeuvre, et pour ma part, un travail sur la sorcière (femme libre) et sur la femme et sa place dans notre société et notre imaginaire collectif (qui est hélas retrouvé dans les critiques "petites" des journalistes) très réussi. Un film libre et beau. Avec Haendel... du velours et de la grandeur. Merci.

    Le 10/07/2009 à 14h54
  • Beren : Ewrard Robert, sort un peu de ton Sundgau et évite de mêler la religion à ta paranoïa. Je suis allé voir le film hier à Mulhouse. Un film très...... marquant. Je ne sais si je l'ai detesté ou adoré... trop de questions sans réponse au cours de l'intrigue du film. La violence, l'angoisse et la tension forment un dangereux coktail qui peut être, et je le comprends, imbuvable pour certains. Je ne m'amuserai pas à descendre le réalisateur, car je ne connais de lui que ce film, et juger sur une seule oeuvre c'est se rabaisser aux journalistes de bas-étage qui aiment faire de l'autodafe pour vendre leur torchon. Je dirai seulement que Lars Von Triers est un décalé, et en citant JC de bagnolet c'est peut-être pas plus mal quand on voit ce qui passe.

    Le 02/07/2009 à 08h48
  • Gabbeh : En tant que maman d'un petit garçon de 2 ans et demi, en tant qu'amie d'1 maman qui a perdu son enfant, en tant que femme, en tant qu'être humain....je suis bouleversée! La pire scène...le prologue..lourd, long, etouffant sur un air inoubliable. Je n'ai pas pu la regarder, j'imaginais, j'ai pleuré. Et le deuil, la souffrance, la mort pour finir de ces 2 personnes, qui ne pouvait continuer de vivre en portant cette culpabilité. C'est vraiment atroce de perdre son enfant en au même moment que cet acte si beau qui est de celui de faire l'amour et de detruire tt ce qui s'en rapproche ensuite Bravo Monsieur Van trier..vous m'avez bouleversée. et je me fiche de votre mysoginie( ou non)....

    Le 26/06/2009 à 10h00
  • Yangir : Un film qui reste gravé longtemps dans la mémoire, qui pose et repose certaines questions, qui installe des images (et pas les plus chocantes visuellement), voilà tout ce que j'attend d'un film et de ce type de cinéma là. amateur de grande claque cinématographique courrez-y!

    Le 22/06/2009 à 01h56
      Nous suivre :
      Australie : des surfeurs de l'extrême défient les rochers

      Australie : des surfeurs de l'extrême défient les rochers

      logAudience