En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Deauville : Michel Gondry, "Audrey Tautou, c'est Lauren Bacall"

RLV photo par
le 05 septembre 2012 à 20h43 , mis à jour le 06 septembre 2012 à 18h00.
Temps de lecture
3min
Michel Gondry au Festival du cinéma Américain de Deauville 2012

Michel Gondry au Festival du cinéma Américain de Deauville 2012 / Crédits : RLV

A lire aussi
News Ciné-Séries Chaque jour, retrouvez l'interview d'une célébrité au Festival du cinéma américain de Deauville. Aujourd'hui, le réalisateur Michel Gondry, venu présenter son film "The We and the I" en compétition.

Si vous deviez citer un film qui vous a fait aimer le cinéma américain : Ce serait "La garçonnière", de Billy Wilder, absolument inusable. Le genre de films qui donne envie de croire en l'amour. Gamin, j'ai succombé aux films de Charlie Chaplin. Je faisais des projections en 16 mm dans le village où mon cousin habitait, dans la Drôme. J'en garde un souvenir marquant...


Si vous deviez citer une actrice : Quand j'étais enfant, j'étais fou de Mary Poppins (NDLR. Julie Andrews) et de Shirley McLaine, qui m'a fait fantasmer - d'une manière innocente, je précise.


Si vous deviez citer un acteur : Humphrey Bogart. Audrey Tautou et Romain Duris, avec qui je viens de tourner "L'écume des jours", ont le charisme de ces grands acteurs américains qui savent murir au fil des films. Les journalistes ne sont pas souvent fans de ce genre d'acteurs parce qu'ils préfèrent les starlettes à la mode. Or, il faut vraiment reconnaître à Audrey une capacité incroyable à se dessiner en vieillissant. Je ne parle pas de son talent car elle était déjà très bien dans "Venus Beauté, Institut". Mais par ces choix, elle évolue, comme Charlotte Gainsbourg par exemple. Elle fait bénéficier de son vécu aux réalisateurs avec lesquels elle tourne. Pour moi, Audrey Tautou et Romain Duris, ce sont les Lauren Bacall et Humphrey Bogart d'aujourd'hui !

 

Propos recueillis par Romain LE VERN

Commenter cet article

  • look165 : De loin dans le brouillard, peut-être.

    Le 06/09/2012 à 19h41
  • mberle : Tout a fait d'accord A Tautou et R Duris sont magnifiques .. Priceless et Moliere ont reveles tout de suite le nuancier de leur talent .. deux grands .

    Le 06/09/2012 à 00h35
      Nous suivre :
      A la FIAC, Valls à Zahia : "C'est vous l'oeuvre, alors ? "

      A la FIAC, Valls à Zahia : "C'est vous l'oeuvre, alors ? "

      logAudience