En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Les salles françaises ont perdu 10% de spectateurs en 2005


le 05 janvier 2006 à 18h40
Temps de lecture
3min
Un projecteur de cinéma dans la lumière

Crédits : INTERNE

À lire aussi
News Ciné-Séries Moins de gros succès, météo trop clémente ou programmation hasardeuse sont quelques uns des motifs d'explication à la baisse de fréquentation des cinémas l'an dernier. Les salles ont enregistré des baisses de 10% par rapport à 2004.

Les salles de cinéma françaises ont accueilli 176 millions de spectateurs en 2005 contre 196 millions l'année précédente, soit une baisse de 10% par rapport à 2004, a annoncé jeudi la Fédération nationale des Cinémas français (FNCF). Les salles de cinéma enregistrent néanmoins un résultat légèrement supérieur à celui de 2003 (175 millions d'entrées), précise la FNCF. C'est au premier semestre que la baisse a été la plus importante : les six premiers mois de 2004 avaient en effet enregistré un résultat record de plus de 102 millions de spectateurs dans les salles partout en France.

Selon la FNCF, plusieurs facteurs expliquent le résultat de 2005 : "le manque de films porteurs, qu'ils soient français ou américains, s'est particulièrement ressenti par rapport à l'année dernière puisque 'Brice de Nice' réalise la moitié des entrées des 'Choristes' et que les 20 premiers films de 2005 accusent un retard de 13 millions d'entrées sur les 20 premiers de 2004". "Il faut ajouter au tableau de l'année le climat économique morose que le cinéma en salles a subi comme les autres secteurs du loisir et de la culture, et des conditions météorologiques anormalement clémentes, comme par exemple cet automne, qui ont détourné le public des salles à des périodes normalement propices à la fréquentation", ajoute la FNCF.

"Le nombre de films sortis et des aberrations de programmation ont également contribué à ce recul des entrées alors que l'année 2004 avait été particulièrement remarquable en termes d'échelonnement des dates de sortie des films", selon la FNCF. Les cinq films en tête du box-office 2005 sont "La guerre des étoiles - Episode III" (7,2 millions d'entrées), "Harry Potter" (6,7), "Brice de Nice" (4,4), "Charlie et la chocolaterie" (4,1) et "La guerre des mondes" (3,9), selon les chiffres de l'hebdomadaire spécialisé Le Film français.

Commenter cet article

      Nous suivre :
      Sophie Marceau et Patrick Bruel, deux stars adulées Angoulême

      Sophie Marceau et Patrick Bruel, deux stars adulées Angoulême

      logAudience