En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×

Buffy contre les vampires

 powered by
Mis en ligne le 25 septembre 2009 à 18h22, mis à jour le 25 septembre 2009 à 18h22
Buffy contre les vampires
Note de la rédaction
Pays : 
USA

Titre original : 
Buffy The Vampire Slayer

Début de production : 
1997

Réalisateur : 
James A. Contner, David Solomon

Acteurs : 
Sarah Michelle Gellar, Nicholas Brendon, Alyson Hannigan, Anthony Stewart Head, James Marsters, Emma Caulfield, Michelle Trachtenberg, Amber Benson, Kristine Sutherland, Charisma Carpenter, David Boreanaz, Seth Green, Marc Blucas, Eliza Dushku, Juliet Landau, Tom Lenk, Danny Strong

Editeur : 
Fox/PFC

Buffy Summers pourrait être une adolescente comme les autres, sauf qu'elle est l'Elue, celle qui a la force de pouvoir vaincre les vampires et autres démons qui rôdent sans qu'on le sache. Renvoyée de son lycée, elle emménage avec sa mère célibataire dans la petite ville de Sunnydale. Rapidement entourée d'une petite bande d'outsiders et de son nouvel Observateur, elle va apprendre que la ville en question est beaucoup moins calme qu'il n'y paraît...  

Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

La critique : Buffy contre les vampires se réapproprie toutes les thématiques et les figures du fantastique

Suite à un premier film dont il avait écrit le scénario avant de le voir massacrée sur grand écran, Joss Whedon crée en 1997 Buffy contre les Vampires, série à mi-chemin entre le drama adolescent et la comédie fantastique horrifique. La série connaît un succès grandissant et va déferler rapidement sur toute la planète, notamment en France où elle fait les grandes heures de la Trilogie du samedi soir sur M6. Le cocktail fonctionne à plein régime tout au long d'une épopée épique qui s'étendra sur 7 saisons pour un total de 144 épisodes et aura accusé d'un nombre impressionnant de monstres et de phénomènes surnaturels. Vampires, goules, sorcières, malédictions, quoi de plus normal pour la petite ville de Sunnydale bâtie au dessus d'une bouche de l'enfer ?

 

buffy_6

 

Sortant des sentiers battus dès que l'occasion s'en présente, Buffy contre les vampires se réapproprie toutes les thèmatiques et le figures du fantastique, mais travaille également une forme qui ne cessera d'évoluer. Le show nous offre ici et là quelques perles télévisuelles aux concepts variés tel un épisode sans dialogues (Un silence de mort) ou une comédie musicale (Que le spectacle commence !), le tout ayant toujours une explication scénaristique s'insérant dans la logique du programme. Nous aurons également droit à de nombreux épisodes posant le show tel une nouvelle version de La Quatrième Dimension et autres Au delà du Réel, à la différence près que Buffy met en scène des protagoniste récurrents. Mais malgré ce festival d'intrigues tordues et réjouissantes, c'est surtout le sort et l'évolution de ces personnages qui donne tout son corps à la série.

 

buffydossnetpic12

Car avant d'être une série fantastique riche et variée, Buffy contre les vampires est surtout l'histoire d'adolescents cherchant leur place dans un monde où même la plus simple des banalités peut sembler hostile. Ainsi, Buffy (Sarah Michelle Gellar, révélée par la série) se sentira parfois plus à l'aise en faisant la course aux goules que dans une salle de classe dans laquelle elle se sentira toujos étrangère. Ce sera d'ailleurs le cas pour tous (Willow devient une sorcière, Alex reste un asocial confirmé, Oz est un loup-garou...), puisqu'au final, chacun possède ses tares et ses traumas. Il n'est donc pas surprenant d'avoir vu la série s'imposer comme culte auprès d'un grand nombres d'adolescents, qu'elle a aidé à grandir et à s'accepter. Avec elle, Whedon s'est fait un nom et un univers, et nous a livré un pavé incontournable dans le monde des séries.

Toutes les news Buffy contre les vampires

Commenter cet article

  • lebelge : Indéniablement une série de grande qualité ! D'accord on peut ne pas aimer mais lorsque l'on accroche, impossible de ne pas suivre les saisons avec un réel plaisir. Le final de la saison 5 (vrai fin) est magnifique !!!!! Et le final de la saison 7 est ... snifffff ç

    Le 20/12/2009 à 23h29
      WAT

        Foozap #003

      logAudience