En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Bernard Giraudeau, "homme de coeur et de caractère"

Edité par
le 17 juillet 2010 à 12h31
Temps de lecture
4min
Bernard Giraudeau

Bernard Giraudeau / Crédits : TF1/LCI

À lire aussi
News Ciné-Séries Nicolas Sarkozy, François Fillon, Frédéric Mitterrand et son prédécesseur à la Culture, Jack Lang, ont rendu hommage au comédien mort samedi à Paris, saluant le "courage" dont il a fait preuve pour affronter le cancer.

 - Nicolas Sarkozy :  "le talent et l'élégance"
Le chef de l'Etat a salué samedi le "talent" et "l'élégance" de Bernard Giraudeau, soulignant avoir appris "avec une très grande tristesse" sa disparition. "Alors qu'il se battait depuis des années courageusement contre le cancer, par passion du théâtre, il avait accepté de présider l'année dernière, la 23è nuit des Molières. Il n'avait pas hésité à se consacrer avec beaucoup de générosité a aider les personnes atteinte de cette maladie. Avec lui, disparaît un homme attachant et populaire aux multiples facettes artistiques qui avait aussi comme passion l'amour de la mer".

 - François Fillon : "un artiste populaire"
Le Premier ministre a rendu hommage samedi au comédien disparu, "un artiste populaire au sens le plus élevé du terme", qui n'avait "jamais cédé à la facilité d'une image charmeuse", selon un communiqué de Matignon.

 - Frédéric Mitterrand : un "courage vraiment admirable"
"Avec Bernard Giraudeau, disparaît prématurément un grand comédien, un de ceux qui par leur personnalité, leur force, leur regard et leur voix, laissent leur marque dans notre mémoire", a réagi le ministre de la Culture dans un communiqué peu après l'annonce de la mort de Bernard Giraudeau. Outre sa carrière d'acteur, le "romancier de talent" qu'était Bernard Giraudeau, le "poète du grand large, qui savait faire partager son amour de la mer", était "aussi un homme de coeur et de caractère", souligne Frédéric Mitterrand. "Il avait réagi et combattu avec un courage et une détermination vraiment admirables, dès les premières attaques de la maladie qui l'avait atteint dans la force de l'âge", poursuit-il.
 
 - Jack Lang : "un homme de lumière"
"La disparition de Bernard Giraudeau me peine profondément. Acteur puissant et doué d'une vive intelligence, il a incarné avec éclat certains des plus beaux rôles du cinéma et du théâtre. Il était un ami incomparable. Je n'oublie pas qu'il a été aux côtés de François Mitterrand pour lutter contre la commercialisation de la télévision et de la culture. On est frappé aussi par le courage dont il a fait preuve tout au long des années en affrontant la maladie qui le rongeait. Son engagement auprès des chercheurs et des malades a forcé l'admiration de tous. Bernard Giraudeau était dans tous les sens du mot, un homme de lumière".

 - Martine Aubry "extrêmement touchée" 
La Première secrétaire du Parti socialiste s'est dite "extrêmement touchée" par la mort de Bernard Giraudeau, qu'elle a qualifié de "très grand acteur", "combatif et fragile", "ouvert aux autres et empreint d'une grande pudeur", avant de conclure : "sa disparition laissera un grand vide".
 
 - Bertrand Delanoë : "une leçon d'humanité et de vie"
"Bernard Giraudeau était aussi un écrivain remarquable, avec un style qui n'appartenait qu'à lui. Son dernier livre Cher amour, paru en 2009, demeure une leçon d'humanité et de vie. Atteint, depuis plusieurs années, d'un cancer, Bernard Giraudeau, par ses témoignages pleins de courage et de pudeur, a contribué à faire évoluer le regard de notre société sur cette maladie qui a fini par l'emporter. A sa famille, à ses enfants, à tous les siens, je veux, au nom de Paris, témoigner ma tristesse et mon amitié".

 

Commenter cet article

  • kryzalida : En Hommage pour tous ceux qui sont inconnus et subissent les affres de cette maladie....Et B.GIRAUDEAU serait d'accord je le pense.................

    Le 18/07/2010 à 14h55
  • le_chieur : En juillet 1964, à 17 ans, Bernard Giraudeau embarquait sur un bateau de la Marine Nationale qui se nommait provisoirement La Résolue, il deviendra quelques semaines plus tard La Jeanne d'Arc. En ce mois de juillet 2010 Bernard nous quitte et la Jeanne a fait son dernier voyage et part à la ferraille. Bon vent la haut l'ancien. Un arpète 0565...

    Le 18/07/2010 à 13h34
  • bonscott12 : 10 ans de combat et la maladie qui finie par l'emporter . Injuste mais délivrance après tant de souffrance. Merci Mr Giraudeau pour votre courage, on ne vous oubliera jamais.

    Le 18/07/2010 à 10h11
  • cerrane84 : Cerrane84, Salut Bernard Giraudeau,salut le grand artiste que vous étiez,on vous oubliera jamais!

    Le 17/07/2010 à 21h24
  • chris9595 : Encore un grand monsieur qui s'en va, élégant et simple à la fois, il nous a donné une très belle leçon de vie de par son courage sur la maladie qui l'a malheureusement emporté, reposez en paix.

    Le 17/07/2010 à 20h48
      Nous suivre :
      Hollande sur le vol AH5017 : sa déclaration TV en intégralité

      Hollande sur le vol AH5017 : sa déclaration TV en intégralité

      logAudience