En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×

Oscars 2011 : le palmarès complet

Edité par
le 28 février 2011 à 01h00 , mis à jour le 28 février 2011 à 07h12.
Temps de lecture
5min
L'affiche de la 83e cérémonie des Oscars 2011

L'affiche de la 83e cérémonie des Oscars 2011 / Crédits : A.M.P.A.S

À lire aussi
NewsRevivez le déroulé et le palmarès de la cérémonie des Oscars 2011 que vous avez pu vivre en direct sur Excessif.

Excessif.com vous invite à suivre en direct la cérémonie et le déroulé du palmarès de la 83e cérémonie des Oscars. A partir de 17h à Los Angeles - 2 heures du matin à Paris, vous saurez tout ce qui se déroule au Kodak Theater. Une nuit des Oscars qui verra peut-être son grand favori, Le Discours d'un roi, et ses douze nominations, triompher. Mais le film avec Colin Firth va devoir batailler dur avec des concurrents comme The Social Network, Black Swan, Fighter, True Grit ou encore Inception.

 

L'affiche de la 83e cérémonie des Oscars 2011

 

Tout au long de la soirée des Oscars, 24 récompenses seront remises... 24 lauréats parmi lesquels peut-être un Français, le film d'animation L'Illusionniste réalisé par Sylvain Chomet, qui a inauguré le premier César du film d'animation vendredi soir dernier. Mais face à Toy Story 3 et Dragons, les chances du film sont très minces.  

 

Depuis minuit, le tapis rouge est le centre de toutes les attentions.


La foule s'impatiente, les présentateurs français guettent les stars. Mila Kunis et Cate Blanchett passent timidement, tandis que Jennifer Hudson, la jeune Oscarisée surprise pour Dreamgirls, irradie en rouge et noir le tapis de velours. Une autre Jennifer, Lawrence cette fois-ci, vient officiellement se placer comme la comédienne en vue du moment. Quelques années après avoir volé la vedette à Charlize Theron dans Loin de la terre brûlée, elle s'apprête à reprendre le rôle de Mystique dans X-Men First Class alors que Winter's bone lui vaut une nomination comme Meilleure actrice. Blonde et d'un charme fou, elle ferait presque oublier le reste du monde avec ses beaux cheveux blonds et son sourire réservé.


Jean-Paul Rouve, plus ou moins paumé derrière les barrières, amuse maladroitement la galerie dans une série de scénèttes filmées dans un aéroport, histoire de combler l'attente. Comme toujours, le coup d'envoi est lancé, mais il faut attendre un moment avant que les festivités commencent.


00:53. Cheveux courts, classe mais sobre, Michelle Williams avance simplement parmi la foule, le sourire aux lèvres. Nouvelle nomination pour la partenaire de Ryan Gosling dans Blue Valentine, quelques années après Brockback Mountain.


00:55. Toy Story 3 est certainement l'évènement, avec sa double nomination - absurde - comme Meilleur film et Meilleur film d'animation. Toute l'équipe est prête à défendre le film au micro.


00:57. Scarlett Johansson, tout juste divorcée, fait presque oublier sa robe rougeâtre en dentelles. Elle est là, elle regarde les caméras, et elle fait oublier sa carrière plus que décevante ces derniers temps.


01:15. Geoffrey Rush, chauve.


01:07. Russel Brand, apparemment aussi bizarre que dans ses films, répond sympathiquement aux français. Suivie par Sharon Stone, d'une bonne humeur presque étrange, décrit son enthousiasme débordant pour le cinéma européen. Ce qui explique sa présence dans Largo Winch 2 (rires)


01:11. Andrew Garfield, boudé pour son interprétation remarquable dans The social network, avance timidement sur le tapis, quelques mois avant sa consécration publique dans The amazing Spiderman. Plus loin, les excentriques Tim Burton et Helena Bonham Carter, arrivent avec Céline Dion et René. Hollywood, terre de toutes les surprises.


01:15. Darren Aronofsky arbore la moustache du gagant annoncé, après la consécration de The Wrestler. Hilary Swank, elle, pose comme une star devant les photographes, tandis que Colin Firth affiche un sourire certainement lié à sa victoire plus qu'attendue.


