ARCHIVES
DOSSIER : Oscars César

VIDEO. Jodie Foster fait son "coming-out" pendant les Golden Globes


le 14 janvier 2013 à 09h09 , mis à jour le 06 février 2013 à 11h31.
Temps de lecture
3min
À lire aussi
News Ciné-Séries L'actrice et réalisatrice américaine a évoqué pour la première fois publiquement son homosexualité, dimanche soir aux Golden Globes, en rendant hommage à l'ex-femme de sa vie.

Jamais, jusqu'alors, Jodie Foster n'avait parlé en public de son homosexualité. Elle a choisi, pour le faire, la cérémonie des Golden Globes, qui se déroulait dimanche soir à Beverly Hills. L'actrice, qui a fêté ses 50 ans en novembre, venait d'être récompensée par l'Association de la presse étrangère à Hollywood (HFPA) pour l'ensemble de sa carrière. Et c'est au beau milieu de son discours qu'elle a lancé : "Je crois que j'ai un besoin urgent de dire quelque chose que je n'ai jamais été capable de dire en public et qui me rend un peu nerveuse - mais peut-être pas aussi nerveuse que ma porte-parole".

"Alors je vais juste le dire, avec force et fierté, OK ? Et je vais avoir besoin de votre soutien", a-t-elle poursuivi. "Je suis... euh... Je suis célibataire", a-t-elle déclaré, devant un parterre de stars partagé entre rires et incrédulité. "Je rigole", a-t-elle immédiatement ajouté. "Enfin, je ne rigole pas vraiment, mais presque. (...) Ça aurait pu être un grand discours de coming-out. Mais j'ai fait mon coming-out il y a mille ans, à l'Age de pierre".

"Mon héroïque co-parent (...) confesseur, partenaire de ski"

L'actrice a alors évoqué "cette époque d'un autre âge où une jeune femme se confiait à ses amis, sa famille, ses collègues et ensuite, petit à petit, à tous les gens qu'elle connaissait et qu'elle rencontrait. Mais aujourd'hui, apparemment, on me dit que toutes les célébrités doivent étaler leur vie privée avec une conférence de presse, un parfum ou une émission de télé-réalité", a-t-elle ajouté. "Un jour, les gens regarderont en arrière et se rendront compte à quel point c'était beau".

Elle a ensuite rendu hommage à son ex-compagne, présente à la cérémonie avec leurs deux enfants. "Je ne pourrais en aucune façon être ici sans remercier l'un des plus grands amours de ma vie. Mon héroïque co-parent, ex-compagne amoureuse et âme soeur, confesseur, partenaire de ski, conseillère, ma chère compagne pendant 20 ans : Cydney Bernard".

 > Lire aussi : Golden Globes : une victoire logique pour "Amour" de Michael Haneke
 
Golden Globes : quand "Argo" terrasse "Lincoln"
 Golden Globes : les Français bredouilles, "Argo" grand gagnant

Commenter cet article

  • grotroll : Et zut !! en tout cas, moi, elle me fait toujours fantasmer....

    Le 15/01/2013 à 14h12
  • honfray2012 : Remarquez , avec 4 articles consacrés à une fausse-révélation , le monde entier (enfin , celui de LCI/TF1 !) va savoir que Jodie aime les femmes ! et alors ? moi aussi ! ah oui , je suis un homme , c'est vrai lolllllll

    Le 15/01/2013 à 00h27
  • modifiable7 : Répondre à "reflechiunpeu" : Je pense que ces hommes qui donnent leur sperme souhaitent sans doute peupler la terre de leur descendance, je ne vois pas d'autre raison au fait qu'ils donnent ainsi leur semence. Pour ma part, je pense que l'on ne devrait pas avoir de banque de sperme. Il y a déjà tant d'orphelins de part le monde qui ne demandent qu'à être adoptés.

    Le 14/01/2013 à 17h40
  • reflechirunpeu : En France, que des femmes puisse être des ventres à louer suscite réprobation et interdiction légale. Par contre, que des hommes ne soient que des "magasins" de semence ne pose aucun problème moral ou légal semble t'il.....

    Le 14/01/2013 à 17h23
  • evasion01 : Vous auriez pu écrire "faut se taire", le jeu de mots aurait quand même marché !

    Le 14/01/2013 à 16h11
      Nous suivre :

      Jugé dépressif, un panda autorisé à regarder son ami à la télé

      logAudience