En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×

Fête du cinéma : 2012 a été un bon cru

par
le 29 juin 2012 à 09h15
Temps de lecture
2min
Affiche de la Fête du Cinéma 2012 : du 24 au 27 juin

Affiche de la Fête du Cinéma 2012 : du 24 au 27 juin, une place de cinéma achetée donne droit à chaque séance suivante à 2,50 euros / Crédits : FNCF

NewsL'opération tarifaire remaniée a rencontré un beau succès cette année en progressant de 27% par rapport à 2011.

Une nouvelle formule, une offre de films variée et des conditions météorologiques parfois souvent propice, voici les ingrédients qui ont fait le succès de la Fête du Cinéma 2012. Selon la Fédération nationale des cinémas français, qui organise l'événement, 2,7 millions de spectateurs se sont rendus dans les salles entre dimanche et mercredi pour profiter d'un tarif réduit à 2,50 euros à toutes les séances, excepté la première au tarif en vigueur. L'organisme avance une progression de 27% par rapport à l'année précédente, tout en sachant qu'en 2001, l'opération s'était étalée sur sept jours et avait, sur la durée générée 3,7 millions d'entrées.

L'idée de resserrer sur quatre jours mais couvrant deux semaines cinématographiques la Fête du Cinéma semble donc avoir fait son effet. Entre les films déjà à l'affiche comme "Blanche-Neige et le Chasseur" ou "Madagascar 3" et de nouvelles locomotives comme "L'Age de glace 4 : la dérive des continents" (plus de 402.000 entrées) ou "Un bonheur n'arrive jamais seul", les spectateurs ont pu s'en donner à cœur joie. Le succès de l'événement incitera certainement les organisateurs à faire un copier-coller pour les années suivantes.

 

Commenter cet article

  • peterparker : Le pire moment pour aller au cinema ! " faire la fête au cinema" oui ! lol

    Le 03/07/2012 à 17h16
  • willhunting_2 : Et après il pleure sur la crise ou le téléchargement ? On voit comment les exploitants non guère envie de baisser les tarifs du cinéma, profitant aussi de la manne que représente la 3D qui n'est pas près de s'éteindre comme on peut le lire à droite à gauche. Celle-ci rapporte trop d'argent, et c'est un succès garantie car comme par hasard la quasi totalité des films d'animations sont en quoi ? ooooooooh en 3D ? et combien de français vont au cinéma en famille (comprendre avec 2 ou 3 gosses) ? Voila qui permet de gonfler les chiffres de toutes ces soit disant fêtes (Printemps du cinéma, fête du cinéma etc..) La fête finalement n'est pas pour celui que l'on croit. Je ne pense pas que ça soit la bonne stratégie, je dis ça je dis rien ^^

    Le 29/06/2012 à 11h28

      Les dernières infos

      Nous suivre :
      WAT

      Les + vus sur Plurielles.fr
      logAudience