01:21. Chanteur de country au bras, Nicole Kidman vient défendre Rabbit Hole. Helen Mirren, quelques années supplémentaires au compteur, n'a rien à envier aux jeunes actrices, encore moins Penelope Cruz, écrasée dans une robe rouge aux bras de Javier Bardem.


01:25. Halle Berry passe.


01:45. Sandra Bullock, robe rouge étincelante, semble s'être perdue. Christian Bale, en plein tournage de The Dark Knight Rises, arbore une barbe plutôt dégoûtante. Entre temps, l'oscarisée pour The blind side montre un humour et une bonne humeur agréables en répondant au français.


01:54. Enceinte et adulée, promise à un Oscar, Natalie Portman. Souriante et sobre, elle est attendue par tous.


01:59. Pour cultiver son image, Helena Bonham Carter mange un caramel et nettoie ses dents avec ses ongles avant de répondre très sérieusement aux questions des journalistes.


02:08. Dernière star, Mark Wahlberg joue le jeu. Le tapis est subitement désert, le spectacle se déplace vers un lieu plus confidentiel. Vingt minutes de pause avant le show.

 


02:30. La cérémonie s'ouvre.
Anne Hathaway et James Franco ridiculisent Inception - merci, enfin - et pratiquement tous les autres films nommés en s'invitant le temps de quelques scènes, Alex Baldwin et Morgan Freeman en guests. La danse du canard marron d'Anne Hathaway arrive en tête - avec James Franco en collant blanc, sous le regard ébahi de Portman et Cassel - avant que les deux présentateurs arrivent sous la lumière, brillants et lissés.
And god created the Academy Awards and Hollywood...


02:45. Tom Hanks vient rappeler qu'Hollywood a donné naissance à une flopée de chefs d'oeuvre qu'il ne faut pas oublier, de Titanic à West Side Story. Tout ça pour en arriver à l'Oscar des Meilleurs Décors. Alice au pays des merveilles, communément décrit comme laid, remporte la statuette. La cérémonie commence bien. Immédiatement, Tom Hanks enchaîne avec Meilleure Photographie, pliée en deux secondes. Inception, premier Oscar.


02:50. Kirk Douglas est invité par Anne et James, et arrive avec sa canne comme une vraie légende Hollywoodienne. James a peur quand Kirk note qu'il lui ressemblait jeune, avant qu'il marmonmne le nom de la catégorie de la Meilleur Actrice dans un Second Rôle.
La victoire revient à ... Melissa Leo. Récemment nominée pour Frozen River, elle a cette année financé sa campagne publicitaire avec ses propres moyens, créant une petite polémique dans le milieu.


03:00. Justin Timberlake et Mila Kunis, partenaires dans Sexe entre amis, viennent blaguer sur l'identité de Banksy, qui n'est officiellement plus invité. The Lost Thing, Meilleur court-métrage d'animation. Toy Story 3 remporte celui de Meilleur film d'animation, sans grande surprise, mais avec une petite larme pour L'illusionniste.


03:15. Javier Bardem et Josh Brolin arrivent sur scène vêtus de blanc. Personne ne sait pourquoi. Le prix du Meilleur scénario adapté revient à Aaron Sorkin, pour The social network. Un premier Oscar pour cette petite légende des séries télévisées, et un premier prix pour le film de Fincher. Le Meilleur Scénario Original, lui, est remis au Discours d'un Roi. Un premier prix pour le film de Tom Hooper, destiné à repartir avec un certain nombre de récompenses. 

 

03:25. Anne Hathaway chante pour Hugh Jackman en costume, et James Franco arrive dans une robe rose bonbon. Helen Mirren et Russel Brand, un duo absurde - prochainement à l'écran dans Arthur - où la première parle en français avant d'être pastichée par le second. Le prix du Meilleur Film Etranger revient à Susanna Bier, pour Revenge.

 

03:30. Reese Witherspoon vient remettre l'Oscar du Meilleur Second Rôle, calmement et simplement. Christian Bale repart avec la statuette, après Melissa Leo, pour The Fighter. Un discours de remerciement tout aussi calme et simple, qui enchaîne sur Jean-Paul Rouve et Gilles Lelouche, en pleine crise de rires. Personne ne sait vraiment pourquoi.

