En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Shining : une préquelle du chef d'oeuvre en discussion

par
le 30 juillet 2012 à 16h30 , mis à jour le 30 juillet 2012 à 17h23.
Temps de lecture
3min
Shining. Un film de Stanley Kubrick. Avec Jack Nicholson.

Shining. Un film de Stanley Kubrick. Avec Jack Nicholson. / Crédits : Warner Bros France

A lire aussi
News Ciné-Séries Les studios Warner discutent de la possibilité de produire une préquelle à Shining, le film de Stanley Kubrick adapté du roman de Stephen King. Un retour aux origines du mal.

Shining a terrorisé des millions de lecteurs puis de cinéphiles à travers le monde. Le maître de l'horreur, Stephen King, est l'auteur de cette tragédie familiale aux confins du fantastique dans laquelle Jack Torrance, gardien d'un hôtel fermé pour plusieurs mois durant la période hivernale, sombre dans la folie. Tandis que sa femme assiste à la dégradation de sa santé mentale, son fils Danny, possédant un don de médium, est le témoin malheureux des évènements passés et paranormaux qui semblent habiter les lieux. Avec Jack Nicholson dans le rôle principal, Stanley Kubrick avait adapté le roman en 1980 pour offrir un chef d'oeuvre d'effroi et de tension. Selon le LA Times, Warner Bros pense à produire un film se déroulant avant Shining.

 

Nous avions précédemment entendu parler d'une suite au long-métrage, dans laquelle nous aurions pu retrouver Danny Torrance quelques années après la folie meurtrière de son père. Les studios ont visiblement changé de direction et préférerait maintenant offrir une préquelle aux spectateurs. Laeta Kalogridis (productrice déléguée d'Avatar) et ses associés Bradley Fischer et James Vanderbilt seraient en pole position pour produire le long-métrage.

Shining, à la lumière du passé

Ce projet est donc centré sur la vie des Torrance avant leur deménagement à l'Overlook Hotel. Une façon d'en savoir plus sur les origines du mal, décrypter les relations déjà tendues dans le couple et assister à la découverte des pouvoirs psychiques de Danny.

 

Il est de notoriété publique que Stephen King déteste la version cinématographique réalisée par Stanley Kubrick, trop infidèle au matériau d'origine selon lui. Le célèbre romancier a d'ailleurs mis lui-même en scène une version télévisuelle de son livre. Que doit-il penser de cette curieuse préquelle, genre d'entreprise très à la mode à Hollywood  ? 

 

Commenter cet article

  • honfray2012 : Vous avez eu raison de rappeler que l'auteur (S.King) détestait le film et en particulier le jeu outrancier de Nicholson ; et il n'avait pas tort car si le film n'est pas mauvais (c'est quand meme Kubrick) mais la montée en folie du personnage principal n'est pas compréhensible , ce qui démontre une fois de plus la supériorité de l'écrit sur l'image ! alors , une préquelle....?? qui oserait l'écrire à la place de S.King , auteur bien vivant s'il en est , toujours au top des écrivains majeurs de ce siècle , comme de celui passé !

    Le 31/07/2012 à 09h48
  • vince.51 : Non, pitié, non!! Bien que Stanley Kubrick fut un des plus grands réalisateurs, son adaptation de Shining est complètement ratée et n'a rien à voir avec le livre (il n'y a aucun labyrinthe dans le livre, seulement des sculptures végétales en formes d'animaux, et Jack Torrance ne meurt absolument pas gelé comme ça...). De plus vouloir faire une préquelle dénature complètement l'esprit de Stephen King qui aime placer les personnages (et le lecteur) dans une situation sans expliquer réellement le pourquoi du comment avec un dénouement bien souvent très sombre et incertain. C'est ainsi qu'il réussi à chaque fois à créer un vrai climat épouvantable. C'est LE maitre de la littérature d'horreur.

    Le 31/07/2012 à 09h29
      Nous suivre :
      Enquête : les jouets de Noël 20% moins chers en novembre qu'en décembre

      Enquête : les jouets de Noël 20% moins chers en novembre qu'en décembre

      logAudience