En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

In the mood for Cannes


le 04 janvier 2006 à 16h23
Temps de lecture
3min
[Expiré] [Expiré] Wong Kar-Wai

Crédits : AFP

A lire aussi
News Ciné-Séries Le réalisateur Hongkongais, Wong Kar-Wai présidera le jury du Festival de Cannes pour sa 59e édition. Le cinéaste, qui a connu la consécration avec "In The mood for love", est un habitué de la Croisette.

Wong Kar Wai sera le premier président chinois dans l'histoire du Festival de Cannes, où il avait été révélé en 1989 avec "As tears go by". Il avait présenté ensuite en 1997 en sélection officielle sur la Croisette "Happy Together", récompensé par le Prix de la mise en scène. En 2000, "In the mood for love" et sa musique envoutante, sélectionnés à Cannes en compétition, avaient été couronnés par un succès public et critique mondial. L'acteur principal, Tony Leung, a remporté le Prix d'interprétation masculine du Festival. Wong Kar Wai était revenu en 2004 en sélection officielle avec la suite de "In the mood for love, "2046".

"Je suis honoré que (le président du Festival) Gilles Jacob, (son directeur artistique) Thierry Frémaux et leur équipe m'aient proposé la présidence du jury", déclare le cinéaste. "Chaque ville possède son propre langage. A Cannes, c'est celui des rêves (...) Je suis impatient de partager avec mes camarades du jury les rêves conçus par les plus grands talents du cinéma contemporain. Notre objectif sera de garder nos fenêtres le plus largement ouvertes possible", a-t-il ajouté.

"Nous nous réjouissons particulièrement d'avoir Wong Kar Wai comme président du jury. Ses films nous touchent d'emblée par leur splendeur plastique et par une nostalgie de l'émoi amoureux dans la grande tradition romanesque", a pour sa part estimé Gilles Jacob.

Né en 1958 à Shanghaï, Wong Kar-Wai suit sa famille qui s'installe à Hong Kong en 1963. Parmi sa filmographie prestigieuse, on peut citer "Les Cendres du temps", grande fresque historique, ou "Chungking Express", son plus gros succès public qui lui vaut le surnom de Quentin Tarantino chinois. Il tourne actuellement "The Lady from Shanghai" avec Nicole Kidman.

Commenter cet article

      Nous suivre :
      Extrait Sept à Huit. Sœur Christina : sur scène, "je me transforme"

      Extrait Sept à Huit. Sœur Christina : sur scène, "je me transforme"

      logAudience