 

03:40. ABC vient remercier l'Académie en grande pompe ... avant qu'Anne Hathaway accueille le duo d'Australia, Nicole Kidman et Hugh Jackman. Hommage politiquement correct au cinéma depuis le muet jusqu'au THX de George Lucas. Un orchestre apparaît pour jouer Star Wars, Lawrence d'Arabie et E.T avant de laisser place aux nominés pour la Meilleure Musique Originale. Trent Reznor et Atticus Ross remportent l'Oscar pour la musique hallucinante de The social network. Avant de filer rejoindre Fincher sur The girl with the dragon tatoo.

 

03:45. Scarlett Johansson éclipse Matthew McConaughey pour remettre l'Oscar du Meilleur Son. Deuxième et troisième Oscars technique pour Inception : Meilleur son et Meilleure montage son. Condamné à ne pas rafler de récompense artistique, le film de Christopher Nolan semble bien parti pour être remarqué pour ses prouesses.

 

03:55. Cate Blanchett arrive tristement sur la musique du Seigneur des Anneaux pour l'Oscar des Meilleurs Maquillages. Wolfman, forcément plus impressionnant que Barney's Vision et Les chemins de la liberté, remporte le prix : Rick Baker, septième Oscar. L'Oscar des Meilleurs Costumes revient à Alice au pays des merveilles, deuxième récompense technique pour le film de Tim Burton.

 

04:05. Montage bordélique des chansons oscarisées, de 8 mile à Céline Dion au message presque subliminal de Barack Obama. Une sacrée brochette. Pendant ce temps-là, Kevin Spacey s'est ramené sur scène et chantonne avant de laisser place à la musique nominée de Toy Story. Mandy Moore, robe à plume bleues, apparaît pour Raiponce. Un enchaînement de chansons niaises, qui sonne finalement comme une douce mélodie lorsque vient la coupure humoristique des présentateurs français, partagés entre blague potaches - "J'ai reçu un sms de Dominique Farrugia, il va faire caca et veut savoir s'il loupe quelque chose" - et hystérie collective. La touche muette semble bennie.

 

04:10. Jake Gyllenhaal et Amy Adams viennent vanter les mérites du court-métrage, puisque même George Lucas a commencé par là. Le prix du Meilleur court-métrage documentaire documentaire revient à Strangers no more, tandis que God of love remporte le prix du Meilleur court-métrage.

 

04:20. Anne Hathaway a encore changé de robe et de coiffure, et vient nous offrir une étrange parodie musicale de Harry Potter, Toy Story, The social network et même Twilight avec son "He doesn't own a shirt" (Il n'a pas de t-shirt). Oprah Winfrey arrive en grande pompe pour vanter le cinéma comme remède à la morosité, avant de curieusement dévier vers l'Oscar du Meilleur Documentaire. Après avoir rappelé que certaines personnes courageuses sont en prison pour leur convictions, elle remet le prix à Inside Job. Pas de surprise, mais l'énorme déception de voir le film de Banksy ignoré après les récents troubles autour du réalisateur.

 

04:25. Anne Hathaway exulte d'accueillir Billy Crystal, acclamé par la salle. Forcément, il fait partie des meubles de l'Académie. Premier long numéro d'un habitué depuis le début de la cérémonie, qui rappelle les débuts des Oscars et des 18 représentations de Bob Hope. Les acolytes de Sherlock Holmes, Robert Donwey Jr et Jude Law, viennent amuser avec un petit numéro comique avant de récompenser sans surprise Inception pour les Meilleurs Effets Spéciaux. Cinquième Oscar technique pour le film. De son côté, The social network remporte celui du Meilleur Montage, qui s'ajoute à la Meilleur Musique et Meilleur Scénario Adapté.

 

04:35. Les journalistes français parlent de Gwyneth Paltrow dans Glee avant d'admettre en riant qu'il ne peut pas y avoir plus 28 spectateurs qui les regardent. Qui sont les 27 autres?

 

04:40. James Franco s'étale sur les connotations sexuelles de Winter's bone et How to train your dragon. Anne Hathaway, elle, encense Jennifer Hudson pour présenter la Meilleure Chanson. Gwyneth Paltrow pousse la chansonnette quelques minutes, sans grande conviction, mais c'est Toy Story qui empoche un deuxième Oscar.

