En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
Rejoignez-nous sur Facebook
Retrouvez les coulisses de l'info TF1 et LCI et partagez les meilleures vidéos avec vos amis
Devenez fan

Episodes Saison 1, premières impressions

Edité par
le 14 janvier 2011 à 00h00
Temps de lecture
5min
Episodes Saison 1. Série créée par David Crane, Jeffrey Klarik en 2011. Avec : Matt LeBlanc, Kathleen Rose Perkins, Stephen Mangan et Tamsin Greig.

Episodes Saison 1. Série créée par David Crane, Jeffrey Klarik en 2011. Avec : Matt LeBlanc, Kathleen Rose Perkins, Stephen Mangan et Tamsin Greig. / Crédits : BBC (British Broadcasting Corporation)

DossiersJoey (Matt LeBlanc) est de retour dans la nouvelle série d'un des scénaristes de Friends !

5 ans après l’échec de Joey, spin-off de la série culte Friends, Matt LeBlanc revient sur les écrans dans une nouvelle série écrite par David Crane, l’un des scénaristes qui l’a aidé à se faire connaître. Et même s’il continue de tenir le même rôle depuis plus de 15 ans (un acteur en mal de succès, mais ici dans son propre rôle), la série intitulée très sobrement Episodes se veut plutôt ambitieuse. D’abord parce qu’elle est diffusée sur Showtime, la chaîne de Dexter, et qu’elle est donc plutôt connue pour ses projets artistiques rigoureux, aux côtés d’HBO et de la récemment arrivée AMC. Et ensuite parce qu’Episodes, comme son nom l’indique s’inscrit dans la droite lignée de 30 rock ou de Studio 60 on the sunset trip (avec d’ailleurs un autre Friends, Matthew Perry), à savoir celle de se moquer de l’industrie de la télévision américaine. Sauf qu’ici, nous ne somme ni dans la grosse poilade référentielle à la 30 rock, ni dans le ton sarcastique d’Aaron Sorkin, mais plutôt dans une veine sitcom. Et enfin parce que l’acteur lui-même est très peu présent dans ce pilote. A peine le voit on une minute, histoire de se rappeler que c’est bien la série dans laquelle il joue !.

 

Episodes Saison 1. Série créée par David Crane, Jeffrey Klarik en 2011. Avec : Matt LeBlanc, Kathleen Rose Perkins, Stephen Mangan et Tamsin Greig.

Les deux héros principaux sont en effet deux anglais, les époux Lennox, tous les deux scénaristes récompensés une nouvelle fois pour leur show Lyman’s boys. Ils vont alors bientôt être victimes de ce nouveau phénomène de mode grandissant d’un remake américain de leur show. Les deux britanniques sont alors rapidement rapatriés à Los Angeles et vont malheureusement vite découvrir la supercherie hollywoodienne qu’on essaie de leur jouer. Si le discours de la série n’a rien de surprenant, il faut avouer que la critique est assez bien vue et que les situations sont particulièrement drôles.

 

  "Le choc des cultures est le ressort principal de cet épisode, et a l’air d’être celui de la série, en plus de livrer une caricature d’une industrie télévisée qui ne connaît rien du tout du métier"

 

Tous les passages concernant notamment la villa louée à leur intention en plein Beverly Hills sont assez jubilatoire de ce point de vue et illustre très bien le propos, à tel point qu'elle constitue véritablement un personnage à part entière du show .Tout sonne faux et nos deux british se retrouvent vite écrasés par cette grande maison complètement superficielle avec ses poutres en polystyrène et ces bains qui mettent trois heures a se remplir et qui leur ôtent toute envie de spontanéité. Le gimmik de la porte parlante est notamment bien utilisé puisqu’on la voit d’abord dans la scène d’ouverture et dans un long flashback lors de leur première arrivée, qui se révèle encore plus drôle quand on sait les péripéties qu’elle va déclencher. Les deux acteurs anglais choisis se révèlent particulièrement bons dans ces situations et apportent une certaine note de fracheur avec leur accent au milieu des habituelles comédies américaines. Le personnage de Tamsin Greig (la série poil à gratter Black books et plus récemment vue dans Tamara Drewe) est très drôle et ses débuts de conflits avec son époux devraient réserver de belles surprises.

 

Le choc des cultures est le ressort principal de cet épisode, et a l’air d’être celui de la série, en plus de livrer une caricature d’une industrie télévisée qui ne connaît rien du tout du métier. De l'autre côté, les personnages des communiquants américains se révèlent peut être un peu trop caricaturaux mais ont le mérite d’être bien campés.

 

 

Episodes Saison 1. Série créée par David Crane, Jeffrey Klarik en 2011. Avec : Matt LeBlanc, Kathleen Rose Perkins, Stephen Mangan et Tamsin Greig.

Même s’il est difficile de se faire une idée sur un pilote de 30 minutes tellement nous sommes maintenant habitués aux formats entre 20 et 40 minutes, le ton de la série fonctionne déjà plutôt bien et on aurait aimé avoir droit à une diffusion des deux premiers épisodes pendant une soirée complète. L’arrivée de Joey dans leur villa promet d'ailleurs de belles étincelles. A Episodes de prouver qu’elle peut tenir sur la longueur et être encore plus tranchante en se payant le luxe de quelques guest-stars qui n’auront pas peur de verser dans l’auto dérision.

Commenter cet article

  • ninjaw : Le pilote est particulierement deroutant et decevant, attention a prendre autant parti, on se souvient de votre premiere critique hautement raté de walking dead, que l'avenir a rendu collector.

    Le 20/01/2011 à 19h49
  • anne-claire : Hormis en effet tout ce qui tourne autour de la maison qui est pas mal, le reste est nul, j'espère que ça va s'arrangé parce que je suis très déçu de ce pilote.

    Le 14/01/2011 à 22h16
  • madced : Mouais le pilote est bon mais on attends la suite pour voir où la série veut aller...

    Le 14/01/2011 à 14h13
      Nous suivre :
      WAT

        Foozap #003

      logAudience