ARCHIVES

Le biopic sur Lance Armstrong a du plomb dans l'aile

par
le 24 août 2012 à 11h00 , mis à jour le 24 août 2012 à 11h52.
Temps de lecture
3min
Le coureur cycliste Lance Armstrong lors de l'arrivée à Paris du Tour de France 2005

Le coureur cycliste Lance Armstrong lors de l'arrivée à Paris du Tour de France 2005 / Crédits : AFP/JAVIER SORIANO

À lire aussi
CinémaLes derniers soubresauts de l'affaire Lance Armstrong pourraient bien pousser Hollywood à abandonner l'idée de faire un film sur le champion cycliste.

Le formidable parcours sportif et humain de Lance Armstrong avait tout pour faire un film passionnant avec ce qu'il faut comme ressorts dramatiques. Hollywood travaille depuis longtemps à la meilleure façon de raconter la vie de celui qui, jusqu'à aujourd'hui, faisait figure de héros, un héros comme seuls les Américains savent en fabriquer.


Mais l'ombre du dopage a rattrapé le coureur cycliste à la vitesse de la descente d'un col hors catégorie. Si bien que le septuple vainqueur du Tour de France a annoncé jeudi, via Twitter, son intention d'arrêter le combat pour prouver son innocence. Il n'en fallait pas plus pour que l'Agence américaine antidopage annonce que Lance Armstrong allait être déchu de ses titres remportés sur la Grande Boucle entre 1999 et 2005 et surtout être radié à vie du monde du cyclisme. (Lire Dopage : Lance Armstrong va perdre ses sept titres du Tour de France)


Un nouveau rebondissement qui plonge Hollywood dans l'embarras. L'histoire de Lance Armstrong fait l'objet d'un projet depuis de nombreuses années chez Sony Pictures. Le studio envisageait de porter à l'écran la vie du cycliste en se basant notamment sur son livre "Il n'y a pas que le vélo dans la vie" dans lequel il racontait son combat contre le cancer, son combat pour la vie. Dès l'annonce d'un tel projet, l'acteur Jake Gyllenhaal, grand amateur de vélo et cycliste lui-même, s'était montré intéressé pour incarner le héros moderne, allant jusqu'à se montrer avec Lance Armstrong sur le Tour de France en 2006 et entamer sa préparation physique.

 

Mais, plus les rumeurs de dopage se faisaient insistantes, moins on entendait parler de ce biopic. Avec cet ultime rebondissement, il n'est pas certain que Sony souhaite prendre la direction d'origine et le studio pourrait abandonner purement et simplement le projet. Pourtant, Lance Armstrong clame toujours son innocence et se défend d'avoir jamais pris un produit dopant. Sa formidable histoire reste, malgré tout, encore un excellent sujet de cinéma.

Commenter cet article

  • c1coudur : Vous auriez du savoir mr amstrong " qu'a vaincre sans péril la victoire était sans gloire ".

    Le 24/08/2012 à 11h24
      Nous suivre :

      Naufrage en Corée. "Sortez-la de cette eau glaciale !"

      logAudience