 

04:50. Gilles Lelouche appelle Géraldine Nakache pour l'entendre imiter Céline Dion, encore.

 

04:55. Céline Dion chante tandis qu'un écran rend hommage aux personnalités décédées dans l'année. Halle Berry vient enfoncer le clou avec la cause de Afros-Américains.


05:00. Anne Hathaway en bleue accueille Hilary Swank, qui reçoit à son tour la première réalisatrice récompensée, Kathryn Bigelow. Contre toute attente - et tout espoir - Tom Hooper coiffe au poteau David Fincher comme Meilleur Réalisateur.

 

05:05. Annette Bening annonce Francis Ford Coppola qui vient saluer le public. Point.

 

05:10. Jeff Bridges vient annoncer la très attendue Meilleure Actrice. Sans aucune surprise et avec une jolie ovation, Natalie Portman vient recevoir la statuette. Les hormones n'aidant pas, les larmes apparaissent vite. Peu importe, tout le monde aime Natalie.

 

05:20. Anne Hathaway accueille - encore - quelqu'un qu'elle admire avec passion. Sandra Bullock, Oscarisée l'année précédente, annonce personnellement les nominés à l'Oscar du Meilleur Acteur, en précisant à Jeff Bridges qu'il ne devrait pas abuser et laisser sa chance à un autre. Elle en profite aussi pour glisser à Jesse Eisenberg qu'elle veut être son amie sur Facebook - ok, elle est facile. Colin Firth gagne la partie. Même pas drôle.

 

05:30. Anne Hathaway change encore de robe, et Spielberg vient remettre l'Oscar du Meilleur Film, Graal tant espéré, en rappelant tout de même quelques classiques qui n'ont pas été reconnus en leur époque. Le discours d'un Roi remporte le trophée, et devance officiellement The social network. Avec Meilleur Film, Réalisateu et Acteur, le film de Tom Hooper est consacré.

 


Voici toutes les nominations et les vainqueurs des Oscars 2011 :

Meilleur film
127 heures
Black Swan
Fighter
Inception
Tout va bien (The Kids Are All Right)
Le Discours d'un roi
The Social Network
Toy Story 3
True Grit
Winter's Bone

Meilleur réalisateur
Darren Aronofsky (Black Swan)
Joel Coen & Ethan Coen (True Grit)
David Fincher (The Social Network)
Tom Hooper (Le Discours d'un roi)
David O. Russell (Fighter)


Meilleur acteur
Javier Bardem (Biutiful)
Jeff Bridges (True Grit)
Jesse Eisenberg (The Social Network)
Colin Firth (Le Discours d'un roi)
James Franco (127 heures)

Meilleure actrice
Annette Bening (Tout va bien, The Kids Are All Right)
Nicole Kidman (Rabbit Hole)
Jennifer Lawrence (Winter's Bone)
Natalie Portman (Black Swan)
Michelle Williams (Blue Valentine)

Meilleur acteur dans un second rôle
Christian Bale (Fighter)
John Hawkes (Winter's Bone)
Jeremy Renner (The Town)
Mark Ruffalo (Tout va bien, The Kids Are All Right)
Geoffrey Rush (Le Discours d'un roi)

Meilleure actrice dans un second rôle
Amy Adams (Fighter)
Helena Bonham Carter (Le Discours d'un roi)
Melissa Leo (Fighter)
Hailee Steinfeld (True Grit)
Jacki Weaver (Animal Kingdom)

Meilleur scénario original
Another Year (Mike Leigh)
Fighter (Scott Silver, Paul Tamasy et Eric Johnson)
Inception (Christopher Nolan)
Tout va bien, The Kids Are All Right (Lisa Cholodenko et Stuart Blumberg)
Le Discours d'un roi (David Seidler)
 
Meilleure adaptation
127 heures (Danny Boyle et Simon Beaufoy)
The Social Network (Aaron Sorkin)
Toy Story 3 (Michael Arndt, John Lasseter, Andrew Stanton et Lee Unkrich)
True Grit (Joel Coen et Ethan Coen)
Winter's Bone (Debra Granik et Anne Rosellini)
 
