En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Patrick Jane (Simon Baker) prêt à sombrer dans le côté obscur

par
le 11 mai 2012 à 09h51 , mis à jour le 27 août 2012 à 18h05.
Temps de lecture
3min
Mentalist- John le Rouge

Mentalist- John le Rouge / Crédits : CBS

A lire aussi
News Ciné-Séries Présent à Paris les 9 et 10 mai pour rencontrer ses fans, Simon Baker revient pour TF1news sur l'évolution de Patrick Jane, un personnage en proie au doute et rongé par la peine.

Patrick Jane aura su se faire une place au sein du CBI aux côtés de flics chevronnés. Par son humour irrésistible, ses pratiques incongrues la manipulation mentale et son sourire ravageur, il est rapidement devenu le chouchou de ses dames autant qu’un enquêteur diablement efficace. Pourtant, son comportement s’est sensiblement modifié au fur et à mesure qu’il s’est rapproché de son ennemi intime, John le rouge. S’il a beau rester ce séduisant consultant de la police californienne et dédramatiser les scènes de meurtre par ses impulsions comiques, le héros de "Mentalist" n’en reste pas moins un père meurtri et un époux traumatisé.

Sur la ligne rouge 

La soif de vengeance qui l’habite pourrait le conduire à basculer du côté obscur et à succomber à ses démons intérieurs. L’empreinte du Mal est de plus en plus prégnante chez lui : « Il a le potentiel pour basculer totalement du côté obscur. Il serait intéressant d’arriver à ce point. D’un autre côté, Patrick Jane marche sur la ligne rouge sans la traverser. Le personnage suit son propre rythme, il ne fait que ce qu’il veut faire sans être attaché à quelqu’un d’une quelconque façon. Il ne vit pour rien d’autre que pour l’idée de vengeance. C’est égoïste et désintéressé à la fois. »

Romantiquement tragique, Patrick Jane pourrait donc devenir celui qu’il redoute le plus. Un passage derrière le miroir que les scénaristes n’ont pas hésité à franchir à la fin de la troisième saison (diffusé en 2011 sur TF1), alors que le héros a fait feu sur un homme prétendant être John le rouge. En devenant à son tour un tueur de sang froid, le héros est-il pour autant certain d’en avoir fini avec le serial-killer ? « Dans la conception de l’histoire, John le rouge est un personnage mythique qui a très peu de temps à l’écran. J’ai une idée très claire concernant l’identité de John le rouge. Mais je ne peux en être certain car la nature de ce mythe est mouvante. » Un être changeant qui a encore de beaux jours devant lui puisque Simon Baker a d’ores et déjà signé pour sept saisons de "Mentalist". En attendant, vous pourrez découvrir la saison 4 le 28 août sur TF1.

Commenter cet article

      Nous suivre :
      Un Américain bat le record d'altitude en ballon

      Un Américain bat le record d'altitude en ballon

      logAudience