En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×

True Justice : Interview Steven Seagal

par
le 08 décembre 2011 à 09h45 , mis à jour le 08 décembre 2011 à 14h24.
Temps de lecture
5min
True Justice. Série créée par Steven Seagal, Joe Halpin en 2011. Avec : Steven Seagal, Meghan Ory, Warren Christie

True Justice. Série créée par Steven Seagal, Joe Halpin en 2011. Avec : Steven Seagal, Meghan Ory, Warren Christie / Crédits : 13ème rue - Universal

DossiersSteven Seagal est la star de True Justice, nouvelle série policière où il dirige une unité spécialisée dans l'infiltration. Interview.

Il fut l'une des gloires du cinéma d'action dans les années 90 après avoir popularisé son art martial fétiche : l'aïkido. Grâce à lui, les luttes au corps à corps prirent une nouvelle dimension en même temps que son discours spirituel enflammait les fans. Aujourd'hui, Steven Seagal mène une carrière de chanteur et d'acteur du petit écran, tout en officiant à la frontière du Texas en tant qu'adjoint du shérif. Une expérience personnelle mise à profit dans True Justice, nouvelle série d'action diffusée sur 13ème rue et dans laquelle il a le premier rôle.

 

Propos recueillis par Antonin Clatz et Nicolas Schiavi. 

 

True Justice. Série créée par Steven Seagal, Joe Halpin en 2011. Avec : Steven Seagal, Meghan Ory, Warren Christie

Vous avez déjà tourné deux films avec le réalisateur de True Justice, Keoni Waxman. Quel genre de cinéaste est-il ?

Steven Seagal) C'est un mec super, un bon auteur-réalisateur et surtout c'est une belle personne. Il est très talentueux.

 

La justice est un de vos thèmes préférés lorsque vous vous engagez dans un projet. Pourquoi est-ce si important pour vous ?

SS) Ca l'est à mes yeux car il en manque au quotidien dans notre société. Il est difficile pour une personne de coexister avec une autre sans vouloir lui faire du mal.

 

Pourquoi avoir choisi de travailler pour une série télévisée ?

SS) J'ai pensé que ma propre expérience en tant qu'officier de police me permettrait d'écrire quelque chose de complètement différent, basée sur ma vie. J'avais déjà en tête plusieurs histoires policières auxquelles j'avais participé et je voulais les présenter au public car je les trouvais intéressantes et inhabituelles. Travailler pour la télévision est très différent. Tout doit aller vite et être très efficace. C'est beaucoup plus de travail en moins de temps. Nous n'avons, par exemple, pas le temps d'improviser.

 

En parlant de votre expérience personnelle, vous avez servi en Louisiane pendant vingt ans. Pourquoi avoir récemment choisi de devenir adjoint du shérif à la frontière du Texas ?

SS) Il y a énormément de problèmes à la frontière, notamment avec les cartels. Je voulais donner un coup de main et aider les gars qui sont là-bas.

 

Est-ce que Elijah Kane, le personnage de True Justice, vous ressemble ?

SS) Disons qu'il y a beaucoup de similarités.

True Justice. Série créée par Steven Seagal, Joe Halpin en 2011. Avec : Steven Seagal, Meghan Ory, Warren Christie

Je me demandais si à l'époque de vos premiers films, vous aviez dû adapter votre art martial, l'Aïkido, pour les tournages à Hollywood ?

SS) Tout à fait. Tous ceux qui font des arts martiaux doivent trouver le moyen de s'adapter pour que leur discipline soit filmée et que le public puisse la comprendre. Ce n'est pas facile et je fus l'un des premiers à le faire, à pouvoir pratiquer mon art martial de façon réaliste et à être montré de façon réaliste. Quand vous filmez d'assez près, vous ne pouvez pas vous apercevoir du manque de compétences des acteurs et de leurs réelles aptitudes.

 

Vous avez appris le karaté lorsque vous étiez jeune. Pourquoi avoir choisi l'aïkido au final ?

SS) L'aïkido correspondait mieux à ma personnalité. Pour moi, c'était plus spirituel de rediriger l'hostilité contre l'agresseur. J'adore le karaté mais c'est la meilleure explication que je puisse donner.

 

De votre point de vue, que est la principale qualité qu'un acteur de films d'action doit avoir pour ce genre de films ?

SS) Dans les années 80 et 90, les acteurs ne pouvaient pas tricher. Aujourd'hui, ils sont entourés d'effets spéciaux. Vous ne pouvez jamais savoir ce qu'ils peuvent faire ou ce qu'ils ne peuvent pas faire. Pour moi, une star du film d'action est quelqu'un qui a les capacités de jouer les séquences physiques. Grâce à mon expérience personnelle, je pense être capable de faire ce que beaucoup prétendent pouvoir faire. Mais je n'ai pas de regrets par rapport à cette époque. Tout change.

 

Où en est votre carrière de chanteur ?

SS) Je suis au milieu de mon prochain album...

 Steven Seagal - True Justice

Vos deux premiers disques étaient très différents. Quel est le style du prochain ?

SS) C'est du blues mais du "hill country", un concept très différent. C'est un genre musical qui n'existe qu'aux Etats-Unis depuis vingt ans et tous les musiciens qui en jouaient ne sont plus là.

 

Voyez-vous des points communs entre le rythme musical et la cadence des coups que vous portez en Aïkido, surtout au niveau de la respiration ?

SS) C'est très similaire. Il y a cependant une grosse différence selon moi. Je ne prétends pas être un grand chanteur mais je peux dire qu'une profonde respiration, qu'une respiration de surface ou d'un autre genre construisent des sons différents. Tout cela peut servir à autre chose, dont les arts martiaux. Le rythme est la clé de tout.

 

Terrain miné a été votre premier et votre dernier film en tant que réalisateur. Allez-vous revenir à la réalisation ?

SS) J'adorerai. Je n'ai pas de projets pour l'instant.

 

Est-ce difficile d'être célèbre, d'être une star, alors que vous êtes quelqu'un de très calme, de très intériorisé ?

SS) Oui, ça l'est. J'ai déménagé d'Hollywood pour m'installer en Arizona et mener une vie paisible.

 

Il aurait été logique de vous retrouver dans Expendables 2. Serez-vous de la partie pour un troisième opus si jamais il y en a un ?

SS) Il prévoit d'en faire un autre et me l'ont déjà proposé. Nous verrons bien...

Commenter cet article

  • profit : L'interview a traversé l'atlantique... la dernière question a fait des émules sur les sites américains ^^

    Le 08/04/2012 à 16h48
      Nous suivre :
      WAT

        Voir et revoir En Mode Appart avec Diane Dassigny et Fabrice Abraham sur ...

      logAudience