En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Beyoncé dit non à Clint Eastwood

par
le 10 octobre 2012 à 14h31 , mis à jour le 10 octobre 2012 à 17h14.
Temps de lecture
3min
La chanteuse Beyoncé/septembre 2011/Image d'archives

La chanteuse Beyoncé/septembre 2011/Image d'archives / Crédits : ABACA

À lire aussi
News Ciné-Séries Un emploi du temps chargé pousse la chanteuse et actrice Beyoncé à renoncer au remake du film "Une étoile est née" porté par Clint Eastwood.

On ne verra pas Beyoncé dans le remake de la comédie musicale "Une étoile est née" que compte réaliser Clint Eastwood. Selon les informations dévoilées par le magazine Variety sur son site internet, la star américaine de la chanson a décliné l'offre du réalisateur pour des questions d'agenda. Elle devait reprendre, dans ce nouveau film, le rôle d'Esther Blodgett déjà tenu à l'écran par Judy Garland en 1955 dans le film de George Cukor, et Barbra Streisand dans la version de Frank Pierson datant de 1976.

A la recherche de la star masculine

C'est un coup dur pour l'équipe du film qui avait déjà dû, en février dernier, repousser le tournage en raison de la grossesse de Beyoncé. Cette fois, c'est l'emploi du temps surchargé de la chanteuse et actrice qui est incriminé, d'autant que pour le moment Warner Bros. qui produit le film pour Clint Eastwood, n'a pas encore annoncé un planning pour les prises de vues. De plus, le cinéaste recherche toujours la star masculine du film et aurait approché quelques acteurs au top comme Leonardo DiCaprio, Tom Cruise, Christian Bale, Johnny Depp  et récemment Bradley Cooper.

La défection de Beyoncé laisse "Une étoile est née" au point mort, Variety croyant savoir que tant que le premier rôle masculin de la comédie musicale ne sera pas identifié, aucune offre ne sera faite à une autre actrice.

Commenter cet article

      Nous suivre :
      Mort du PDG de Total : les premières images du crash

      Mort du PDG de Total : les premières images du crash

      logAudience