En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

"Dans la maison", le nouveau François Ozon triomphe à l'étranger


le 01 octobre 2012 à 12h20 , mis à jour le 01 octobre 2012 à 16h56.
Temps de lecture
3min
Dans la maison, de François Ozon

Dans la maison, de François Ozon / Crédits : Mars Distribution

A lire aussi
News Ciné-Séries Pour son nouveau long métrage, le réalisateur François Ozon plonge Fabrice Luchini dans un thriller Hitchcockien fascinant. Avant de sortir dans les salles en France, le film glane de nombreux prix dans les festivals internationaux...
En septembre dernier, au Festival de Toronto, l'un des plus importants au monde avec Cannes, Berlin et Venise, "Dans la maison" avait déjà remporté le prix Fipresci de la Fédération internationale de la presse cinématographique "pour la réalisation d'un spectacle délicieusement conçu qui brouille la distinction entre le conteur et l'histoire racontée, qui calme avec une complexité espiègle les tragédies de la vie avec les consolations de l'art". Un prix d'autant plus honorant qu'il est décerné par les critiques de films du monde entier.
 
Razzia au Festival de San Sebastian

Le nouveau long métrage de François Ozon vient de faire un carton au dernier festival de San-Sebastien en décrochant la récompense suprême du Concha de Oro (le Coquillage d'Or), obtenant également le Prix du jury du Meilleur scénario. Il raconte le parcours trouble d'un garçon de 16 ans qui s'immisce dans la maison d'un élève de sa classe, et en fait le récit dans ses rédactions à son professeur de français joué par Fabrice Luchini. Ce dernier, face à cet élève doué et différent, reprend goût à l'enseignement, mais cette intrusion va déclencher une série d'événements incontrôlables.

"Dans la maison", de François Ozon, avec également Kristin Scott-Thomas, Denis Menochet, Ernst Umhauer et Emmanuelle Seigner sortira le 10 octobre prochain dans les salles de cinéma en France.

Commenter cet article

  • honfray2012 : Ozon , ou l'art délicat de concilier à la fois film d'auteur exigeant et populaire ; ils sont très peu nombreux à réussir cet exploit , alors le "cocorico" s'impose puisqu'avant la France , l'étranger reconnait son talent ! carton en vue avec le plaisir de retrouver enfin Luchini dans un vrai role !

    Le 01/10/2012 à 13h17
      Nous suivre :
      Faites l'expérience : découvrez une oeuvre d'art à l'aveugle

      Faites l'expérience : découvrez une oeuvre d'art à l'aveugle

      logAudience