Meilleure musique
127 heures (A.R. Rahman)
Dragons (John Powell)
Inception (Hans Zimmer)
Le Discours d'un roi (Alexandre Desplat)
The Social Network (Trent Reznor et Atticus Ross)
 
Meilleure chanson
127 heures ("If I Rise" - A.R. Rahman, Rollo Armstrong et Dido)
Country Strong ("Coming Home" - Bob DiPiero, Tom Douglas, Hillary Lindsey et Troy Verges)
Raiponce ("I See the Light" - Alan Menken et Glenn Slater)
Toy Story 3 ("We Belong Together" - Randy Newman)
 
Meilleure photographie
Black Swan (Matthew Libatique)
Inception (Wally Pfister)
Le Discours d'un roi (Danny Cohen)
The Social Network (Jeff Cronenweth)
True Grit (Roger Deakins)

Meilleurs décors
Alice au Pays des Merveilles (Robert Stromberg et Karen O'Hara)
Harry Potter et les reliques de la mort - partie 1 (Stuart Craig et Stephenie McMillan)
Inception (Guy Hendrix Dyas, Larry Dias et Douglas A. Mowat)
Le Discours d'un roi (Eve Stewart et Judy Farr)
True Grit (Jess Gonchor et Nancy Haigh)
 
Meilleurs costumes
Alice au Pays des Merveilles (Colleen Atwood)
Amore (Antonella Cannarozzi)
Le Discours d'un roi (Jenny Beavan)
La Tempête (Sandy Powell)
True Grit (Mary Zophres)
 
Meilleur montage
127 heures (Jon Harris)
Black Swan (Andrew Weisblum)
Fighter (Pamela Martin)
Le Discours d'un roi (Tariq Anwar)
The Social Network (Kirk Baxter et Angus Wall)
 
Meilleur montage sonore
Inception (Richard King)
Toy Story 3 (Tom Myers et Michael Silvers)
Tron l'héritage (Gwendolyn Yates Whittle et Addison Teague)
True Grit (Skip Lievsay et Craig Berkley)
Unstoppable (Mark P. Stoeckinger)
 
Meilleur son
Inception (Lora Hirschberg, Gary Rizzo et Ed Novick)
Le Discours d'un roi (Paul Hamblin, Martin Jensen et John Midgley)
Salt (Jeffrey J. Haboush, William Sarokin, Scott Millan et Greg P. Russell)
The Social Network (Ren Klyce, David Parker, Michael Semanick et Mark Weingarten)
True Grit (Skip Lievsay, Craig Berkley, Greg Orloff et Peter F. Kurland)
 
Meilleurs maquillages
Barney's Version (Adrien Morot)
Les Chemins de la liberté (Edouard F. Henriques, Greg Funk et Yolanda Toussieng)
Wolfman (Rick Baker et Dave Elsey)
 
Meilleurs effets visuels
Alice au Pays des Merveilles (Ken Ralston, David Schaub, Carey Villegas et Sean Phillips)
Harry Potter et les reliques de la mort - partie 1 (Tim Burke, John Richardson, Christian Manz et Nicolas Aithadi)
Au-delà (Michael Owens, Bryan Grill, Stephan Trojansky et Joe Farrell)
Inception (Chris Corbould, Andrew Lockley et Peter Bebb)
 
Meilleur film d'animation
Dragons
L'Illusionniste
Toy Story 3
 
Meilleur film documentaire
Faites le mur !
GasLand
Inside Job
Restrepo
Waste Land

Meilleur film étranger
Biutiful (Alejandro González Inárritu, Mexique)
Canine (Giorgios Skabardonis, Grèce)
Revenge (Susanne Bier, Danemark)
Incendies (Denis Villeneuve, Canada)
Hors-la-loi (Rachid Bouchareb, Algérie)

Meilleur court métrage
The Confession
The Crush
God of Love
Na Wewe
Wish 143

Meilleur court métrage d'animation
Day & Night
The Gruffalo
Let's Pollute
The Lost Thing
Madagascar, carnet de voyages

Meilleur court métrage documentaire
Killing in the Name
Poster Girl
Strangers No More
Sun Come Up
The Warriors of Qiugang

Commenter cet article

      Les dernières infos

      Nous suivre :
      WAT

      logAudience