En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Patrice Chéreau : un dernier hommage mercredi prochain

par avec
le 11 octobre 2013 à 09h49 , mis à jour le 11 octobre 2013 à 09h52.
Temps de lecture
3min
Le metteur en scène et réalisateur Patrice Chéreau en novembre 2009
A lire aussi
News Ciné-Séries Proches, famille et amis mais aussi certainement de nombreux anonymes devraient assister mercredi prochain aux obsèques de l'artiste français décédé lundi à l'âge de 68 ans.

Le décès lundi de metteur en scène de théâtre, acteur et réalisateur Patrice Chéreau a susicté une grande vague d'émotion dans le milieu du spectacle avec de nombreux hommages rendus à cet artiste français majeur et respecté. Nul doute qu'il devrait y avoir de nombreuses personnalités lors de ses obsèques. L'agence artistique Artmédia a annoncé jeudi qu'une cérémonie aura lieu en fin de matinée mercredi prochain à l'église Saint Sulpice de Paris.

Un cancer du poumon a emporté Patrice Chéreau en début de semaine à l'âge de 68 ans. En juillet dernier, il avait ébloui le public à Aix-en-Provence avec sa dernière mise en scène, "Elektra" de Richard Strass. Il était en tran de préparer la mise en scène très attendue de "Comme il vous plaira" de Shakespeare pour le mois de mars aux Ateliers Berthier-théâtre de l'Odéon.

Au cours de sa carrière, Patrice Chéreau a monté de nombreuses pièces de théâtre ou opéras comme "La Dispute" de Marivaux (1973), "Peer Gynt" d'Ibsen (1981), "Hamlet" (1988), "Phèdre" (2003)... Au cinéma, il aura tourné dix films dont "L'Homme blessé" (1983), film très personnel sur une passion homosexuelle, "La  Reine Margot" (1994) deux fois primé à Cannes et couronné par cinq Césars, ou "Ceux qui m'aiment prendront le train" (1998). Il préside en 2003 le jury du Festival de Cannes qui donne la palme à "Elephant" de Gus Van Sant.

Commenter cet article

      Nous suivre :
      "Air umbrella", le parapluie invisible

      "Air umbrella", le parapluie invisible

      logAudience