En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×

Que sont-ils devenus ? Michael T. Weiss

Edité par
le 04 janvier 2011 à 00h00
Temps de lecture
5min
Série créée par Steven Long Mitchell en 1996. Avec: Michael T Weiss, Andrea Parker et Patrick Bauchau

Série créée par Steven Long Mitchell en 1996. Avec: Michael T Weiss, Andrea Parker et Patrick Bauchau / Crédits : NBC

DossiersJarod le Caméléon (Michael T. Weiss) a bel et bien disparu des écrans. Jouons les Miss Parker et à notre tour de le débusquer !
Au terme de 4 saisons et de deux téléfilms, Jarod, l'homme capable de devenir n'importe qui, réussissait à toujours échapper au Centre et aux griffes de la sensuelle Miss Parker (Andréa Parker). Depuis la série Le Caméléon qui l'a rendu célèbre et qui a fait les grandes heures de la Trilogie du samedi sur M6, il faut bien avouer que l'acteur Michael T. Weiss a totalement disparu des écrans. Volonté complète de se faire plus discret ou malédiction du rôle très connu ?. L'acteur aura en tout cas été digne de son personnage puisqu'à chaque fois il a changé de look pour essayer de s'éloigner le plus possible du rôle du beau Jarod.

En plein tournage de la série, il apparaît déjà en beau père abusif dans Freeway, adaptation trash du conte du petit chaperon rouge, avec un bouc et les cheveux péroxydés. Freeway est avec Jeffrey en 95 où il joue un homosexuel séropositif, l'un des films les plus connus de sa carrière. Toute une partie de sa filmographie va alors se résumer à quelques simples apparitions. Déjà dans Freeway 2 : confessions of a trickbaby, il fait un simple caméo, dans un rôle complètement différend du premier opus. Un tour de passe-passe digne du Caméléon !
On l'aperçoit aussi brièvement dans Bones, film d'horreur cheap qui met à l'honneur Snoop Dog en baron du crime fantomatique. Michael T. Weiss joue l'une de ses nombreuses victimes qui se fait rapidement happé dans l'un des couloirs de la maison du Dog.
Des apparitions qui se feront de plus en plus rares au fur et à mesure de sa carrière, aussi bien à la tv (quelques rôles de guests, notamment dans Clubhouse, série sur l'univers du baseball) qu'au cinéma (Marmalade, où il interprète le petit ami d'une mannequin sur le retour et Fade, où il apparaît 10 min dans le rôle d'un médecin qui s'occupe d'un insomniaque incurable).

 

Jeffrey. Film réalisé par Christopher Ashley en 1995. Avec: Steven Webber, Michael T. Weiss, Patrick Stewart et Nathan Lane

 

En 2002, l'acteur essaie pourtant de dépasser son rôle du Caméléon en multipliant les rôles de bad boys au cinéma, même si chaque film se transforme rapidement en Direct to dvd.
Dans Les liens du sang, il apparaît les cheveux longs en détective qui enquête sur d'étranges meurtres qui tournent autour de la fille de son partenaire.
Il essaie même de revenir sur le devant de la scène télévisuelle en tenant un rôle dans Preuve à l'appui, l'une des séries de Tim Kring, créateur de Heroes. Il interprète directement le frêre de Jordan, l'héroïne du show, durant 4 épisodes. Mais son temps à l'écran reste assez réduit.
Il se lance alors dans les productions auteurisantes comme Until the night, qui s'attarde sur les relations de plus en plus resserrées entre deux couples, où il interprète justement un acteur sur le retour qui se noie dans l'alcool. Dans Iowa en 2005, il continue es rôles de bad boy en arborant un bouc pour le personnage d'un officier de probation corrompu et violent.
Des échecs répétés qui vont pousser de plus en plus l'ex caméléon à s'effacer de plus en plus à l'écran.

 

Preuve à l'appui. Série créée par Tim Kring en 2001. Avec: Jill Hennessy, Miguel Ferrer

 

Dès les années 2000, Michael T Weiss entame en effet une carrière de doubleur de dessins animés. Et il semble y prendre goût puisqu'on peut retrouver sa voix dans plusieurs productions animées très connues. En dehors de quelques doublages pour des jeux vidéos (Freelancer et Lords of Everquest), il interprète notamment Tarzan dans la série La légende de Tarzan, dérivée du célèbre dessin animé de Disney de 1999.
On le retrouve ensuite au générique de La ligue des justiciers dans le double rôle de Jason Blood et de son alter ego démoniaque Etrigan. Une participation à l'univers de DC comics qu'il renouvèlera dans le fantaisiste Batman : l'alliance des héros où il double Adam Strange, le champion de la planète Rann.
Il doublera aussi différend personnages pour le dessin animé pour enfants en images de synthèse Higglytown heroes.
Ses dernières productions les plus connues à ce jour restent Sex and the City 2. Mais là encore le Caméléon semble avoir voulu se fondre dans le film puisqu'il interprète simplement un des invités du mariage gay qui embrasse encore plus Big. On le reverra prochainement sur les écrans dans Blue Bloods, la nouvelle série policière avec Tom Selleck, dans un épisode qui sera diffusé le 19 janvier aux Etats-Unis.
Un rôle qui montre son goût pour jouer les guests dans les séries et qu'il faudra donc guetter de plus en plus attentivement à l'avenir !

Commenter cet article

  • charline88 : Il était super dans Le caméléon mais aussi dans tous les autres films, perso j'adore son sourire.^^

    Le 16/04/2012 à 20h23
  • sourisdelaude : A quand la suite du CAMELEON parce qu il faut une suite ca ne peut pas se terminer comme ca . de plus j aime les acteurs et aussi broots sidney angelo mr l^yle bref une suite s impose et bien le bonjour chez eux

    Le 03/03/2012 à 00h03
  • wtf : A l'intention de l'auteur de l'article: Est-ce que théâtre et peinture font partie de votre vocabulaire. Voilà ce qui occupe M. Weiss depuis déjà plusieurs années. Il n'y a pas que la télévision et le cinéma dans la vie!

    Le 05/01/2011 à 10h50
  • ambre94 : Ah Michael T Weiss... Je l'aimais vraiment beaucoup beaucoup dans le caméléon... Il a fait des pièces de théâtre aussi après l'arrêt de la série... Contente de voir qu'il n'est pas complétement mort... xD

    Le 04/01/2011 à 16h20
      Nous suivre :
      WAT

        Baptiste Giabiconi en mode bras de fer dans ODT

      logAudience