En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Pour Meryl Streep, Thatcher a donné "un autre rêve" aux petites filles

Edité par
le 08 avril 2013 à 15h52 , mis à jour le 08 avril 2013 à 19h49.
Temps de lecture
4min
dame de fer affiche film meryl Streep Margaret Thatcher
À lire aussi
News Ciné-Séries Un an après la sortie du film "The Iron Lady" sur les écrans des cinémas français, Meryl Streep, qui a incarné Margaret Thatcher au cinéma, revient sur le parcours de la "Dame de fer", une "pionnière du rôle des femmes en politique".

C'était il y a un peu plus d'un an. L'actrice américaine Meryl Streep foulait le tapis rouge à Londres pour la première européenne de "La Dame de fer" de Phyllida Lloyd, film dans lequel elle incarne l'ex-Premier ministre britannique Margaret Thatcher, aujourd'hui décédée à l'âge de 87 ans.

"Il est difficile d'imaginer une part de notre histoire actuelle qui n'ait pas été affectée par les mesures qu'elle a mises en oeuvre en Grande-Bretagne à la fin du 20e siècle", écrit l'actrice de 63 ans dans un communiqué. "Ses mesures fiscales inflexibles ont frappé les pauvres et son approche libérale de la régulation financière a conduit à l'enrichissement de beaucoup d'autres", ajoute la comédiennne, qui a remporté en 2012 l'Oscar de la
meilleure actrice .

"Mais pour moi, elle était une figure admirable pour sa force personnelle et son courage", poursuit-elle. "Etre parvenue, en toute légitimité, à émerger des rangs du système politique britannique, classiste et machiste comme il l'était, à l'époque où elle l'a fait et de la manière dont elle l'a fait, était une formidable réussite", dit-elle. "Avoir donné et aux femmes et aux petites filles autour du monde un autre rêve que celui de devenir une princesse, la possibilité réelle de diriger leur pays, c'était révolutionnaire et admirable", écrit l'actrice.

Sorti le 16 décembre 2011 au Royaume-Uni, ce film biographique suit le parcours de Margaret Thatcher, fille d'épicier qui bouscule les codes sociaux et surmonte les obstacles liés à son statut de femme, pour conquérir le pouvoir en 1979 jusqu'à sa chute politique humiliante en 1990. Une Margaret Thatcher intransigeante, mais éprise de son époux Denis. Permanente parfaitement laquée, des tenues sobres et impeccables, une voix de directrice d'école, Meryl Streep, incarne avec panache, selon la critique, la première femme à la tête d'un grand pays occidental et probablement le plus contesté des Premiers ministres britanniques. L'actrice américaine a d'ailleurs reçu l'oscar de la meilleure actrice.

"Je voulais imaginer quels seraient ces sentiments en tant que vieille femme qui regarde derrière elle"

Collier de perles, impeccable brushing, l'actrice américaine est allée jusqu'au bout du rôle en adoptant l'accent anglais et le timbre de voix de celle qui ne cessait de dire "non". Plus de deux heures de maquillage étaient à chaque fois nécessaires.

Fière de jouer le rôle de cette femme de pouvoir, Meryl Streep expliquait à TF1 en février 2012 que "le film avait pour but d'apporter une vision plus subjective et plus imaginaire" que les autres films tournés auparavant. Alors que l'ex-Premier ministre était âgée de 86 ans au moment de la sortie du film, "je voulais imaginer quels seraient ces sentiments en tant que vieille femme qui regarde derrière elle ce qu'elle a accompli, qui dévoile ses inquiétudes, qui se souvient de ses succès et qui regrette d'avoir négligé ses proches".

A lire aussi : Meryl Streep est "La Dame de fer"

A lire aussi : Meryl Streep : "Je n'approuvais pas la politique de Thatcher"

A lire aussi : La bande annonce de "La Dame de fer"

Commenter cet article

      Nous suivre :
      Une marée de morses échoués en Alaska

      Une marée de morses échoués en Alaska

      logAudience