En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Cannes veut sa cité du cinéma


le 15 janvier 2013 à 12h30
Temps de lecture
3min
Le palais des Festivals de Cannes avant l'ouverture du 65e Festival

Le palais des Festivals de Cannes avant l'ouverture du 65e Festival / Crédits : Abaca

A lire aussi
News Ciné-Séries La ville de Cannes souhaite ériger une espace dédié au cinéma qui pourrait également faire une grande place au Festival qui se tient dans la cité depuis 65 ans.

Tous les ans au mois de mai, Cannes devient la capitale mondiale du cinéma grâce à son Festival. Mais la ville ne veut pas se contenter de deux semaines dans l'année et entend bien consacrer un espace dédié 365 jours par an au septième art en lançant un projet de "Cité du cinéma" d'envergure internationale sur un vaste terrain en front de mer. Un appel public à projet a été lancé lundi, via la presse européenne, dans lequel la ville de Cannes s'engage à mettre à disposition un "site d'exception" : un terrain d'une surface totale de 24.000 m2 dans la partie ouest de Cannes. 

"Dans cet écrin de rêve devra s'élever un ensemble d'équipements d'envergure, à forte valeur architecturale sur la thématique du cinéma", vante le descriptif disponible sur Internet. Et d'ajouter: "cet ensemble original et créatif contribuera à lui seul à la renommée internationale du projet, à l'image de l'Opéra de Sydney, du Musée Guggenheim de Bilbao ou encore du Metropolitan Opera de New York".
 
Ce site consacré au cinéma devra bien sûr "accorder une place prépondérante" à l'histoire du Festival de Cannes, organisée dans la ville depuis 65 ans. La ville suggère des pistes comme des espaces d'expositions, des salles de projections, une librairie, des lieux de convivialité... La mairie aimerait aussi créer une résidence d'artistes au sein de la villa Rothschild (médiathèque de Cannes située dans un parc faisant face au terrain de la future Cité du cinéma).
 
Dans le scénario rêvé par la mairie de Cannes, les bâtiments d'une hauteur maximale de 28 mètres, objet d'un concours d'architecture, accueilleraient chaque année 400.000 personnes. L'opérateur retenu devra réunir tout le financement et verser un loyer à la ville pour la jouissance du terrain (bail emphytéotique). Quant aux ouvrages réalisés, il seront remis à la ville au terme du bail (à négocier entre 18 ans et 99 ans...).

Commenter cet article

      Nous suivre :
      Quand un ourson brun erre dans les rayons d'un magasin

      Quand un ourson brun erre dans les rayons d'un magasin

      logAudience