En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Kylie Minogue et le cinéma : "je me sens comme une débutante"

par
le 05 octobre 2012 à 15h30 , mis à jour le 05 octobre 2012 à 15h35.
Temps de lecture
3min
Kylie Minogue au photo-calll Holy Motors - Cannes 2012

Kylie Minogue au photo-calll Holy Motors - Cannes 2012 / Crédits : Abaca

À lire aussi
News Ciné-Séries Avec deux apparitions cinématographiques cette année, la star australienne semble reprendre goût aux plateaux de tournage après 25 ans de carrière. Elle a pu s'exprimer à ce sujet au Festival de Rio.

Kylie Minogue fête actuellement ses 25 ans de carrière. Une carrière musicalement riche avec onze albums studios et des tubes qui résonnent encore dans les têtes comme "I Should Be So Lucky", "Better the Devil You Know" et l'inévitable "Can't Get You Out of My Head". Pourtant, la star australienne ne se destinait pas au départ à la chanson et c'est comme actrice qu'elle fait ses débuts, notamment dans la série "Neighbours" entre 1986 et 1988. La suite sera nettement moins glorieuse notamment au cinéma avec un rôle d'importance dans l'adaptation du jeu vidéo "Street Fighter" aux côtés de Jean-Claude Van Damme. Un flop qui arrive à un moment où la carrière musicale de la jeune femme prend une pente dangereusement descendante. Si elle parviendra quelques années plus tard à se relancer dans le domaine de la pop, elle laissera de côté ses apparitions cinématographiques et ses fans devront se contenter d'un petit rôle, dans tous les sens du terme, dans "Moulin Rouge !" de Baz Luhrmann.

En 2012, nous assistons à une certaine renaissance sur grand écran de Kylie Minogue. En mai dernier, elle apparait dans le nouveau film de Leos Carax, "Holy Motors", pour une scène, que beaucoup considère comme la meilleure du film, où elle entonne la chanson "Who Were We", avec un joli look à la Jean Seberg. "N'importe quelle actrice tuerait pour travailler avec lui" déclare-t-elle à The Hollywood Reporter en parlant de Leos Carax. "Je lui ai demandé s'il était un fou ou un génie pour me proposer le rôle, parce qu'il ne m'a jamais vue dans quoique ce soit, sans savoir si j'étais capable de jouer et il m'a répondu qu'il agissait par instinct"...

"Un nouveau défi"

L'instinct, c'est ce qui semble aussi motiver la star. Présente au Festival de Rio ces derniers jours pour parler de "Holy Motors", mais aussi d'un autre de ses films sorti cette année, "Jack and Diane", dans lequel elle apparaît brièvement mais pour une scène très sensuelle avec une autre femme, elle a affirmé lors d'une conférence de presse marcher à "l'impulsion, à l'instinct". "Je me sens comme une débutante" affirme-t-elle, "je ne sais vraiment pas ce que cela fait de lire un scénario et de se dire ce serait génial de le faire". Concernant le cinéma et son envie de faire des films, elle déclare avoir "négligé pendant un certain temps cette part" d'elle, considérant les deux films qu'elle a tournés récemment comme de "grandes expériences lui permettant de se lancer un nouveau défi".

Si Kylie Minogue reste discrète sur ses éventuels projets cinématographiques, son actualité immédiate reste musicale. Elle doit publier à la fin du mois d'octobre un album de reprise de ses plus grands tubes, enregistrés de manière acoustique  ou orchestrale dans les mythiques studios Abbey Road, un disque précédé d'un single, "Flower", dévoilé la semaine dernière.

Commenter cet article

      Nous suivre :
      Griezmann, Evra, Debuchy : mercato chez les Bleus

      Griezmann, Evra, Debuchy : mercato chez les Bleus

      logAudience