En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
Rejoignez-nous sur Facebook
Retrouvez les coulisses de l'info TF1 et LCI et partagez les meilleures vidéos avec vos amis
Devenez fan

Ténèbres Test Express Blu-ray

Edité par
le 02 novembre 2010 à 01h01
Temps de lecture
3min
BR Ténèbres

BR Ténèbres / Crédits : Wild Side

NewsAutre sortie événement chez Wild Side avec le Blu-ray de Ténèbres. Oeuvre radicale et forte de Dario Argento, revenons sur un Blu-ray exceptionnel.

Evénement majeur pour tous les fans de terreur, Wild Side sort en ce moment ces premiers Blu-ray dans la collection Les Introuvables. Pour inaugurer la collection en haute-définition, l'éditeur propose trois films de Dario Argento dont nous vous proposerons les tests. Chaque film propose une qualité démoniaque et rend compte du long travail entrepris par l'éditeur qui a supervisé chaque nouveau master avec l'appui de Dario Argento et son chef-opérateur.

 

Premier titre à être testé dans nos colonne, Ténèbres, l'un des meilleurs giallo du maître réalisé à l'apogée de sa carrière.

 BR Ténèbres

LE BLU-RAY : 5/5

 

A l'image des autres sorties Wild Side en Blu-ray, Ténèbres propose un disque d'une qualité stupéfiante. Naturel des couleurs, profondeur de champs, détails insoupçonnés, fluidité des mouvements, on rêvait de (re)voir Ténèbres ainsi. Wild Side l'a fait ! L'expérience est proche du choc, la diabolique merveille signée Argento n'a jamais paru aussi étincellante.

Le bitrate vidéo dépasse très souvent les 30 Mbps, ce qui confirme les impressions d'un Blu-ray de haute qualité. Incontournable pour un film qui n'en méritait pas moins.

 

Au niveau sonore, nous retrouvons à nouveau Italien, Anglais et Français en DTS Master Audio Mono. L'excellence vidéo se retrouve sur la partie audio. Le mixage se traduit avec délice sur les enceintes frontales qui laissent entendre avec soin les compositions musicales et les différentes captations sonores.

Les pistes lossless proposent un rendu des plus probants. Les mythiques compositions musicales transporteront les spectateurs jusqu'au firmament (le meurtre des deux lesbiennes ...).

 

Au chapitre des suppléments, nous retrouvons une galerie photos, et le reportage La maîtrise d'un genre. D'une durée de 26 minutes, celui-ci revient sur les origines d'un film réalisé au firmament de la carrière de Dario Argento. Les entretiens sont assurés avec Dario Argento, Luciano Tovoli (directeur de la photographie), et l'incontournable Claudio Simonetti (compositeur).Ce petit module est un véritable régal éclairé par trois esprits vifs à la passion communicative.

Commenter cet article

      Les dernières infos

      Nous suivre :
      WAT

      logAudience