En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Bollywood pleure sa première star Rajesh Khanna


le 18 juillet 2012 à 12h45 , mis à jour le 18 juillet 2012 à 12h51.
Temps de lecture
3min
L'acteur indien Rajesh Khanna

L'acteur indien Rajesh Khanna, décédé le 18 juillet 2012, ici en 2009 lors d'un Festival de cinéma à Macau. / Crédits : AFP/IIFA MACAU

À lire aussi
News Ciné-Séries L'acteur indien Rajesh Khanna est mort mercredi à l'âge de 69 ans. Il était une figure du panthéon du cinéma indien.

Rajesh Khanna, présenté comme "la première superstar" de Bollywood, l'industrie indienne du cinéma basée à Bombay, est décédé mercredi des suites d'une longue maladie à l'âge de 69 ans. L'acteur adulé par les femmes pour ses rôles d'Indian lover est décédé à son domicile de Bombay, après avoir quitté l'hôpital cette semaine, selon l'agence Press Trust of India.
 
Familièrement baptisé "Kaka" (oncle en hindi) par ses fans, Khanna n'était pas issu d'une dynastie d'acteurs comme la plupart des grands noms de Bollywood. Il était né en 1942 à Amritsar, au Pendjab, dans le Nord-Ouest, et aimait jouer la comédie depuis qu'il allait à l'école. Il fit ses débuts dans "Aakhri Khat" (La dernière lettre) en 1966 mais fut révélé au grand public trois ans plus tard avec l'énorme succès du film "Aaradhna" (Dévotion). Sa popularité ne se démentit jamais à mesure des nombreux rôles de personnages romantiques et vulnérables qu'il a tenu. Dans les années 70, il connu ses plus grands succès dans "Kati Patang" (Le cerf-volant brisé), "Anand" (Paix) et "Amar Prem" (Amour éternel). Il joua au total dans plus de 150 films en hindi.
 
Dès ses débuts, Rajesh Khanna a collectionné les lettres d'admiratrices, certaines écrites de leur sang ; les femmes laissaient des traces de rouge à lèvres sur la carrosserie de sa voiture partout où il allait. Dans un documentaire diffusé en 1973 par la BBC "Bombay Superstar", un journaliste britannique Jack Pizzey, décrivait Rajesh Khanna comme un homme ayant le charisme de l'acteur italien Rudolph Valentino et l'arrogance de Napoléon.
 
Sur Twitter, le Premier ministre Manmohan Singh, a exprimé ses condoléances à "la famille de M. Khanna et aux innombrables admirateurs" de cette figure du panthéon du cinéma indien.
 

Commenter cet article

      Nous suivre :
      "Ice Bucket Challenge" : Neymar défie Zuniga, son "bourreau" de la Coupe du monde

      "Ice Bucket Challenge" : Neymar défie Zuniga, son "bourreau" de la Coupe du monde

      logAudience